Les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro se sont achevés le 21 août 2016 et pour une fois les voileux ont pleinement été associés à la fête puisque les régates se sont déroulés dans la baie. Les véliplanchistes français, Charline Picon et Pierre Le Coq, se sont distingués en obtenant respectivement l'or et le bronze dans la catégorie RS:X. Camille Lecointre et Hélène Defrance ont, quant à elles, ramené le bronze en 470.

Actualité à la Hune

JO de Londres 2012

Allez les Bleus !

  • Publié le : 03/08/2012 - 00:05

Grand bainDur, dur pour nos deux Staristes, totalement hors du coup !Photo @ Jean-Marie Liot FFV / DPPI

«Allez les Bleus !» Voilà bien un slogan auquel il faut s’accrocher et continuer de scander si l’on veut encore croire aux chances de nos Français… Parce qu’à 48 heures de la première distribution de médailles, difficile de chantonner gaiement.
Ce n’est pas la faute du plan d’eau de Weymouth – gris, venté, oscillant et exigeant… donc conforme à ce que l’on attendait –, ni vraiment celle à la malchance (excepté pour Bontemps, peut-être), mais les choses se goupillent mal et nos gars ont du mal à s’y mettre... Ce n’est pas encore la débandade, mais les Français morflent pas mal !

 

> COUPS DE MASSUE

Star
Quelle désillusion ! Quel cruel et douloureux naufrage enduré par le Star français ! Passé le coup d’éclat de la première manche de Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot, qui l’ont claquée après avoir joué une option extrême, plus rien ! Une fois le problème de vitesse résolu, s’est posé celui du rythme : l’équipage n’a plus flairé les bons coups ni réussi à tenir la cadence, si bien qu’à deux manches de la fin de partie, sa place en Medal Race n’est même pas garantie ! Quand ça veut pas, ça veut pas !

Classement provisoire
1. Iain Percy & Andrew Simpson, GBR, 13 points.
2. Robert Scheidt & Bruno Prada, BRA, 22 points.
3. Fredrik Loof & Max Salminen, SWE, 22 points.
...
10. Xavier Rohart & Pierre-Alexis Ponsot, FRA, 65 points.

> Huit manches courues. Deux manches + Medal Race pour les 10 premiers à courir.

 

 

Laser Radial
DésillusionNon, Sarah Steyaert n'est pas dans son assiette. Pas de vitesse, pas de coup de génie, pas de gniak... C'est dur.Photo @ Jean-Marie Liot FFV / DPPIÀ l’image de ce départ pris dans les fumées du second rideau, il n’y a pas à dire : Sarah Steyaert n’est vraiment pas dans ses bons jours ! La Française a attaqué par une première journée douloureuse et n’a guère redressé la barre depuis... Elle avoue une vitesse banale et un manque de préparation (dû à la préparation de son concours de Professeur des écoles, comme cela a été régulièrement rappelé). Certains auront aussi noté un manque d’engagement sur quelques passages de marques, indice d’un abandon malvenu aux JO... Les plus mauvais ressortiront alors le dossier des sélections. Mais l’heure n’est décemment pas celle d’éprouver des regrets, excepté celui de voir toute chance de podium envolée à la veille de la 7e manche.

Classement provisoire
1. Annalise Murphy, IRL, 12 points.

2. Evi Van Acker, BEL, 14 points.
3. Marit Bouwmeester, NED, 17 points.
...
17. Sarah Steyaert, FRA, 77 points.

> Six manches courues. Quatre manches + Medal Race pour les 10 premières à courir.

 

 

> MAUVAISES PIOCHES

RS:X Femmes
Sans étincellesRien à reprocher à Charline Picon : elle joue sa partition... Mais à l'heure qu'il est, on aurait adoré qu'elle se sublime.Photo @ Jean-Marie Liot FFV / DPPIIl y a du vent, un peu trop, et Charline Picon n’est pas à la fête. Tandis que les grandes favoris de la série – Espagnole, Polonaise et Israélienne – ont mis les bouts, la Française joue sa partition du mieux qu’elle peut, mais c’est difficile… Rien à se reprocher, mais pas de coups d’éclat non plus. Compliqué.

Classement provisoire
1. Marina Alabau, ESP, 7 points.

2. Zofia Noceti-Klepacka, POL, 12 points.
3. Lee-El Korzits, ISR, 15 points.
...
9. Charline Picon, FRA, 37 points.

> Six manches courues. Quatre manches + Medal Race pour les 10 premières à courir.

 

 

470 Hommes
La première journée des Français laisse un goût amer. Une première manche à la rue, pas dans le rythme. Une seconde compliquée où, après un départ planté, un sursaut d’orgueil et un bon premier passage au vent, Pierre Leboucher et Vincent Garos perdent le fil… Ah non, les gars ! Ce n’est pas là qu’on vous attendait !

Classement provisoire
1. Luke Patience & Stuart Bithell, GBR, 3 points.

2. Matthias Schmid & Florian Reichsteaedter, AUT, 5 points.
3. Anton Dahlberg & Sebastian Östling, SWE, 10 points.
...
9. Pierre Leboucher & Vincent Garos, FRA, 21 points.

> Deux manches courues. Huit manches + Medal Race pour les 10 premiers à courir.

 

Ça coince !À mis parcours, ça coince et ça s'embrouille pas mal pour le 49er français ! Pas loin du podium, mais frustrés, Dyen et Christidis ne sont pas loin de s'arracher les cheveux...Photo @ Jean-Marie Liot FFV / DPPI

> COUPS DE CHAUD

RS:X Hommes

Mal réglé !Un problème d'aileron (alors que le matos est fourni par l'organisation) est venu perturber Julien Bontemps, en planche, qui a encaissé une effroyable première journée : deux caisses, pour cause de planche mal réglée.Photo @ Jean-Marie Liot FFV / DPPIÇa ressemble à un mauvais scénario : comme à Athènes, Julien Bontemps a encaissé une effroyable première journée pour une question de matos. Son aileron s’est fendu dans la première manche, ce qui n’a pas manqué de le pénaliser ; le réparer lui a pris du temps et l’aura probablement perturbé avant la seconde, puisqu’à son retour à terre, le Français annonçait qu’il n’avançait pas à cause de ses mauvais réglages… Le champion du monde en titre attaque donc par deux caisses, alors que ces adversaires s’envolent. Aïe ! Plus droit à l’erreur ! Et depuis, il se défonce… Si les autres peinent, ça le fera peut-être !

Classement provisoire
1. Dorian Van Rijsselberge, NED, 6 points.

2. Toni Wilhelm, GER, 17 points.
3. Przemyslaw Miarczynski, POL, 18 points.
...
9. Julien Bontemps, FRA, 30 points.

> Six manches courues. Quatre manches + Medal Race pour les 10 premiers à courir.

 

49er
La première manche d’Emmanuel Dyen et Stéphane Christidis était simplement magique, parce qu’ils l’ont claquée sur la ligne d’arrivée en coiffant d’un rien les Danois coriaces. Même moment de grâce dans la 5e manche : deuxième victoire. Ça, c’est la conséquence d’un potentiel indiscutable ! Le hic, c’est que sur les autres manches, les Français sont (un peu) trop irréguliers : à mi championnat, ils pointent 8e d’un classement très serré en points, comme toujours en 49er, et sont plus que jamais médaillables… À conditions de libérer leur vista et de multiplier les étincelles dont ils ont le secret.

Classement provisoire
1. Nathan Outteridge & Iain Jensen, AUS, 24 points.

2. Stephen Morrison & Ben Rhodes, GBR, 35 points.
3. Peter Burling & Blair Tuke, NZL, 41 points.
...
8. Emmanuel Dyen & Stéphane Christidis, FRA, 54 points.

> Huit manches courues. Sept manches + Medal Race pour les 10 premiers à courir.

 

 

Match-Race
Chiens de fayenceLes filles du match-race enchaînent les matches en se ménageant... Parions que c"est la bonne méthode !Photo @ Jean-Marie Liot FFV / DPPIC’est compliqué de faire un pronostic en match-race lorsque les filles n’ont pas encore fini leur Round Robin… Et que c’est long, les Round Robin ! Aujourd’hui, les filles sont de repos, avant de finir leurs matches samedi. Sur les deux matches qu’il reste à disputer aux Françaises, le plus important est de battre les Finlandaises afin d’être à peu près certaines de passer en quart de finale.
En effet, Claire et son équipage n’ont pas cassé la baraque jusqu’ici, remportant 5 de leurs 9 matches et vivotant dans le milieu du classement, comme les Américaines et les Anglaises, leurs adversaires les plus dangereuses, alors que les moins attendues Australiennes, Russes et Espagnoles caracolent en tête. Mais, contentes de ce qu’elles font, elles ne semblent pas inquiètes outre mesure. Pour la médaille, le compteur des victoires sera entre temps remis à zéro et, bien qu’elles s’en défendent, les Françaises sont d’un genre diesel, alors…

 

> GROSSE COTE

Laser

Faim de loupNon, Jean-Baptiste Bernaz n'a pas l'intention de se laisser abattre : totalement au taquet depuis le début du championnat, n'hésitant pas à tout donner et carburant au portant, il assure carrément !Photo @ Jean-Marie Liot FFV / DPPIMême si nous n’étions pas convaincus des chances du Français – notamment à cause de la densité du niveau en Laser –, Jean-Baptiste Bernaz assurait être prêt, ne doutait pas de lui et affirmait que les meilleurs – notamment l’Australien – pourraient craquer… Et comme il avait raison ! En dépit de départs et de premiers bords de près difficiles, le Français se refait chaque fois, notamment au portant où il avance comme un avion, et enchaîne les bonnes, voire très bonnes manches, tandis que la partie ne semble facile pour personne… On rêve d’un déclic sur ces entames de course pour les prochaines manches. En attendant, coup de chapeau.

Classement provisoire
1. Pavlos Kontides, CYP, 12 points.

2. Tom Slingsby, AUS, 13 points.
3. Tonci Stipanovic, CRO, 19 points.
...
9. Jean-Baptiste Bernaz, FRA, 48 points.

> Six manches courues. Quatre manches + Medal Race pour les 10 premiers à courir.

 

 

470 Femmes
Camille Lecointre et Mathilde Géron attaquent aujourd’hui leur semaine olympique, dans un bon 20 nœuds – le temps dans lequel elles s’éclatent… Plus qu’à croiser les doigts pour que nos vice-championnes du monde en titre ne se laissent pas démonter !

> Dix manches + Medal Race pour les 10 premières à courir.

 

Accroche-toi !Premier à jouer une médaille, dimanche (si tout va bien d'ici là), Jonathan Lobert se doit d"être héroïque... Et exemplaire !Photo @ Jean-Marie Liot FFV / DPPI

Finn
C’est l’Anglais Ben Ainslie que l’on attendait comme maître absolu de la classe Finn, mais c’est le Danois qui s’est invité comme trublion d’une fête ventée ! Époustouflant de maîtrise de lui, le Français n’a de son côté gâché aucune de ses chances. Si ses premiers bords de près sont un peu laborieux, Jonathan Lobert a fait de ses portants une arme atomique et il transperce littéralement la flotte… Si bien qu’il flirte avec le podium depuis le début de la semaine. Plus que deux manches : pourvu qu’il tienne encore ! Car sans vouloir dramatiser la situation, si le Finniste décroche une médaille dans ce premier lot, il pourrait montrer un sacré bel exemple à ses compatriotes !

Classement provisoire
1. Jonas Hogh-Christensen, DEN, 18 points.

2. Ben Ainslie, GBR, 21 points.
3. Ivan Kljakovic Gaspic, CRO, 34 points.
4. Jonathan Lobert, FRA, 37 points.

> Huit manches courues. Deux manches + Medal Race pour les 10 premiers à courir.