Les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro se sont achevés le 21 août 2016 et pour une fois les voileux ont pleinement été associés à la fête puisque les régates se sont déroulés dans la baie. Les véliplanchistes français, Charline Picon et Pierre Le Coq, se sont distingués en obtenant respectivement l'or et le bronze dans la catégorie RS:X. Camille Lecointre et Hélène Defrance ont, quant à elles, ramené le bronze en 470.

Actualité à la Hune

JO de Londres 2012 – Palma

Equipe de France : la vista revient

  • Publié le : 12/04/2012 - 00:07

La vista revient !Impeccables, Emmanuel Dyen et Stéphane Christidis accrochent la seconde place en 49er, derrière les Danois champions olympiques à Pékin.Photo @ Jesús Renedo Trofeo S.A.R. Princesa Sofia Mapfre

À 110 jours des Jeux, les Français avaient rendez-vous à Palma où la semaine s’est jouée dans la pétole, à l’antipode du rendez-vous olympique, mais de laquelle ils ont ramené quatre médailles. Pas si mal !

Palma offre quatre podiums aux Français venus chercher la confirmation qu’ils comptaient toujours, à un peu moins de quatre mois des Jeux, parmi les meilleurs mondiaux dans chaque série. Si l’on se réfère aux six médailles promises par le DTN Philippe Gouard pour les prochains Jeux, le compte n’y est certes pas. Mais après un mondial à Perth dont les résultats avaient glacé son équipe, c’est plutôt réconfortant !

Rohart et Ponsot confirmentVictorieux sur deux manches, Rohart et Ponsot marquent les esprits en Star, alors que seuls les Brésiliens et les Anglais font mieux qu"eux au général.Photo @ Jesús Renedo Trofeo S.A.R. Princesa Sofia MapfreAinsi Claire Leroy, Marie Riou et Elodie Bertrand affirment-elles leur gros potentiel en prenant la 2e place des épreuves de match-race. Bien que passé par le repêchage, l’équipage n’a douté ni en quart de finale, ni en demi, avant de s’incliner devant les Américaines.
En 49er, Emmanuel Dyen et Stéphane Christidis décrochent eux aussi la 2e place et relèguent leur dernier mondial au rang de mauvais souvenir.
Après leur victoire sur la Bacardi Cup, Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot confirment leur progression en terminant 3e de l’épreuve espagnole. Dans la lignée de ce qu’il nous confiait quelques jours plus tôt (Voir son interview ici), Rohart affirme : «On change de statut et on commence à gagner des points.»
En 470, Pierre Leboucher et Vincent Garos reviennent à leur tour sur le podium en prenant la 3e place : «On était là pour se jauger et on est plutôt content du travail réalisé cet hiver, explique le barreur. Notre objectif n’était pas la gagne, mais on est toujours content d’être devant les autres.»

En 470 féminin et en Laser Radial, les filles ont par ailleurs occupé les meilleures places jusqu’à ce que le vent se lève un peu en finale et les fasse rétrograder : Emmanuelle Rol et Hélène Defrance terminent 5e et Sarah Steyaert, 7e.

En Laser, Jean-Baptiste Bernaz a sauté l’épreuve de Palma, tout comme nos sélectionnés en planche, leur mondial venant de se terminer… Sur un titre pour Julien Bontemps !

La force LeroyLimites dans les phases de qualifications et repêchées in extremis, les filles de Claire Leroy n'ont pas tremblé : elles terminent 2e derrière les Américaines.Photo @ Jesús Renedo Trofeo S.A.R. Princesa Sofia Mapfre

Perspectives dorées ?
L’épreuve de Palma a également confirmé quelques noms, parmi les adversaires des Français, qui vont être compliqués à battre ! En bref, chez les 470 masculins, les Australiens Mathew Belcher et Malcolm Page reprennent leur ascendant. Malgré l’opération subie en début d’année et les inquiétudes qu’il exprimait, l’Anglais Ben Ainslie affiche toujours son outrageuse domination sur les Finn. En Star, les Brésiliens Robert Scheidt et Bruno Prada semblent presque aussi compliqués à battre… Tandis qu’en match-race, l’équipage d’Anna Tunnicliffe fait bien peu d’erreurs – mais n’est pas encore qualifié pour les Jeux, les sélections américaines l’opposant à l’équipage Sally Barkow prenant fin en mai.

L’hypothèse du petit temps
Le plan d’eau olympique de Weymouth ayant la réputation d’être venté et physique, les sélectionnés françaises ont été choisis en partie parce qu’ils assuraient dans ces conditions… Hélas, accorder une confiance aveugle aux statistiques météo n’est jamais pertinent, car la logique veut qu’au mois d’août dans l’hémisphère Nord, sur une période de 15 jours, il y aura forcément une ou deux journées de petit temps. Même à Weymouth. L’idéal, c’est bien sûr d’être polyvalent, mais…

Lobert en difficultéLe cumul de disqualifications au départ et de manches compliquées dans le petit temps aura posé quelques difficultés à Jonathan Lobert qui termine à la 23e place en Finn.Photo @ Nico Martinez Trofeo S.A.R. Princesa Sofia MapfreSi l’on analyse les résultats de la semaine olympique de Palma, disputée essentiellement dans le petit temps, on s’aperçoit que ce n’est pas forcément le cas pour tous. Si l’hypothèse du petit temps devrait pouvoir être envisagée sereinement pour Pierre Leboucher et Vincent Garos (470), Emmanuel Dyen et Stéphane Christidis (49er), Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot (Star), l’équipage de Claire Leroy (match-race) et si elles sont sélectionnées, Sarah Steyaert (Laser Radial), Emmanuelle Rol et Hélène Defrance (470). Du côté de Jonathan Lobert (Finn) et – si elles sont sélectionnées – Sophie de Turckheim (Laser Radial), Camille Lecointre et Mathilde Géron (470) et Ingrid Petitjean et Nadège Douroux (470), les choses pourraient être plus compliquées.

Reste que selon que ces journées de petit temps tombent en phase de qualification, pendant les finales, le jour de la Medal Race ou pendant une journée de repos, leur incidence ne sera évidemment pas la même !

Sélections en cours
Suspens dingue en 470 fémininSur le Mondial de Perth, Emmanuelle Rol et Hélène Defrance avaient marqué un net recul par rapport à leurs adversaires, mais en occupant le podium de Palma durant une bonne part de la semaine, elles relancent le suspens des sélections française en 470 féminin.Photo @ Jesús Renedo Trofeo S.A.R. Princesa Sofia MapfreSuite à leur mondial jugé décevant, les filles du 470 et du Laser Radial ont vu leurs sélections prolongées. Les premières devront attendre la Semaine olympique française, fin avril, pour connaître le verdict du DTN : en décembre à Perth, Ingrid Petitjean et Nadège Douroux avaient pris la 11e place d’un championnat du monde venté et Camille Lecointre et Mathilde Géron, la 13e, tandis qu’Emmanuelle Rol et Hélène Defrance décrochaient. Trois mois plus tard, la donne a changé et ce sont Rol et Defrance qui semblent les plus en formes, bien que les conditions musclées de deux dernières journées ne leur ont pas spécialement réussi… Difficile de se faire une opinion.

Pour Sarah Steyaert et Sophie de Turckheim, le couperet tombera en mai, après le mondial disputé en Allemagne… Mais le choix s’annonce peut-être moins compliqué ici, alors que Steyaert a réalisé une très belle semaine de Palma, aux dépends de son adversaire antiboise, très en difficulté depuis Perth, quelle que soit les conditions semble-t-il.

En complément

  1. travailler sur des phases clés 25/03/2012 - 20:37 JO de Londres 2012 Xavier Rohart : «L’objectif est que fin juin, on fasse peur» À quatre mois de ses 5e Jeux – qu’il courra en Star –, Xavier Rohart raconte ses doutes, la guerre des nerfs et les aspects psycho de la dernière ligne droite dont le seul point de mire est la médaille.
  2. feu intérieur 02/03/2012 - 00:10 JO de Londres 2012 Jonathan Lobert : «Ben Ainslie n’est pas infaillible» À cinq mois des Jeux pour lesquels il est sélectionné en Finn, Jonathan Lobert – 26 ans, 1,95 m, 100 kg – nous éclaire sur son quotidien de grognard. Battre l’icône Ben Ainslie est dans ses cordes.
  3. augure tricolore 23/01/2012 - 17:55 Qui ira aux Jeux en 2012 ? (3) Huit équipages sélectionnés aux JO 2012 Jeudi 5 janvier, le DTN a annoncé huit des dix équipages sélectionnés pour la France aux Jeux de Londres. Découvrez-les maintenant !
  4. atypie olympique 14/01/2012 - 00:02 JO de Londres 2012 Opération commando à 200 jours des Jeux Plus beaucoup de temps pour se préparer aux Jeux de Londres et remplir l’objectif des six médailles… Le DTN ne se laisse pas abattre pour autant et pousse ses athlètes à se surpasser grâce à cinq résolutions.
  5. médaille de bronze pour la france 09/01/2012 - 00:04 Mondial ISAF à Perth – JO 2012 – Match-race Claire Leroy : «Il faut absolument repenser notre sport» En match-race, Claire Leroy a décroché le seul podium des derniers mondiaux de Perth et compte parmi nos meilleures chances de médaille olympique alors que sa discipline va disparaître des JO. Coup de gueule.
  6. augure tricolore 06/01/2012 - 00:05 Qui ira aux Jeux de Londres 2012 ? (3) Sélectionnés aux JO : voici la liste officielle ! Après avoir fait couler beaucoup d’encre, les sélections olympiques françaises pour Londres ont été annoncées hier : huit équipages ont été choisis, deux sont encore en lice. La liste et les explications du DTN.