Les Jeux Olympiques de Rio de Janeiro se sont achevés le 21 août 2016 et pour une fois les voileux ont pleinement été associés à la fête puisque les régates se sont déroulés dans la baie. Les véliplanchistes français, Charline Picon et Pierre Le Coq, se sont distingués en obtenant respectivement l'or et le bronze dans la catégorie RS:X. Camille Lecointre et Hélène Defrance ont, quant à elles, ramené le bronze en 470.

Actualité à la Hune

Qui ira aux Jeux en 2012 ? (1)

La grande équation

  • Publié le : 22/12/2010 - 00:54

Dix séries à Londres et six médailles promises par Philippe Gouard. En voilà un, de pari sans complexe, que le DTN - qui prendra sa retraite après cette olympiade - justifie habilement : s'il en annonçait moins, ce serait une mauvaise façon de dire à "ses" coureurs (Gouard aime particulièrement cet emploi du possessif) qu'il ne leur fait pas confiance à tous de la même manière...
Avec six médailles en ligne de mire, l'équation olympique s'avère quand même complexe et il n'y a pas tant d'athlètes à pouvoir la résoudre... Aussi la liste des retenus en équipe de France a-t-elle été rééditée en fin d'année. <Les deux années qui précèdent les Jeux sont une étape de finalisation qui m'amène inévitablement à revoir l'effectif de mon équipe de France>, justifie le DTN. Le but du jeu est bien sûr d'optimiser l'ultime préparation, tant individuelle que collective, alors que paradoxalement ce n'est pas sur les deux saisons à venir que les athlètes vont faire les meilleurs résultats : <Si ceux qui doivent aller aux Jeux sont partout sur le circuit, de janvier à décembre, on est sûr qu'ils arriveront aux Jeux dans un état délabré.>
Ce sont donc dix-huit équipages qui ont été retenus en équipe de France pour se coltiner le défi de Londres. Globalement, un peu moins qu'en 2005 (voir la précédente liste, ici) : certains, ayant moins brillé ces dernières saisons ou préféré se retirer de la course aux sélections, sont sortis, et d'autres, créant la surprise, sont montés.
Il est donc temps pour nous de (re)faire connaissance avec ce bataillon préparé pour marcher sur les Anglais, et d'évaluer leurs performances... Dans un an, les meilleurs d'entre eux auront été sélectionnés pour le grand rendez-vous. En attendant, nous serons tous derrière eux !

RS:X Femmes
Charline Picon, RS:X Charline Picon, 26 ans, 5e mondial. Photo © Jean-Marie Liot (FFV) Charline Picon (26 ans - PAV)
5e du classement mondial
La PO juste lancée, Charline Picon a dû s'absenter plusieurs mois du circuit international suite à une opération de l'épaule. A peine revenue aux affaires, elle frappe un grand coup en montant sur le podium du mondial 2009. En 2010, elle confirme sa place dans les meilleures, terminant à nouveau 3e du mondial et gagnant la Sail for Gold Regatta, une victoire d'autant plus capitale qu'elle l'arrache sur le plan d'eau des Jeux, à Blanca Manchòn et Bryony Shaw, ses adversaires espagnole et anglaise.
Retrouvez Charline Picon sur son blog, ici.


Eugénie Ricard, RS:X Eugénie Ricard, 24 ans, 6e mondial. Photo © Jean-Marie Liot (FFV) Eugénie Ricard (24 ans - YC Mauguio-Carnon)
6e du classement mondial
Petit gabarit et survoltée, Eugénie Ricard a fait une vraie percée dans le classement mondial de planche, croquant une vingtaine de places en deux saisons. En 2010, elle entre en Medal Race sur la plupart des épreuves et signe une 4e place à la SOF. Nouvelle recrue dans l'équipe de France, elle apporte un bel élan au groupe.






Marine Rambaud, RS:X Marine Rambaud, 23 ans, 12e mondial. Photo © Jean-Marie Liot (FFV) Marine Rambaud (23 ans - CNF Cornouaille)
12e du classement mondial
En 2009, la jeune Marine Rambaud a fait un gigantesque bon dans le classement international, après avoir décroché une place de 5e au mondial. En 2010, ses places régulières dans les 15 meilleures mondiales lui ont permis de se maintenir et elle entre aujourd'hui en équipe de France.
Retrouvez Marine Rambaud sur son blog, ici.





RS:X Hommes
Julien Bontemps, RS:X Julien Bontemps, 31 ans, 4e mondial. Photo © Jean-Marie Liot (FFV) Julien Bontemps (31 ans - ASPTT Nantes)
4e du classement mondial
Après une saison 2009 exceptionnelle, Julien Bontemps - médaillé d'argent aux Jeux de Pékin - accuse un léger recul au classement, cette année, suite à un championnat du monde mitigé. Il n'en remporte pas moins la Coupe du monde, grâce aux deux podiums (dont une victoire) engrangés sur les semaines olympiques. Seule ombre au tableau : le retrait d'Alexandre Guyader de la course à la sélection risque de créer un manque de concurrence pour Bontemps.
Retrouvez Julien Bontemps sur son site, ici.




Laser Radial
Sophie de Turckheim, Laser Radial Sophie de Turckheim, 29 ans, 37e mondial. Photo © Jean-Marie Liot (FFV) Sophie de Turckheim (29 ans - YC Antibes)
37e du classement mondial
Une saison en demi-teinte et un forfait sur le championnat du monde pour cause de blessure coûtent cher à Sophie de Turckheim qui occupe aujourd'hui une place au classement mondial loin d'être la sienne. En mai dernier, elle était pourtant 14e dans cette hiérarchie dense, qui hélas pardonne peu d'écarts. En finissant 6e de la Sail for Gold Regatta, l'Antiboise termine la saison sur une bonne note.
Retrouvez Sophie de Turckheim sur son blog, ici.


Sarah Steyaert, Laser Radial Sarah Steyaert, 24 ans, 33e mondial. Photo © Jean-Marie Liot (FFV) Sarah Steyaert (24 ans - CNCP)
33e du classement mondial
Le classement mondial de Sarah Steyaert, 5e des Jeux de Pékin, n'est pas non plus très révélateur de son niveau réel. Concentrée sur son concours de Professeur des écoles, elle n'a couru que deux épreuves cette saison : le championnat du monde et la Sail for Gold Regatta où elle termine chaque fois 4e. 2011 devrait être pour elle l'occasion d'un sérieux retour aux affaires.






Laser
Jean-Baptiste Bernaz, Laser Jean-Baptiste Bernaz, 23 ans, 8e mondial. Photo © Jean-Marie Liot (FFV) Jean-Baptiste Bernaz (23 ans - CN Sainte-Maxime)
8e du classement mondial
Avec la réputation d'être irrégulier dans une classe disputée, Jean-Baptiste Bernaz n'en campe pas moins à la 8e place du classement mondial. Sa place de 7e au mondial 2010 confirme qu'il compte toujours parmi les meilleurs mondiaux sur les grands événements. Reste à savoir si Bernaz, qui n'avait terminé <que> 8e des Jeux de Pékin, saura se transcender à Weymouth.
Retrouvez Jean-Baptiste Bernaz sur son site, ici.




Finn
Thomas Le Breton, Finn Thomas Le Breton, 28 ans, 8e mondial. Photo © Jean-Marie Liot (FFV) Thomas Le Breton (28 ans - SR Brest)
8e du classement mondial
Après deux préparations olympiques en Laser, Thomas Le Breton a fait le pari de passer en Finn pour les Jeux de Londres. Sa progression fulgurante au plus haut niveau de cette série est très impressionnante. En 2010, il termine 2e de la SOF et prend la 5e place d'un mondial disputé.







Jonathan Lobert, Finn Jonathan Lobert, 25 ans, 6e mondial. Photo © Jean-Marie Liot (FFV) Jonathan Lobert (25 ans - SNO Nantes)
6e du classement mondial
La concurrence avec Le Breton permet également à Jonathan Lobert d'exploser : 6e du classement mondial, mais surtout 2e de la Coupe du monde après avoir terminé 2e de la Sail for Gold Regatta, Lobert s'est fait en 2010 une place de choix dans la flotte des Finn. Dans son blog, le double médaillé d'or de la série Ben Ainslie le citait même comme l'un des adversaires du moment qui l'impressionnent le plus. Joli compliment.
Retrouvez Jonathan Lobert sur son site, ici.




470 Femmes

Camille Lecointre & Mathilde Géron, 470 Mathilde Géron (à gauche), 24 ans, et Camille Lecointre, 25 ans, 4e du classement mondial. Photo © Jean-Marie Liot (FFV) Camille Lecointre (25 ans - SR Brest)
Mathilde Géron
(24 ans - CN de Plérin)
4e du classement mondial
Camille Lecointre et Mathilde Géron essuient certes une contre-performance sur le mondial 2010, mais signent par ailleurs une énorme saison, et ce en dépit d'une courte interruption dûe à une blessure de l'équipière : 4e du championnat d'Europe, 5e de la Semaine olympique hollandaise, 2e de la SOF. La progression de cet équipage est impressionnante et marquée par une grande polyvalence.
Retrouvez Camille Lecointre et Mathilde Géron sur leur blog, ici.


Ingrid Petitjean & Nadège Douroux, 470 Nadège Douroux (à gauche), 29 ans, et Ingrid Petitjean, 30 ans, numéro 1 mondial. Photo © Jean-Marie Liot (FFV) Ingrid Petitjean (30 ans - SN Marseille)
Nadège Douroux
(29 ans - SN Marseille)
1er du classement mondial
Fabuleuse saison pour Ingrid Petitjean et Nadège Douroux qui retrouvent leur meilleur niveau mondial et remportent superbement la Coupe du monde. Avec trois podiums sur les semaines olympiques, une 3e place au championnat d'Europe et une 4e sur le mondial, il ne manque qu'un coup d'éclat pour asseoir leur suprématie.
Retrouvez Ingrid Petitjean & Nadège Douroux sur leur site, ici.




Emmanuelle Rol & Hélène Defrance, 470 Hélène Defrance (à gauche), 24 ans et Emmanuelle Rol, 24 ans, 2e du classement mondial. Photo © Jean-Marie Liot (FFV) Emmanuelle Rol (24 ans - ASPTT Marseille)
Hélène Defrance
(24 ans - ASPTT Marseille)
2e du classement mondial
Arrivée en fanfare dans l'équipe de France ? Celle d'Emmanuelle Rol et Hélène Defrance qui n'ont formé leur équipage qu'il y a un peu plus d'un an. Les filles ont en effet marqué la saison de leur talent : titre européen et victoire à la SOF les placent d'emblée parmi l'élite mondiale. En fin de saison, elles talonnent Petitjean et Douroux en prenant la 2e place de la Coupe du monde. Enorme !
Retrouvez Emmanuelle Rol et Hélène Defrance sur leur blog, ici.



470 Hommes
Nicolas Charbonnier & Baptiste Meyer-Dieu, 470 Nicolas Charbonnier (à gauche), 29 ans, et Baptiste Meyer-Dieu, 36 ans, 8e rang mondial. Photo © Jean-Marie Liot (FFV) Nicolas Charbonnier (29 ans - YC Antibes)
Baptiste Meyer-Dieu (36 ans - CN Nice)

8e du classement mondial
Les deux saisons que viennent de courir Nicolas Charbonnier - médaillé de bronze à Pékin - et Baptiste Meyer confirment qu'ils ont eu raison de faire le pari de cette nouvelle association : s'ils sont encore irréguliers d'un événement sur l'autre, ils sont indéniablement doués pour les coups d'éclat. En 2010, ils signent ainsi une victoire sur la SOF et claquent le titre de vice-champions du monde.
Retrouvez Nicolas Charbonnier et Baptiste Meyer Dieu sur leur blog, ici.



Pierre Leboucher & Vincent Garos, 470 Vincent Garos (à gauche), 28 ans, et Pierre Leboucher, 30 ans, 3e rang mondial. Photo © Jean-Marie Liot (FFV) Pierre Leboucher (30 ans - ASPTT Nantes)
Vincent Garos (28 ans - SNO Nantes)

11e du classement mondial
Deux victoires clé dans la saison, l'une sur la Semaine olympique de Palma et l'autre sur la Sail for Gold Regatta (sur le plan d'eau des Jeux), offrent à Pierre Leboucher et Vincent Garos de se hisser à la 2e place de la Coupe du monde. Le classement ISAF n'est en revanche pas à leur hauteur, l'équipage ayant été victime de déboires sur le championnat du monde. Sur l'européen, il termine néanmoins à la 5e place.
Retrouvez Pierre Leboucher et Vincent Garos sur leur blog, ici, et le profil Facebook de leur équipage, ici.



49er
Emmanuel Dyen & Stéphane Christidis, 49er Emmanuel Dyen (à gauche), 31 ans, et Stéphane Christidis, 29 ans, 3e rang mondial. Photo © Jean-Marie Liot (FFV) Emmanuel Dyen (31 ans - CNV Aix-les-Bains)
Stéphane Christidis (29 ans - EV Cagnes-sur-Mer)

3e au classement mondial
Saison proche de la perfection pour la nouvelle association d'Emmanuel Dyen et Stéphane Christidis qui signent une 4e place au mondial, un titre de vice-champion d'Europe et deux victoires sur les semaines olympiques. Résultat, une place de 2e sur la Coupe du monde et une grosse cote pour la suite. Seule ombre au tableau des deux garçons : Lagravière et Rocherieux, leur équipage référent français, arrêtent après le recrutement du barreur en Figaro par le Vendée Challenge et leur manqueront probablement à l'entrainement.
Retrouvez Emmanuel Dyen et Stéphane Christidis sur leur blog, ici.


Elliott 6M
Claire Leroy et son équipage, Elliott 6M De gauche à droite : Claire Pruvot, 33 ans, Elodie Fauve (qui ne participe pas à la campagne olympique donc n'est pas retenue en équipe, Elodie Bertrand, 29 ans, Claire Leroy, 30 ans, et Marie Riou, 29 ans, 2e rang mondial. Photo © D.R. (FFV) Claire Leroy (30 ans - SN St-Quay-Portrieux)
Marie Riou (29 ans - USAM Voile)
Elodie Bertrand (29 ans - CV Arcachon)
Claire Pruvot (33 ans - SR Courseulles)

2e au classement mondial
Aucune victoire pour les filles de Claire Leroy cette saison sur le circuit olympique, mais une régularité sur le podium qui aura fait le désespoir de leurs adversaires et au final une jolie victoire sur la Coupe du monde. Dans la course pour l'or, l'Australienne, l'Anglaise et l'Américaine seront probablement les plus dangereuses.
Retrouvez l'équipage de Claire Leroy sur son blog, ici.


Star
Guillaume Florent & Pascal Rambeau, Star Pascal Rambeau (à gauche), 38 ans, et Guillaume Florent, 37 ans, 39e au classement mondial. Photo © Guillaume Durand (FFV) Guillaume Florent (37 ans - GGVLS)
Pascal Rambeau (38 ans - ASPTT La Rochelle)

39e au classement mondial
Le classement mondial de Guillaume Florent - médaillé de bronze à Pékin en Finn - et Pascal Rambeau - médaillé de bronze en Star à Athènes - n'est pas très représentatif, car l'équipage n'a débuté qu'il y a quelques mois, signant immédiatement des performances : 8e à Palma, 2e à la SOF et 5e de la Sail for Gold Regatta. Résultat, la médaille de bronze de la Coupe du monde tombe dans leur escarcelle. Joli coup pour un pari qui était plutôt osé pour ces anciens adversaires aux tempéraments très différents.


Xavier Rohart & Pierre-Alexis Ponsot, Star Pierre-Alexis Ponsot (à gauche), 35 ans, et Xavier Rohart, 42 ans, 14e au classement mondial. Photo © Jean-Marie Liot (FFV) Xavier Rohart (42 ans - La Pelle Marseille)
Pierre-Alexis Ponsot (35 ans - SNO Nantes)

14e au classement mondial
La saison de Xavier Rohart - médaillé de bronze à Athènes - et Pierre-Alexis Ponsot a eu des airs de passage à vide, que la performance du second équipage français a souligné. L'équipage, formé début 2009, a pourtant pris la 12e sur l'européen et la 3e place sur la SOF - ce qui le place à 8e de la Coupe du monde - et ne manque pas de ressources pour revenir en 2011.
Retrouvez Xavier Rohart et Pierre-Alexis Ponsot sur leur blog, ici.

...........
Nota Bene :
Le classement mondial indiqué pour chaque équipage est le classement ISAF, qui prend en compte les meilleurs résultats de l'équipage, parmi les JO, les championnats du monde et d'Europe et les semaines olympiques. Ce classement est glissant et établi sur deux saisons. (Voir les classements ISAF de chaque série, ici.) La Coupe du monde, un format créé il y a peu, ouvre à un autre classement, établi sur les semaines olympiques de la saison en cours et arrêté après l'épreuve de Weymouth. Le cumul des performances des athlètes conduit au classement des nations, remporté en 2010 par la France. (Voir les classements de la Coupe du monde de chaque série, ici.)

...........
Dès la semaine prochaine, retrouvez le deuxième point sur la sélection olympique pour Londres en une de notre site : <Qui ira aux Jeux en 2012 (2) : Modestes inconnues> donne de sérieuses pistes sur les futurs sélectionnés français.