Diaporama

Dériveur

Albatros, le pari d’un architecte visionnaire

A 72 ans, l’architecte naval Jean-Marie Finot fait le pari de lancer un dériveur lesté construit en grande série, dans le but d’attirer un nouveau public vers la voile. Avec sa coque très large et construite en carbone, l’Albatros s’avère rapide et sensible, tout en offrant plus de stabilité qu’un dériveur classique. Grâce aux 31 kilos de plomb placés dans la dérive, pas besoin d’acrobaties au trapèze, le rappel suffit – un bel atout pour les nouveaux pratiquants, comme pour les adultes qui reviennent à la voile légère. Vendu avec mât carbone et voiles North pour 7 500 euros, l’Albatros en offre beaucoup pour son prix. Embarquement immédiat !
  • Publié le : 08/08/2014 - 00:23

Réservé à nos abonnés

Vous êtes abonné(e) ? Identifiez-vous.

Mot de passe oublié ?

Si vous n'êtes pas encore abonné(e), profitez de nos formules avantageuses