Actualité à la Hune

55e Nautic

Tous au salon !

Le Nautic ouvre ses portes samedi dans un climat particulier. Les salons parisiens du mois de décembre ont finalement été maintenus au lendemain des attentats du 13 novembre. Les visiteurs seront-ils au rendez-vous ? Il le faudrait car ce Salon 2015 affiche de belles ambitions.
  • Publié le : 02/12/2015 - 00:01

Salon nautique de Paris : le Hall 1Grand-messe annuelle, le Salon nautique de Paris aligne, sur près de 150 000 mètres carrés, (presque) tout ce qui compte dans la plaisance.Photo @ Laurent Charpentier

Les professionnels comptent bien que la tendance observée cet automne lors des salons de Cannes et de La Rochelle se confirmera à Paris. Tout optimisme excessif serait hors de propos – chat échaudé craint l’eau froide – mais la tonalité générale a changé ces derniers mois et les carnets de commandes des chantiers peuvent en témoigner. Paradoxalement, les nouveautés sortent de plus en plus tard et certaines, annoncées pour septembre, ne feront leur apparition officielle qu’à Paris. Signe des temps, un certain nombre de voiliers présentés à Paris sous une nouvelle appellation reprennent sans s’en cacher la carène du modèle précédent. Les nouveautés ne cherchent pas à se démarquer par leur extravagance mais plutôt la facilité d’emploi, le confort à la manœuvre et n’oublient surtout pas le farniente au mouillage. Plus que jamais, dans «plaisance », on entend le mot plaisir.
A vous de juger du rapport confort /performances. Pour la relation qualité/prix, nos industriels sont déjà des champions. Trente premières mondiales sont présentées cette année chez Jeanneau, Bénéteau, Dufour, Fountaine-Pajot, mais aussi Hanse, Bavaria…

Salon Nautique 2015Les bateaux sont arrivés de nuit à Paris dès le 24 novembre. Photo @ Raoul Dobremel/AFP/Nautic 2015

Cette 55e édition du Nautic se caractérise par une place plus importante donnée à la glisse et à la voile légère. L’espace qui leur est consacré est accessible dès l’entrée, dans le Hall 1, avec un bassin encore plus grand. On peut y voir la volonté de séduire de nouveaux adeptes ou encore la preuve de l’importance économique du marché du stand-up paddle, devenu l’un des incontournables de l’été. Espérons que tous ces aficionados seront un jour tenté par l’utilisation d’une voile pour aller plus vite et plus loin et qu’ils oseront s’aventurer dans d’autres allées du salon.

Le Nautic intervenant à la clôture de la COP21 (qui s’achève au Bourget le 11 décembre), les activités nautiques s’inscrivent dans les débats. « Certains résultats sont là puisqu’en quinze ans, les émissions d’hydrocarbures liées au nautisme ont diminué de 70 % pour représenter 0,56 % des émissions totales liées aux activités humaines en Europe ! C’est bien mais il faut aller plus vite, plus fort, plus haut », exhortait Yves Lyon-Caen, président de la Fédération des industries nautiques, dans le communiqué de présentation du salon.

L'European Boat Industry fera le point sur le recyclage des bateaux (le 8 décembre) et, lors de la journée de l'environnement (le 9 décembre), on parlera notamment des solutions hybrides de propulsion (auxquelles nous avons consacré un article dans le numéro 538 Spécial Salon de Voiles et Voiliers en pages 229 - 244).

Comme chaque année, les classiques seront en bonne place. Après les Pen Duick d'Eric Tabarly et les Runa d'Yves Carcelle, c'est Winnefox, un Scow de Classe A magnifiquement restauré par le badennois Francis Van de Velde qui sera exposé. Moins « star » que ces prédécesseurs, ce Scow nous emmène sur les lacs américains, terrain de jeu de prédilection de ces dériveurs à fond plat et à la carène large (Hall 1, stand B21). A voir également dans le Hall 1 (J11), le canot de sauvetage Aimée-Hilda (dont nous avons raconté l’histoire dans notre Spécial Salon pages 70 à 77).

Groupama Team France GöetborgL'AC45F de Groupama Team France sera exposé au Salon.Photo @ Philippe Joubin

Parmi les bateaux exceptionnels à admirer lors de cette 55e édition : le catamaran de sport sur lequel Yvan Bourgnon a bouclé il y a quelques mois son tour du monde en solitaire (Hall 1, G69) et l’AC45F avec lequel Groupama Team France se prépare à la 35e America’s Cup (Hall 1, G31).

Enfin, les skippers seront au rendez-vous. L'occasion de débriefer une Transat Jacques Vabre qui a fait couler beaucoup d'encre, de refaire le match d'une palpitante Mini-Transat, d'évoquer la riche année 2016 qui se profile avec le Vendée Globe et la Coupe de l'America en 2017. Ambassadeurs du Groupama Team France, Olivier de Kersauson et Michel Desjoyeaux sont attendus par le public le 5 décembre. Un rendez-vous sans Franck Cammas, victime, le 30 novembre d'un accident à l'entraînement qui lui a valu une double fracture tibia péroné. Quel avenir pour le défi français de la Coupe de l’America privé de son leader, auquel on annonce plusieurs mois de rééducation ? Nul doute que les autres représentants de l'équipe seront sous le feu des questions...

Le Nautic Pratique

Du samedi 5 décembre au dimanche 13 décembre

Vendredi 4 décembre : journée réservée aux professionnels.

Horaires :

Tous les jours de 10 h à 19 h.

Fermeture à 18 h le dimanche 13 décembre.

Nocturne le vendredi 4 décembre et le vendredi 11 décembre jusqu’à 22 h.

Lieu : Paris – porte de Versailles, pavillons 1, 2.1, 2.2 et 4

Accès : métro ligne 12 station porte de Versailles, ligne 8 station Balard, Tramway T2 et T3 station porte de Versailles, bus ligne 39.

Tarif : 16 € sur site (13 € sur Internet jusqu’au 5 décembre), 10 € pour les licenciés FFVoile, gratuit pour les étudiants (pré-enregistrement sur Internet) et gratuit pour les moins de 16 ans.

Plus d'infos sur www.salonnautiqueparis.com

Le nouveau Voiles et Voiliers en kiosquePhoto @

Retrouvez notre numéro 538, Spécial Salon avec toutes les nouveautés, 200 chantiers et 50 équipements présentés. A lire en édition numérique ici.

Retrouvez-nous sur le stand de Voiles et Voiliers dans le Hall 1, stand G19.