Actualité à la Hune

V&V n°475 / Septembre 2010

Que du plaisir !

Un seul slogan pour vivre la fin de l'été à fond : que du plaisir ! À l'image de ses deux héros - Reid Stowe (1 152 jours en mer, dingue !) et Allessandro Di Benedetto (un tour du monde sur un voilier de 6,50 mètres, fondu !) -, le numéro 475 de septembre de Voiles et Voiliers prend le parti du bon temps ! Un récit de croisière en Algérie, des conseils pour naviguer tranquille au portant, 21 VHF au band d'essai... Et surtout, la présentation des nouveautés des salons d'automne sont autant de petits bonheurs que nous vous invitons à découvrir et partager avec nous dès maintenant. Le nouveau numéro est en kiosque !

  • Publié le : 13/08/2010 - 09:17

1 152 jours passés en mer, sans jamais toucher terre, et pratiquement toujours en solitaire... C'est le genre de record qui laisse rêveur, non ?
Mais ce n'est certainement pas d'entrer dans le listing du WSSRC qui aura motivé l'Américain Reid Stowe, 58 ans, auteur de cette navigation incroyable !

Ce doux dingue, artiste, un peu mystique, fasciné par ce <navigateur cosmique> qu'était Moitessier, visait bien autre chose : <Je voulais me frotter à d'autres réalités pour, si possible, retrouver une certaine innocence>, confie-t-il à Benoît Heimermann qui dresse un portrait sensible et profond de ce navigateur frugal.

Car comme nous le raconte Jean-Luc Gourmelen, qui a suivi le long périple de Reid Stowe et l'a accueilli à son arrivée à New-York, le 17 juin dernier, sa goélette Anne est un voilier incroyable ! 54 tonnes de bois massif - l'intérieur a été sculpté par Stowe - tiré-poussé par 400 m2 de toiles perpétuellement déchirées, toujours recousues à la main... Aventure à lire immédiatement !

<Dall'acqua di mare, non ci si asciuga mai !>

L'autre héros de notre numéro 475 de septembre de Voiles et Voiliers, c'est Alessandro di Benedetto. A 39 ans, cet Italien vient de parcourir un tour du monde en 268 jours, sur le parcours du Vendée Globe... sur un Mini 6,50 relooké. Pierre-Marie Bourguinat, qui a rejoint le marin aux Sables-d'Olonne pour raconter sa circumnavigation, le sait bien pour être l'ancien propriétaire d'Hakuna Matata devenu Findomestic ! Doublage en Kevlar, ajout d'un cocon arrière... et seulement 3m2 d'espace vital.
L'homme est-il fou ? La question obsède l'intéressé qui, en bon contemporain d'Umberto Eco, a son idée sur la question. Et évidemment, il ne l'est pas. Passionné, pointilleux, exaltant et incroyablement bavard, en revanche, oui ! Car la vérité, comme il l'a glisse dans son portrait, c'est que <Dall'acqua di mare, non ci si asciuga mai !>
<De l'eau de mer, on ne sèche jamais.> La leçon est belle à retenir en cette fin d'été !

Comme les salons d'automne se profilent, le First 30 de Bénéteau et le Dufour 375 GL déboulent sur le marché et Pierre-Marie Bourguinat les a testés.

Du premier, il salue l'entrée dans <Les temps modernes> du chantier vendéen. En complément de l'essai (disponible ici en feuilletage pour les abonnés), appréciez ses qualités dans un essai vidéo exclusif, réservé aux abonnés, (cliquez ici ou sur la vignette ci-contre pour le visionner) et dans le teaser de celui-ci, accessible à tous (cliquez ici ou sur la vignette ci-dessous pour le visionner).

Quant au Dufour 375, jugé plein d'<Elegance et de sens pratique> (essai disponible ici en feuilletage pour les abonnés), retrouvez une foule de détails supplémentaires compilés dans un diaporama exclusif réservé aux abonnés (cliquez ici ou sur la vignette ci-dessous pour le découvrir).



Les derniers beaux jours sont probablement l'occasion d'enfin se lancer : spier en croisière, tangoner, empanner... Bref, s'éclater au portant ! Olivier Chapuis, expert en la matière, nous donne 10 précieux conseils pour optimiser la descente au vent arrière...

Enfant, Daniel de Monfreid s'est souvent endormi <bercé par l'imperceptible roulis et le grincement régulier des poulies>, nous rapporte Eric Vibart dans <Gréement Dinaël, le rêve ailé>. Il raconte comment l'architecte, au début des années soixante, fut l'inventeur de ce nouveau gréement inspiré de celui des boutres de la mer Rouge.
L'article est disponible en feuilletage réservé aux abonnés ici et complété par un article exclusif et réservé aux abonnés, <Les incroyables voiliers de Daniel de Monfreid>, à lire ici.
Un diaporama dédié à <L'Aigrette, ce trimaran maudit> est également disponible pour les abonnés ici ou en cliquant sur la vignette ci-dessous.

Enfin, de ces 21 VHF portables à moins de 250 euros passées au banc d'essai, nous vous avons déjà parlé ici. Car pour parfaire ses conclusions, François-Xavier Ricardou a rempli un tableau ultra-précis et proposé à tous, abonnés du magazine ou non, sous format PDF, ici.

...........
Et aussi

> Algérie : <Soyez les bienvenus>, une croisière autour de l'Europe racontée par Anne-Marie Louvet.
> Toutes les nouveautés des salons d'automne de Cannes et La Rochelle, présentées de manière claires et accessibles en une quinzaine de pages. Et, bonne nouvelle, innovations et baisses de prix sont au rendez-vous !
> <Trop Cool l'O'Pen Bic>, le reportage de Didier Ravon s'étant rendu au championnat de France Minimes sur Flottes collectives.
> <Au mouillage, nous avons été percutés par une saintoise>, un Ça vous est arrivé choc.
> Le portrait de <Paul Ricard, le patron du Garlaban> réalisé par Jean-Luc Gourmelen.
> L'édito de Didier Ravon.
> Le spot.
> Toutes les actus.
> Les petites annonces et tout Voiles service.

...........
Voiles et Voiliers n°475
, en kiosque le vendredi 13 août, 5,50 euros.
Sommaire à consulter ici.
Version numérique du magazine disponible dès maintenant en feuilletage pour les abonnés, ici.