Actualité à la Hune

L'Hermione aux portes de Washington

En Amérique, deux siècles après La Fayette !

Ça y est, L'Hermione est arrivée en Amérique ! Au terme de sa traversée de l'Atlantique, elle a abordé à Yorktown, à Mount Vernon puis à Alexandria, le port de Washington.
  • Publié le : 11/06/2015 - 18:24

Devant la maison de George WashingtonGeorge Washington avait élu résidence à Mount Vernon où il repose depuis 1799, année de sa mort.Photo @ Francis Latreille / Association Hermione-La FayetteL'Hermione est arrivée à 8 h 30 locales le vendredi 5 juin, à Yorktown, en Virginie, au terme de sa traversée de l'Atlantique. Le 29 septembre 1781, la frégate initiale du lieutenant-général de La Fayette avait mouillé dans ce petit port historique de Virginie.
Yorktown marque le début d'un long voyage sur la côte Est nord-américaine. Pour l'histoire, c’est à l’entrée de la baie de Chesapeake (caps de Virginie) qu’une bataille navale déterminante s’est déroulée le 5 septembre 1781, opposant les 24 vaisseaux de ligne français du lieutenant-général de Grasse à la flotte anglaise de l’amiral Graves.
Le succès éclatant de la marine française prépare la chute de la ville de Yorktown où les troupes anglaises s’étaient enfermées. Assiégé par l’armée américano-française commandée par Washington, lord Cornwallis capitule finalement ici le 19 octobre 1781. Un épisode décisif de la guerre, à la fois sur terre et sur mer, auquel L’Hermione a pris part dès la fin septembre 1781.

Les honneurs de l'accueil à Yorktown, en Virginie

Après avoir reçu l'accueil de l'US Navy en mer le 2 juin, L'Hermione s'est rendue à quai à Norfolk pour procéder aux formalités administratives, avant de partir rejoindre Yorktown pour le début des festivités qui lui sont consacrées. 
Pour sa toute première escale publique du 5 au 8 juin 2015, le trois-mâts carré a été accueilli par Terry McAuliffe, gouverneur de Virginie et président honoraire du voyage de L’Hermione dans cet état, et Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie.

Le 17 avril dernier, L’Hermione quittait l’estuaire de Charente et la rade de l’ile d’Aix pour un grand voyage vers l’Amérique. Un mois et demi plus tard, la réplique de la «frégate de la liberté» a ouvert une nouvelle page d’une aventure humaine, culturelle et maritime engagée il y a plus de vingt ans.
Le 5 juin, en début de matinée, le commandant Yann Cariou et ses hommes et femmes d’équipage sont venus s’amarrer à Yorktown. Un moment fort de partage franco-américain qui marquera la fin d’une traversée transatlantique menée à son terme sans encombre.
Après les honneurs militaires puis officiels, une vraie ferveur populaire a accompagné les premières heures américaines de la réplique de la frégate de La Fayette.

L"équipage de L"Hermione à Mount VernonClin d'œil historique pour les gabiers de L'Hermione en tenue d"époque devant la maison du premier président des Etats-Unis.Photo @ Association Hermione-La fayette

 

Sur les pas de George Washington

La réplique de la frégate de La Fayette a ensuite mouillé l’ancre sur le fleuve Potomac, à Mount Vernon, dans l’état de Virginie, au pied de la maison de George Washington.
Après Yorktown et Mount Vernon, L’Hermione a continué son voyage américain. Elle est arrivée à Alexandria, dans l’Etat de Virginie. Après une soirée caritative réussie à Mount Vernon, le navire a poursuivi sa navigation, de nuit, sur le fleuve Potomac. L'équipage est désormais amarré à quai pour deux jours d’escale, à Alexandria Marina, face au Torpedo Factory Art Center.
A bord de L"Hermione sur le PotomacA ranger les aussières comme à la parade devant la foule massée sur les rives du Potomac.Photo @ Loïc Bailliard, / Association Hermione-La FayetteLa ville d’Alexandria est le port avancé de la capitale, Washington DC, distante de quatre kilomètres. Si la ville n’a pas de lien direct avec L’Hermione, le Marquis de La Fayette s’y est rendu par six fois.
Les 16 et 17 octobre 1824, La Fayette recevait un accueil triomphal de la population et des officiels à Alexandria. Après une grande parade dans les rues de la ville et de nombreuses célébrations, le lieutenant-général français était reçu lors d’un dîner par le secrétaire d’Etat et futur président des Etats-Unis (1825-1829), John Quincy Adams. La Fayette porta un toast à la mémoire de George Washington, décédé en 1799 : « A La ville d'Alexandria ! Que sa prospérité et son bonheur se réalisent chaque jour plus encore, comme l’appelait de ses vœux les plus chers notre vénéré Washington.»
...........
Après deux jours d’escale, L’Hermione reprendra la mer dans la nuit du 12 juin, pour sa prochaine halte : Annapolis, dans le Maryland, les 16 et 17 juin.