Photos, articles, vidéos… de la 35e édition de la légendaire Coupe de l'America

Actualité à la Hune

Louis Vuitton America's Cup World Series

C'est reparti pour un acte

La deuxième des trois étapes 2015 des America’s Cup World Series débute ce samedi à Göteborg (Suède). Quatre régates au programme de ce week-end pour les six équipes en lice. Après les manches de Portsmouth fin juillet, c’est Land Rover BAR Racing qui mène devant Emirates Team New Zealand. Groupama Team France est quatrième. Présentation de ce rendez-vous.
  • Publié le : 28/08/2015 - 17:39

Louis Vuitton America"s Cup World Series 2015La flotté était réduite à quatre lors des entraînements de ce jour suite aux abandons des Kiwis et des Suédois. Photo @ ACEA 2015 / Gilles Martin-Raget

Artemis n’est en tout cas pas prophète en son pays. En quittant le port ce vendredi matin pour se rendre sur le lieu où devait se disputer les deux régates d’entraînement du jour, l’AC45f de l’équipe suédoise chavirait ! « C’est une erreur de notre part, expliquait Nathan Outteridge, le skipper. Nous étions en train de faire notre check-list et nous avons été surpris par une risée. » Aucun blessé n’était à déplorer et le cata devrait bel et bien être présent demain pour régater. Mais il n’a pas pu tirer le moindre enseignement des ultimes entraînements.

 
Artemis Racing Capsize AC45F

"This is what happens when you leave the leeward runner on on an ac45." Skipper Nathan Outteridge on this mornings capsize.

Posted by Artemis Racing on vendredi 28 août 2015



C’est donc dans une bonne brise de 20 à 22 nœuds de Nord-Est que les cinq autres concurrents se retrouvaient en ce vendredi devant le village de Långedrag, à l’embouchure du fleuve Göta Älv qui mène vers Göteborg pour les derniers affrontements avant les manches officielles.
Cinq et bientôt quatre car Emirates Team New Zealand rebroussait chemin avant le premier coup de canon, confronté à un problème de martingale.

 

Louis Vuitton America"s Cup World Series 2015Oracle Team USA a remporté la première des deux régates d'entraînement de ce vendredi.Photo @ ACEA 2015 / Gilles Martin-Raget
Les conditions musclées sur une mer plate réjouissaient les marins comme les nombreux spectateurs venus assister à ces manches d’entraînements depuis la jetée qui protège la marina du Royal Göteborg Yacht Club ou depuis le Fort Oscar II, sous le soleil venu fort opportunément remplacer les trombes d’eau matinales.
Drôle de plan d’eau en tout cas que celui choisi, étriqué et délimité par des bancs de rochers, où les concurrents doivent jouer avec vents et courants mais aussi un banc de cailloux nommé Dalsama en son Sud.

La première manche revenait à Oracle Team USA. Cette même équipe britannique, menée par Ben Ainslie, survolait la deuxième manche, confirmant sa très grande forme actuelle. Deuxième Soft Bank Team Japan. Oracle Team USA n’allait pas au terme de cette régate, préférant rentrer prématurément au port pour préparer les régates officielles. 

Victorieux au général à Portsmouth, fin juillet, les Anglais confirment de nouveau être les favoris.

Louis Vuitton America"s Cup World Series 2015L'équipe britannique de Land Rover BAR Racing sera de nouveau favorite de ces deuxièmes America's Cup World Series 2015.Photo @ ACEA 2015 / Gilles Martin-Raget

Frayeur pour les Français

Plus délicate fut la journée des Français qui prenaient de bons départs mais souffraient ensuite par rapport à leurs adversaires. Troisième sur quatre de la première manche, ils se classaient dernier de la seconde du jour. Ils paient ici leur peu d’entraînement sur AC45f contrairement aux autres équipes. Celles-ci disposent toutes d’un deuxième bateau qui leur permet de naviguer hors des événements alors que Groupama Team France ne dispose pour l’instant que d’une seule machine qui est, au sortir de chaque événement, mise en container et envoyée sur le lieu des régates suivantes.
Louis Vuitton America"s Cup World Series 2015Dans ces phases de relance dans la brise où il faut faire voler le bateau plus vite, Groupama Team France s'est montré moins à l'aise que ses adversaires.Photo @ ACEA 2015 / Gilles Martin-Raget
« On a découvert le bateau pour la première fois dans la brise jeudi, explique Franck Cammas et on s’est fait une grosse chaleur, un gros planté. De la barre, je me suis retrouvé projeté sur la poutre avant. Très violent. J'ai vraiment cru que nous allions chavirer. En fait, on avait des problèmes de réglages d’angulation de safran. On a changé ça pour aujourd’hui et ça allait beaucoup mieux. De plus, on a mieux compris comment passer la puissance lors des abattées. Lors des deux régates d’aujourd’hui, on a été un peu prudent après ce qui s’est passé hier mais je suis satisfait de la manière dont cela s’est déroulé. On va bien au près ; on a un petit déficit au portant lorsqu’il faut lancer le bateau et ces bateaux vont tellement vite que les 3 à 4 secondes que tu perds se traduisent immédiatement par une grosse différence. Enfin, autre élément important : nous sommes l’équipage le plus léger. On accuse un déficit de 15 kg sur les autres et cela joue. »

Rappelons que quatre régates sont programmées ce week-end, deux demain samedi 29 puis autant dimanche mais aussi que les manches dominicales comptent double en terme de points inscrits. À l’inverse de Portsmouth, où les régates du dimanche furent annulées à cause d’un méchant coup de vent, la météo s’annonce clémente en termes de brise : 10 à 15 nœuds samedi puis environ 10 nœuds dimanche.

Le groupe Canal + étant détenteur des droits télé pour la France, il sera possible de suivre ces courses en direct à 13 heures samedi et dimanche sur Canal + Décalé. Les commentaires en seront assurés par Hélène Cougoule et Sébastien Col. Les manches de samedi seront rediffusées sur Canal + Sport à 0 h 15 dimanche matin et celles de dimanche à 19 h 10 le même jour.