Photos, articles, vidéos… de la 35e édition de la légendaire Coupe de l'America

Actualité à la Hune

Coupe de l'America

C'est reparti pour un Round !

Ce début de deuxième Round Robin n'a pas été favorable aux Français, largement dominés par les Américains. Mais il fut pire pour les Suédois, battus à deux reprises et qui n'ont plus que trois courses pour se hisser en demi-finale alors que tous leurs adversaires en disputeront encore au minimum quatre !
  • Publié le : 30/05/2017 - 21:53

Emirates vs ArtemisLa rencontre entre Emirates Team New Zealand et Artemis Racing a ouvert ce deuxième Round Robin des qualifications. Un match important pour les deux favoris parmi les challengers, de nouveau perdu par les Suédois.Photo @ ACEA 2017/Gilles Martin-Raget

Autant lors de la première confrontation entre Français et Américains, en ouverture des éliminatoires de cette 35e Coupe de l'America, il n'y avait pas match tellement un monde séparait un Groupama Team France dans ses petits souliers face à un Oracle Team USA aux coques de sept lieues ; autant en ce mardi 30 mai, les hommes de Franck Cammas n'avaient pas à rougir en pénétrant sur le Great Sound comme on monte sur un ring.
Une brise modérée de 11,8 nœuds en moyenne - a priori ce qui leur sied - et deux victoires récentes face à deux équipes estampillées cadors - Artemis Racing puis Land Rover BAR - et les coqs sans se gonfler du jabot pouvaient espérer bousculer l'aigle yankee.
Las, les tricolores ont une nouvelle fois mesuré à leurs dépens la distance qui les sépare des sommets.
Dès la phase de prédépart, leur premier match de ce deuxième Round Robin était plié. Coincé dans la boîte par James Spithill, Franck Cammas ne pouvait que subir, obligé de répondre au lof de James Spithill qui s'était immiscé sous son vent.
Et les deux bateaux s'en allaient couper la ligne de départ quand cela sembla bon au barreur du cata américain, à savoir quand il était certain que cette fameuse boîte s'était refermée sur le bec du volatile. Oracle Team USA naviguait alors déjà à 32 nœuds !

Groupama Team France vs OraclePas de miracle pour les tricolores, battus de nouveau lourdement par les tenants de la Coupe de l'America : les hommes d'Oracle Team USA. Photo @ ACEA 2017/Gilles Martin-Raget
Impuissant, Groupama Team France effectuait sa course dans le sillage de ses adversaires, s'emmêlant même les coques en mordant une de ces fameuses «boundaries», l'un des bords du cadre, pénalité l'obligeant à réparer en laissant filer deux longueurs de bateau.
Et même avec une aile touchée, réparée en navigation comme ils le pouvaient au moyen de bande autocollante, les Américains ne laissaient rien passer. Un chiffre était révélateur de l'écart : 2, soit 2 nœuds de moyenne en moins pour le cata tricolore sur celui des vainqueurs.
Tout n'est pas à jeter pourtant dans cette défaite car les marins de l’Hexagone ont fort bien manœuvré, prenant peu à peu parfaitement la mesure de leur bateau. Franck Cammas : "On a fait pas mal d’erreurs aujourd’hui qu’il serait bien d’éviter à l’avenir. Les erreurs permettent toujours de progresser tant qu’on ne les refait pas après, j’espère donc que cette journée va nous servir pour la suite. Le bateau s’est cependant mieux comporté en vitesse pure que lors de notre premier match contre les Etats-Unis, ce qui est positif. En effet, chaque erreur correspond à 20/25 secondes : en en faisant 4 aujourd’hui c’est beaucoup sur un match comme celui-là, à nous maintenant d’apprendre de cette manche contre le defender."

 

Mercredi sera un autre jour. Il reste quatre régates aux Français avant la fin de ce deuxième Round Robin, soit autant de points en cas de victoire au terme de chacune. Les manches de ce mercredi face aux deux équipes les plus faibles du premier tour seront déterminantes.

ArtemisLes Suédois sont dans le dur : deux régates et deux défaites en ce premier jour de deuxième Round Robin. Ils n'ont plus que trois courses pour redresser la barre !Photo @ ACEA 2017/Gilles Martin-Raget
Mais le compte à rebours n’est pas enclenché uniquement dans le camp retranché de Cammas et ses troupes ; ce mardi soir, les Suédois font pâle figure.
Donnée favorite avant le début de la compétition par leur aisance, leur vista tactique et leur vitesse sur l’eau, l’équipe Artemis Racing a encaissé deux défaites successives ! La première face à Team New Zealand au terme d’une confrontation une nouvelle fois serrée.
Pourtant le départ puis les premiers bords avaient été en faveur des Vikings mais de nouveau, les Kiwis les poussaient à la faute, peu avant le passage de l’avant-dernière marque. Pénalisés pour refus de tribord, ils ne pouvaient que regarder le catamaran noir s’envoler vers un cinquième succès en six régates.
Plus dure fut la punition lors de leur régate face à Land Rover BAR. Impuissants au départ, mystifiés par Ben Ainslie, les hommes de Nathan Outteridge furent largement dominés jusqu’à l’arrivée, incapables de trouver la moindre faille chez les Anglais.

Ben AinslieSir Ben peut être heureux après sa victoire sur Artemis Racing. Reste que ce n'est que le deuxième succès des Anglais en six régates. Très peu pour un favori ! Photo @ ACEA 2017/Gilles Martin-Raget
Pour ces derniers, cette victoire tombe fort opportunément. Elle leur permet de souffler et de coller aux Néo-Zélandais au classement entre defender avec deux points d’avance sur les trois derniers : Artemis Racing, SoftBank Team Japan (qui a disputé une course de moins que les autres) et Groupama Team France.
Après la régate contre Oracle Team USA, Thierry Fouchier, régleur de l'aile de Groupama Team France, se projettait sur l'avenir : "On est face à Artemis Racing pour accrocher la quatrième place des challengers. Ça ne va pas changer notre vie ni notre état d’esprit. Mais eux, ça va leur apporter une pression supplémentaire, les connaissant un peu ! Le match contre nous sera tendu de leur côté ; pour nous aussi, mais ça veut dire qu’on est à la bataille, et ce n’est que du très positif !" 
Certes, il y a encore des points à prendre mais le temps est désormais compté pour les trois mal classés.

35e Coupe de l’America

Qualifiers, Round Robin 2

Manches du 30 mai 2017


Emirates Team New Zealand bat Artemis Racing de 1'31''
Oracle Team USA bat Groupama Team France de 1'56''
Land Rover BAR bat Artemis Racing de 30''

Classement

1. Oracle Team USA (USA), 6 points
2. Emirates Team New Zealand (NZL), 5 points
3. Land Rover BAR (GBR), 4 points
4. Groupama Team France (FRA), Artemis Racing (SUE) et SoftBank Team Japan (JAP), 2 points

 

Programme du mercredi 31 mai
(à noter que le manque de vent pourrait empêcher la tenue de ces régates)

SoftBank Team Japan - Groupama Team France (19 h 08)
Land Rover BAR - Emirates Team New Zealand - Artemis (19 h 37)
Oracle Team USA - SoftBank Team Japan (20 h 06)
Groupama Team France - Land Rover BAR (20 h 35)