L'air (tempêtes violentes, nuages de folie), l'eau (vagues démesurées, glace artiste, cataclysme), la terre (géométrie rigoureuse, glissements de terrain), le feu (éruptions, éclairs), mais aussi notre planète vue du ciel, ses sœurs et notre étoile : depuis plus de 250 semaines, Dame Nature – parfois aidée, parfois abimée par l'Homme – révèle ici ses sacrés phénomènes. Ses phénomènes sacrés.

En complément

  1. trombe-la-mort 28/07/2013 - 00:01 Sacrés phénomènes (194) Trombe-la-mort Oui, gonflé ce photographe. Car si son image n’est pas très nette, elle saisit bien cette spectaculaire trombe qui menace Tampa Bay, en Floride. La trombe est l’équivalent marin de la tornade ; moins terrifiante que sa sœur, elle peut tout de même tourbillonner à près de 100 nœuds sur l’eau !
  2. quand le printemps sort ses griffes 23/06/2013 - 00:01 Sacrés phénomènes (189) Quand le printemps sort ses griffes Mars, au printemps, déploie de mystérieux phénomènes. Ces griffures de 2 km de long apparaissent ainsi sur ses pentes sablonneuses. Elles pourraient avoir été causées par des morceaux de glace de dioxyde de carbone (glace sèche), qui se détachent et glissent vers le bas en se sublimant en gaz.
  3. démons et merveille 09/06/2013 - 00:01 Sacrés phénomènes (187) Démons et merveille Voici un rare «démon rouge», saisi au-dessus du Dakota du Sud. Lors d’un gros orage, juste après un puissant éclair, des sphères d’air ionisé de 100 mètres de diamètre plongent à 40 000 km/sec vers le sol, suivies par d’autres plus petites qui filent vers la ionosphère – en quelques milli-secondes.
  4. une rose des vents démente 26/05/2013 - 00:01 Sacrés phénomènes (185) Une rose des vents démente Plus de 2 000 kilomètres de diamètre pour cette fleur rouge qui tournoie au cœur du pôle Nord de Saturne – sacrée rose des vents. D’autant que, vous vous en souvenez peut-être, ce colossal ouragan, dont on ne voit ici que l’œil, est de forme hexagonale, et pourrait contenir quatre fois la Terre.
  5. un photographe qui se cause bien du fracas 19/05/2013 - 00:01 Sacrés phénomènes (184) Un photographe qui se cause bien du fracas Non, ce n’est pas une cascade, ni les chutes du Niagara. C’est une vague. Immortalisée deux fois. Par le petit être humain, là-bas, au pied du mur d’embruns. Et par Gilles Martin-Raget, qui l’a pris lui-même en photo. L’arroseur arrosé, en quelque sorte. C’était à Marseille, un jour de baston.
  6. l #039; acirc;me vague 09/10/2011 - 04:03 Sacrés phénomènes (100) Eau forte Pour la 100e des sacrés phénomènes, pas de cataclysme, de nuages insensés, de lumières extra-terrestres. Juste de l'eau salée, une vague – mais quelle vague. Taillée comme un cristal, plissée comme une soierie, plongeant la tête la première comme un animal fabuleux – piégée par Ben Thouard à Tahiti.