L'air (tempêtes violentes, nuages de folie), l'eau (vagues démesurées, glace artiste, cataclysme), la terre (géométrie rigoureuse, glissements de terrain), le feu (éruptions, éclairs), mais aussi notre planète vue du ciel, ses sœurs et notre étoile : depuis plus de 250 semaines, Dame Nature – parfois aidée, parfois abimée par l'Homme – révèle ici ses sacrés phénomènes. Ses phénomènes sacrés.

En complément

  1. découvrez le pot aux roses 31/03/2013 - 00:01 Sacrés phénomènes (177) Découvrez le pot aux roses Wasco, en Californie, est bel et bien le pot aux roses des Etats-Unis : 40% des roses cultivées dans le pays proviennent de cette petite ville de 25 000 habitants, visible près du centre de cette image. Les champs sont verts, bistre ou rose pâle selon leur état : cultivés, labourés, en fleur.
  2. heavy metal 27/01/2013 - 00:01 Sacrés phénomènes (168) Heavy metal Hard rock. Oui, c’est un roc dur, puissant, un astéroïde colossal, qui a étamé, rétamé, le métal de Phobos, l’une des deux lunes de Mars, 22 kilomètres de diamètre, ici photographiée à 6 000 kilomètres à peine par la sonde Mars Reconnaissance Orbiter. Lumières naturelles, spectacle irréel.
  3. surgit un sable noir... 02/12/2012 - 00:01 Sacrés phénomènes (160) Surgit un sable noir… Des arbustes ? Non, rien de tel sur la planète Mars. Nous sommes ici près de son pôle Nord, au printemps. La fine pellicule de glace fond doucement, libérant un sable sombre qui cascade en stries parallèles le long des dunes.
  4. l #039; acirc;me vague 09/10/2011 - 04:03 Sacrés phénomènes (100) Eau forte Pour la 100e des sacrés phénomènes, pas de cataclysme, de nuages insensés, de lumières extra-terrestres. Juste de l'eau salée, une vague – mais quelle vague. Taillée comme un cristal, plissée comme une soierie, plongeant la tête la première comme un animal fabuleux – piégée par Ben Thouard à Tahiti.
  5. un couvre-chef-d rsquo; oelig;uvre 18/09/2011 - 05:41 Sacrés phénomènes (97) Un couvre-chef-d’œuvre Cette coiffe irisée est un nuage «pileus» – couvre-chef, en latin –, qui peut être observé au-dessus de nuages convectifs dans lesquels se développent de forts courants ascendants. Les gouttelettes d’eau de taille similaire qui le composent diffractent la lumière du soleil à la façon d’un prisme.
  6. la derni egrave;re  oelig;uvre de barents 12/09/2010 - 06:13 Sacrés phénomènes (57) La dernière œuvre de Barents L’été est toujours propice à l’œuvre de Barents. Celle-ci, datée d’août 2010, est toute de tourbillons et fractales turquoise, bleu gris, marine et vert. En guise de pigments, d’innombrables et minuscules organismes vivants – du phytoplancton dont la coquille calcaire réfléchit la lumière du soleil.