L'air (tempêtes violentes, nuages de folie), l'eau (vagues démesurées, glace artiste, cataclysme), la terre (géométrie rigoureuse, glissements de terrain), le feu (éruptions, éclairs), mais aussi notre planète vue du ciel, ses sœurs et notre étoile : depuis plus de 250 semaines, Dame Nature – parfois aidée, parfois abimée par l'Homme – révèle ici ses sacrés phénomènes. Ses phénomènes sacrés.

En complément

  1. trois billes de vert 03/04/2011 - 06:09 Sacrés phénomènes (74) Trois billes de vert Voici une aurore boréale poétiquement enfermée dans la sphère d’un objectif «fish-eye». Ces trois images ont été prises au Canada à 30 secondes d’intervalle. Trois billes de vert dans lesquelles rubans et drapés ondulent sous l’interaction des particules du vent solaire avec notre atmosphère.
  2. mammatus   mamma mia  27/03/2011 - 05:53 Sacrés phénomènes (73) Mammatus : mamma mia ! Ces nuages d’apocalypse sont baptisés «mammatus» (mamelles). Classiquement, le dessous d’un nuage est à peu près plat. Mais des poches de gouttes d’eau ou de glace se forment parfois et descendent avant de s’évaporer dans l’air sec, notamment au sein de systèmes orageux violents et instables.
  3. un nuage de lait  glac eacute;  dans votre  eacute;t eacute;  13/03/2011 - 05:52 Sacrés phénomènes (71) Un nuage de lait (glacé) dans votre été ? La Terre de Baffin, dans l'archipel arctique canadien (Nunavut), est la 6e île du monde, avec 507 500 km². L’hiver, elle est cernée de glace. L’été, elle retrouve l’eau libre. Le satellite de la NASA a ainsi pu immortaliser les volutes de glace fondue, modelées par les vents et les courants…
  4. maintenant vous l rsquo;avez vu, le rayon vert  06/03/2011 - 05:39 Sacrés phénomènes (70) Maintenant vous l’avez vu, le rayon vert ! Le rayon vert n’est pas un mythe. Il se produit – brièvement – au moment où le soleil couchant disparaît derrière l’horizon. Ce rayon vert – ici accompagné d’un flash bleu très rare –, saisi depuis l’observatoire Teide à Ténérife (Canaries), est causé par l’atmosphère qui agit comme un prisme.
  5. la mer de behring au peigne fin 20/02/2011 - 05:58 Sacrés phénomènes (68) La mer de Behring au peigne fin Une fine chevelure blanche dégringole depuis les épaules montagneuses de l’Alaska. Ce phénomène se forme lorsqu’un air glacial souffle sur une eau un peu plus chaude, tous deux surplombés par une couche d'air chaud. Moins poétique, son nom officiel est «rues de nuages»…
  6. supercellule   un monstre de nuage 27/12/2010 - 05:05 Sacrés phénomènes (63) Supercellule : un monstre de nuage Voilà qui engendre l’humilité… Nous sommes en juillet, à l’Ouest de Glasgow, Montana, Etats-Unis. Et, franchement, on ne voudrait pas être à la place de l’arbre, planté là tout seul en plein champ. Car la «supercellule» qui le surplombe est un phénomène orageux puissant, de la famille des tornades.