L'air (tempêtes violentes, nuages de folie), l'eau (vagues démesurées, glace artiste, cataclysme), la terre (géométrie rigoureuse, glissements de terrain), le feu (éruptions, éclairs), mais aussi notre planète vue du ciel, ses sœurs et notre étoile : depuis plus de 250 semaines, Dame Nature – parfois aidée, parfois abimée par l'Homme – révèle ici ses sacrés phénomènes. Ses phénomènes sacrés.

En complément

  1. tornade en alabama   un mortel sillage 05/06/2011 - 05:53 Sacrés phénomènes (83) Une tornade en Alabama : mortel sillage Voici une partie du sillage destructeur laissé par la tornade Cordova (Alabama), le 27 avril dernier. En deux heures, le tourbillon (classé F4 avec des vents de 150 nœuds) a dévasté 200 km2 de territoire et tué 10 personnes. Depuis un mois, des dizaines de tornades ont fait 500 morts aux Etats-Unis.
  2. rencontres du troisi egrave;me type en lettonie 15/05/2011 - 05:17 Sacrés phénomènes (80) Rencontres du troisième type en Lettonie Par une froide nuit d’hiver à Sigulda (Lettonie), d’étranges colonnes de lumière montent vers le ciel en s’évasant. Si l’origine du phénomène est bien connue – l’air est saturé de cristaux de glace, révélés par certains éclairages publics –, la forme de ces piliers divisent les scientifiques.
  3. mars attack  01/05/2011 - 06:03 Sacrés phénomènes (78) Mars attack ? Impressionnante scène de science-fiction ! Saisis ici en aval du Mont Rainier, près de Seattle (USA), ces nuages lenticulaires sont originaux : stationnaires malgré le fort vent ondulatoire qui les crée, ils sont formés de strates horizontales qui, en fait, se font et se défont sans cesse.
  4. morning glory en australie 10/04/2011 - 05:49 Sacrés phénomènes (75) Morning Glory en Australie Il est rare. Il est grand – jusqu’à 1 000 kilomètres de long. Il est rapide : de 40 à 60 km/h. Le Morning Glory Cloud, qui peut être observé de septembre à octobre au Nord de l’Australie, est une vague. Il faut de complexes conditions météo pour le faire apparaître, le matin. Dans toute sa gloire.
  5. supercellule   un monstre de nuage 27/12/2010 - 05:05 Sacrés phénomènes (63) Supercellule : un monstre de nuage Voilà qui engendre l’humilité… Nous sommes en juillet, à l’Ouest de Glasgow, Montana, Etats-Unis. Et, franchement, on ne voudrait pas être à la place de l’arbre, planté là tout seul en plein champ. Car la «supercellule» qui le surplombe est un phénomène orageux puissant, de la famille des tornades.