Le jeudi 19 janvier 2017, Armel Le Cléac'h remportait la 8e édition du Vendée Globe sur son monocoque Banque Populaire VIII après un tour du monde sans escale et sans assistance. Le Finistérien améliorait ainsi le précédent record de près de 4 jours (3 jours, 22 heures et 40 minutes) établi par François Gabart lors de sa victoire lors de l'édition 2012-2013. Mais au-delà de la compétition et des records, le Vendée Globe c’est une histoire de technique et d’humanité, de mer et de sel, de limites et de dépassement. Et nous, on aime… Alors la rédaction de voilesetvoiliers.com vous en fait suivre les péripéties de près.

Vidéo à la Hune

Ces inconnus du Vendée Globe / 4

Javier Sanso : l'Espagnol 100% vert

Peu connu du public français, Javier Sanso, dit "Bubi", dispose néanmoins d'un palmarès de choix : 3ème de la transat Jacques Vabre en 2009 avec Mike Golding, 4ème de la Barcelona World Race 2008 avec Pachi Rivero, et une tentative malheureuse sur le Vendée Globe 2000 - 2001 qui se soldera par un abandon. L'Espagnol revient cette année avec un plan Owen Clarke neuf, dont l'originalité est de fonctionner à 100% avec des énergies renouvelables : panneaux solaires, éoliennes et hydrogénérateur fournissent l'énergie en course, avec une pile à combustible en cas d'urgence. Ainsi, "Acciona 100% eco powered" est le 1er IMOCA qui n'embarque pas une goutte de gasoil... Un pari osé qui ne doit pas masquer les ambitions sportives du skipper, dont voici le portrait vidéo.
  • Publié le : 11/01/2013 - 15:24

© François Déliac - SEM Vendée