Le jeudi 19 janvier 2017, Armel Le Cléac'h remportait la 8e édition du Vendée Globe sur son monocoque Banque Populaire VIII après un tour du monde sans escale et sans assistance. Le Finistérien améliorait ainsi le précédent record de près de 4 jours (3 jours, 22 heures et 40 minutes) établi par François Gabart lors de sa victoire lors de l'édition 2012-2013. Mais au-delà de la compétition et des records, le Vendée Globe c’est une histoire de technique et d’humanité, de mer et de sel, de limites et de dépassement. Et nous, on aime… Alors la rédaction de voilesetvoiliers.com vous en fait suivre les péripéties de près.

Photo à la Hune

THE TRANSAT BAKERLY

L’idéal avant la tempête !

  • Publié le : 01/05/2016 - 20:19
routage the transat

Les conditions devraient être idéales en ce lundi 2 mai pour le départ de The Transat bakerly à 14 heures 30 (15 heures 30 en France). Selon Cyrille Duchesne, prévisionniste de Météo Consult en charge du suivi météo de l’épreuve, le vent attendu au coup de canon sera : «d’une quinzaine de nœuds d’Ouest-Nord-Ouest, s’établissant juste après le passage d’un front froid pluvieux matinal. La hauteur de la houle devrait être d’un mètre en baie de Plymouth.» La première nuit sera à l’avenant pour les 25 navigateurs qui sortiront du coup rapidement de la Manche. La situation se dégradera dès mardi soir avec une première et puissante dépression qui arrivera sur les concurrents, à commencer par les Ultimes, et pourrait générer quelques 40 nœuds de vent, avec des rafales au-delà de 50 et une mer forte. Une fois celle-ci passée, les tenants d’une éventuelle route Nord risquent de se retrouver en délicatesse avec une deuxième tempête à suivre et des choix difficiles à effectuer sachant que la direction de course a instauré une très large zone d’exclusion due à la présence d’icebergs à Terre-Neuve (en rose sur la carte). Dimanche 1er mai, marins, experts en météo et autres routeurs s’arrachaient les cheveux car si, jusque-là, deux routes s’offraient aux bateaux – schématiquement une Nord (celle de notre photo, l’un des routages théoriques pour les Ultimes) et une Sud vers le cap Finisterre et les Açores – une troisième devenait possible le long de l’orthodromie ! A noter que le temps de course de 8 jours 8 heures sur cet intéressant fichier (en bas à droite) émanant de la direction de course est optimiste selon les skippers d'Ultimes.