Le jeudi 19 janvier 2017, Armel Le Cléac'h remportait la 8e édition du Vendée Globe sur son monocoque Banque Populaire VIII après un tour du monde sans escale et sans assistance. Le Finistérien améliorait ainsi le précédent record de près de 4 jours (3 jours, 22 heures et 40 minutes) établi par François Gabart lors de sa victoire lors de l'édition 2012-2013. Mais au-delà de la compétition et des records, le Vendée Globe c’est une histoire de technique et d’humanité, de mer et de sel, de limites et de dépassement. Et nous, on aime… Alors la rédaction de voilesetvoiliers.com vous en fait suivre les péripéties de près.

Vidéo à la Hune

VENDÉE GLOBE

Paul Meilhat : "Préserver le bateau"

"C'est une très mauvaise nouvelle". Dans la vidéo tournée le 20 décembre, Paul Meilhat revient sur son avarie de vérin de quille survenu dans l'après-midi. Celui-ci s'est fissuré sur 40 centimètres, entraînant une fuite d'huile et la bascule de la quille sous le vent. Le skipper a remis son appendice dans l'axe mais cet incident l'oblige à mettre la course de côté pour faire route au Nord et sécuriser son bateau. C'est un coup dur pour Paul Meilhat qui occupait jusqu'ici la 3e place. "La priorité c'est de mettre le bateau en sécurité sécurité" explique-t-il.
  • Publié le : 21/12/2016 - 10:30

© Paul Meilhat/SMA