Le jeudi 19 janvier 2017, Armel Le Cléac'h remportait la 8e édition du Vendée Globe sur son monocoque Banque Populaire VIII après un tour du monde sans escale et sans assistance. Le Finistérien améliorait ainsi le précédent record de près de 4 jours (3 jours, 22 heures et 40 minutes) établi par François Gabart lors de sa victoire lors de l'édition 2012-2013. Mais au-delà de la compétition et des records, le Vendée Globe c’est une histoire de technique et d’humanité, de mer et de sel, de limites et de dépassement. Et nous, on aime… Alors la rédaction de voilesetvoiliers.com vous en fait suivre les péripéties de près.

Photo à la Hune

Vendée Globe

Salut Bertrand !

On l’avait laissé deux semaines après le départ du Vendée Globe au mouillage dans l’archipel de Fernando de Noronha, bateau touché, abandon validé. Le quatrième tour du monde en solo du skipper de MACSF avait tourné court, trop court. Depuis la flotte IMOCA se reconstruit différemment et sans lui. A 56 ans, Bertrand de Broc tourne la page, veut retrouver le plaisir de naviguer – vite évidemment – mais bien et en surtout, peut-être, en accord avec lui-même.
  • Publié le : 19/11/2016 - 19:42
de broc fernando de noronha

Bertrand de Broc ne bouclera pas son quatrième Vendée Globe. Le skipper de MACSF a été contraint à l’abandon en ce samedi. Suite à un choc avec un OFNI (Objet Flottant Non Identifié) au large du Portugal générant des vibrations et un bruit assourdissant dans son bateau, le Breton s’est arrêté ce jour à l’abri de l’île brésilienne de Fernando de Noronha pour inspecter son voilier. Sur notre photo prise ce 19 novembre, de Broc venait juste de jeter l’ancre. Après avoir plongé, il s’est rendu compte qu’une très large partie du carénage est en effet endommagée, rendant impossible une navigation en situation de course, décision prise en commun avec l’expérimenté Marc Guillemot, son team manager, et les architectes du bateau le cabinet Finot-Conq. Continuer aurait généré des risques trop grands. La mort dans l’âme, de Broc a décidé de jeter l’éponge. Après Tanguy de Lamotte (Initiatives Cœur) c’est le 2e engagé de cette 8e édition qui se voit contraint de renoncer. A noter que le leader, Alex Thomson, a heurté ce matin lui aussi un OFNI du foil tribord de son Hugo Boss. Les dégâts semblent conséquents, mais le Gallois pour l’heure continue.