Le jeudi 19 janvier 2017, Armel Le Cléac'h remportait la 8e édition du Vendée Globe sur son monocoque Banque Populaire VIII après un tour du monde sans escale et sans assistance. Le Finistérien améliorait ainsi le précédent record de près de 4 jours (3 jours, 22 heures et 40 minutes) établi par François Gabart lors de sa victoire lors de l'édition 2012-2013. Mais au-delà de la compétition et des records, le Vendée Globe c’est une histoire de technique et d’humanité, de mer et de sel, de limites et de dépassement. Et nous, on aime… Alors la rédaction de voilesetvoiliers.com vous en fait suivre les péripéties de près.

Actualité à la Hune

Vendée Globe 2012-2013 - Diaporamas

Les 20 skippers et les 20 bateaux du Vendée Globe

Vingt marins, vingt bateaux. Autant de parcours, de personnalités, de choix techniques, d’espoirs, de volonté et désir. Autant de visages déterminés ou souriants. De carènes et de gréements. Diaporamas.
  • Publié le : 22/10/2012 - 00:02

Vendée Globe 2012-2013 : les vingt skippers au départVendée Globe 2012-2013 : les vingt skippers au départ. (Cliquez sur l'illustration pour l'agrandir).Photos @ DPPI, Sea & Co, Lloyd Images, onEditionMaintenant qu'ils sont tous arrivés aux Sables-d'Olonne, et en attendant que la monotypie pointe (peut-être) le bout de son nez sur le plateau du Vendée Globe, profitons au moins encore cette fois-ci des couples qui vont courir le tour du monde… en solitaire.

Car, évidence, les marins du Vendée Globe ont – pour la plupart en tout cas – choisi leur bateau. Sa carène. Son architecte. Son gréement. Ils ont peaufiné ses mille et un détails, trucs, petites astuces et grands secrets, accastillage, équipement, voiles. Et avouent donc ainsi, plus ou moins implicitement, une certaine philosophie de l’épreuve – et à tout le moins leurs ambitions, réelles ou supposées. Car, avant même de s’élancer des Sables-d’Olonne pour plus de 25 000 milles en solitude, il faut bien se demander ce qu’on va y chercher – et ce que l’on souhaite en rapporter. Des lauriers ? Des surfs fous ? Des visions d’albatros ? Un Grand Sud en guise de retraite ? Le tour de soi-même ? La gloire ? Un peu tout cela à la fois ?

Oui, tous ces monocoques, pour l’heure sagement amarrés là, au cœur de la Vendée, sont bien – au-delà des couleurs et des oriflammes – le reflet de leurs skippers. Eux le savent : ils vont aimer leur bateau, lui en vouloir parfois, lui parler, le frapper, le flatter, le prendre à témoin, l’encourager – Moitessier ne faisait pas autre chose avec Joshua. C’est leur coque de noix et leur bijou de carbone, leur maison et leur refuge, leur arme secrète – et leur espoir de victoire. C’est de ce couple que naîtra ce qui doit advenir par-delà l’horizon. Hommes et bateaux valaient bien ces images qui tentent, en quelques mots, de cerner leur devenir.

> Pour accéder au diaporama consacré aux vingt skippers du Vendée Globe 2012-2013, réalisé par Delphine Fleury et Loïc Le Bras, cliquez ici.

> Pour accéder au diaporama consacré aux vingt bateaux du Vendée Globe 2012-2013, réalisé par Delphine Fleury et Loïc Le Bras, cliquez là.

Les vingt bateaux du Vendée Globe 2012Les vingt bateaux du Vendée Globe 2012. (Cliquez sur l'illustration pour l'agrandir).Photos @ Sea & Co, DPPI, Sealaunay
 

………..
Vendée Globe : des chiffres et des lettres

Les plans du Vendée Globe 2012-2013
6 plans Verdier-VPLP : Safran, Groupe Bel, PRB, Virbac-Paprec 3, Banque Populaire, Macif
5 plans Farr : Maître Coq, Akena Vérandas, Bureau Vallée, Synerciel, Hugo Boss
3 plans Finot-Conq : Votre Nom autour du Monde, Team Plastique, Energa
3 plans Owen Clarke-Clay Over : Gamesa, Acciona, Mirabaud
2 plans Lombard : Savéol (optimisation Kouyoumdjian), Initiatives Cœur
1 plan Kouyoumdjian : Cheminées Poujoulat
Finot-Conq, vainqueurs de quatre éditions sur six, ne devraient logiquement pas signer le bateau vainqueur cette année – mais, on le sait, l’imprévu règne aussi autour du monde. De leur côté, sur le papier, Verdier-VPLP et Farr ont à la fois pour eux le nombre des skippers et la qualité ! Restent les outsiders, Owen Clarke-Clay Oliver ou Kouyoumdjian…

Les vainqueurs du Vendée Globe, skippers et architectes
1989-1990 : Titouan Lamazou, Ecureuil d’Aquitaine, plan Bouvet-Petit, 25 485 milles à 9,7 nœuds (109 jours)
1992-1993 : Alain Gautier, Bagaes Superior, plan Finot-Conq, 25 315 milles à 9,6 nœuds (110 jours)
1996-1997 : Christophe Auguin, Geodis, plan Finot-Conq, 26 520 milles à 10,4 nœuds (105 jours)
2000-2001 : Michel Desjoyeaux, PRB, plan Finot-Conq, 26 700 milles à 11,9 nœuds (93 jours)
2004-2005 : Vincent Riou, PRB, plan Finot-Conq, 26 714 milles à 12,7 nœuds (87 jours)
2008-2009 : Michel Desjoyeaux, Foncia, plan Farr, 28 303 milles à 14 nœuds (84 jours)
On peut admirer, encore une fois, la performance de Mich’Desj’ (confirmée au paragraphe suivant !) : même en parcourant 3 000 milles de plus que Lamazou ou Gautier, il aura mis presque un mois de moins pour boucler la boucle !

Les meilleures journées réalisées lors du Vendée Globe
1989-1990 : Titouan Lamazou, 304 milles en 24 heures (12,6 nœuds de moyenne)
1992-1993 : Alain Gautier, 339 milles en 24 heures (14,1 nœuds de moyenne)
1996-1997 : Yves Parlier, 374 milles en 24 heures (15,6 nœuds de moyenne)
2000-2001 : Dominique Wavre, 430 milles en 24 heures (17,9 nœuds de moyenne)
2004-2205 : Roland Jourdain, 439 milles en 24 heures (18,3 nœuds de moyenne)
2008-2009 : Michel Desjoyeaux, 466,6 milles en 24 heures (19,4 nœuds de moyenne)
Le record de distance parcourue en 24 heures et en solitaire sur un 60 pieds IMOCA est détenu depuis 2003 par Alex Thomson avec 468,7 milles, soit 19,5 nœuds de moyenne – mais c’était l’un des buts avoués de cette virée en Atlantique. Desjoyeaux, lui, a fait quasiment de même lors d’un marathon où le sprint n’est pas spécialement favorisé – ni souhaitable.

Le nombre de femmes au départ
1989-1990 : 0
1992-1993 : 0
1996-1997 : 2, Isabelle Autissier (arrivée peu après Auguin, mais hors course) et Catherine Chabaud (6e).
2000-2001 : 2, Ellen MacArthur (2e) et Catherine Chabaud (abandon).
2004-2005 : 2, Anne Liardet (11e) et Karen Leibovici (13e).
2008-2009 : 2, Sam Davies (4e) et Dee Caffari (6e)
2012-2013 : 1, Sam Davies.
Pour cette édition, Anne Liardet et Liz Wardley n’ont finalement pu concrétiser leur engagement.

Le nombre de skippers étrangers au départ
1989-1990 : 3 sur 13, soit 23%, 4 nationalités au départ
1992-1993 : 7 sur 15, soit 47%, 6 nationalités au départ
1996-1997 : 5 sur 16, soit 31%, 5 nationalités au départ
2000-2001 : 11 sur 26, soit 42%, 7 nationalités au départ
2004-2005 : 7 sur 20, soit 35%, 5 nationalités au départ
2008-2009 : 13 sur 30, soit 43%, 7 nationalités au départ
2012-2013 : 7 sur 20, soit 35 %, 7 nationalités au départ
En 2012, on est revenu (ou presque) au niveau de l’édition 2004, alors que 1992, 2000 et 2008 ont constitué des records en la matière.

Le nombre de concurrents à avoir bouclé la boucle aux Sables-d’Olonne
1989-1990 : 7 sur 13 au départ, soit 54%.
1992-1993 : 7 sur 15 au départ, soit 46,7%.
1996-1997 : 6 sur 16 au départ, soit 37,5%.
2000-2001 : 17 sur 26 au départ, soit 65,4%.
2004-2005 : 13 sur 20 au départ, soit 65%.
2008-2009 : 11 sur 30 au départ, soit 36,6%.
Notez que la terrible édition 1996-1997 (chavirages de Thierry Dubois et de Tony Bullimore, naufrage de Raphaël Dinelli et, surtout, disparition de Gerry Roufs), qui a donné lieu à des modifications de jauge et à des vérifications poussées des 60 pieds, a été suivie par deux crus plutôt sages – avant l’édition 2008-2009, qui a vu près des deux-tiers de la flotte ne pas terminer en course… Autant dire que le Vendée Globe 2012-2013 est attendu au tournant – et que son bilan pourrait avoir quelque influence dans le débat sur la monotypie.

Il n’y a pas d’âge pour courir autour du monde !
Le plus jeune participant : Ellen MacArthur en 2000-2001 (24 ans)
Le concurrent le plus âgé : Jose de Ugarte en 1992-1993 (62 ans)
Le plus jeune vainqueur : Alain Gautier en 1992-1993 (30 ans)
Le vainqueur le plus âgé : Michel Desjoyeaux en 2008-2009 (44 ans)
Cette année, le plus jeune est Louis Burton (27 ans), et le plus âgé, Dominique Wavre (56 ans) – Dom' est aussi le plus capé en tours du monde : 7 déjà bouclés en course !


Voiles et Voiliers n°501, novembre 2012, spécial Vendée Globe> Retrouvez le programme officiel du Vendée Globe 2012 (70 pages !), réalisé par l'ensemble de la rédaction, dans le numéro spécial de Voiles et Voiliers, n°501, novembre 2012, en kiosque depuis le 18 octobre.
 

En complément

  1. les vingt bateaux du vendée globe 2012 22/10/2012 - 00:01 Vendée Globe 2012-2013 Les vingt bateaux du Vendée Globe 2012 Les vingt monocoques du Vendée Globe 2012 disent bien ce que veulent leurs skippers. Machines de course dernier-cri ou 60 pieds connaissant déjà la longue route, tous ont en tout cas une sacrée personnalité.
  2. vendée globe 2012-2013   les vingt skippers au départ 22/10/2012 - 00:01 Vendée Globe 2012-2013 Les vingt skippers du Vendée Globe Ils sont 19 hommes et une femme à s’élancer pour la 7e édition du tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance, le 10 novembre aux Sables-d’Olonne. Diaporama de leurs portraits express.
  3. denis horeau, 61 ans, directeur de course du vendée globe 11/10/2012 - 00:01 Vendée Globe 2012-2013 - Interview du directeur de course (2/2) Denis Horeau : «Que veut-on faire de cet enfant surdoué ?» Il a été le directeur de course du Figaro. De la Barcelona World Race. Du premier Vendée Globe. Puis de deux autres éditions. Il l’est à nouveau cette année. Interview de Denis Horeau, deuxième partie.
  4. denis horeau, directeur de course du vendée globe 10/10/2012 - 00:01 Vendée Globe 2012-2013 - Interview du directeur de course (1/2) Denis Horeau : «Le Vendée Globe est un parfait marqueur de son époque» Il a été le directeur de course du Figaro. De la Barcelona World Race. Du premier Vendée Globe. Puis de deux autres éditions. Il l’est à nouveau cette année. Interview de Denis Horeau, première partie.
  5. le parcours théorique initial du vendée globe 2012-2013 07/10/2012 - 09:56 Vendée Globe 2012-2013 Vendée Globe : découvrez le parcours et ses portes des glaces 24 048 milles : tel est la longueur du parcours – théorique – du Vendée Globe 2012. Qui prend bien sûr en compte l’englacement des mers du Sud, la position des icebergs et leur déplacement. Décryptage.