Le jeudi 19 janvier 2017, Armel Le Cléac'h remportait la 8e édition du Vendée Globe sur son monocoque Banque Populaire VIII après un tour du monde sans escale et sans assistance. Le Finistérien améliorait ainsi le précédent record de près de 4 jours (3 jours, 22 heures et 40 minutes) établi par François Gabart lors de sa victoire lors de l'édition 2012-2013. Mais au-delà de la compétition et des records, le Vendée Globe c’est une histoire de technique et d’humanité, de mer et de sel, de limites et de dépassement. Et nous, on aime… Alors la rédaction de voilesetvoiliers.com vous en fait suivre les péripéties de près.

Vidéo à la Hune

Vendée Globe 2012-2013

Jérémie Beyou et Maître Coq face au "Big Four"

Il se prépare pour son second Vendée Globe à bord du bateau vainqueur de la dernière édition, qu'il a racheté à Michel Desjoyeaux et qu'il connaît sur le bout des doigts. Il a remporté deux fois la Solitaire du Figaro en 2005 et en 2011, ainsi que la dernière Jacques Vabre et l'Istanbul Europa Race. Le 10 novembre prochain, Jérémie Beyou, à bord de Maître coq, sera l'un des clients les plus sérieux de ce 7e Vendée Globe. Mais sur son plan Farr de 2008, il devra affronter plusieurs bateaux de dernière génération, dont les "Big Four" : PRB, Banque Populaire, Macif et Virbac-Paprec 3. Dans son fief de Port Laforêt, il nous a raconté en vidéo sa préparation, sa vision de la course, ses espoirs et ses envies...
  • Publié le : 24/09/2012 - 00:21

© François Déliac - Nefertiti - Windreport - Multi One Design - Barcelona World Race