Le jeudi 19 janvier 2017, Armel Le Cléac'h remportait la 8e édition du Vendée Globe sur son monocoque Banque Populaire VIII après un tour du monde sans escale et sans assistance. Le Finistérien améliorait ainsi le précédent record de près de 4 jours (3 jours, 22 heures et 40 minutes) établi par François Gabart lors de sa victoire lors de l'édition 2012-2013. Mais au-delà de la compétition et des records, le Vendée Globe c’est une histoire de technique et d’humanité, de mer et de sel, de limites et de dépassement. Et nous, on aime… Alors la rédaction de voilesetvoiliers.com vous en fait suivre les péripéties de près.

Vidéo à la Hune

Vendée Globe 2012-2013

Résumé de la 4e semaine de course

Alors qu'en tête de course, la bataille pour la première place fait rage entre Armel Le Cléac'h, François Gabart, Bernard Stamm, Jean-Pierre Dick et Alex Thomson, au point que Dick établisse un nouveau record de distance parcourue en 24 heure en solo sur un IMOCA à plus de 502 milles, Jean Le Cam s'est fait une grosse frayeur en allant plonger sous son bateau en plein Atlantique Sud pour découper un filet de pêche coincé dans sa quille. Après avoir franchi la première des neuf portes des glaces et quitté l'Atlantique pour l'Indien, huit premiers concurrents font route vers la porte Crozet. Deux options possibles : l'une au Sud au ras des icebergs, l'autre au Nord en bordure d'une bulle anticyclonique. Seul Armel Le Cléac'h choisit la seconde – suspense...
  • Publié le : 08/12/2012 - 23:12

© SAEM Vendée

Les tags de cet article