Le jeudi 19 janvier 2017, Armel Le Cléac'h remportait la 8e édition du Vendée Globe sur son monocoque Banque Populaire VIII après un tour du monde sans escale et sans assistance. Le Finistérien améliorait ainsi le précédent record de près de 4 jours (3 jours, 22 heures et 40 minutes) établi par François Gabart lors de sa victoire lors de l'édition 2012-2013. Mais au-delà de la compétition et des records, le Vendée Globe c’est une histoire de technique et d’humanité, de mer et de sel, de limites et de dépassement. Et nous, on aime… Alors la rédaction de voilesetvoiliers.com vous en fait suivre les péripéties de près.

Vidéo à la Hune

Ces inconnus du Vendée Globe / 3

Tanguy de Lamotte : le bizuth au grand coeur

Nouveau venu sur le Vendée Globe, Tanguy de Lamotte est un régatier complet : diplômé de l'école d'architecture navale de Southampton, préparateur pour Ellen Mac Arthur et Brian Thompson, il se lance dans le circuit Mini où il obtient une place de 7ème sur la Mini transat en 2005. En 2009, il remporte la première édition de la Solidaire du Chocolat sur un Class 40 qu'il a lui même conçu. Sur le même principe de solidarité, Tanguy de Lamotte a monté son projet en partenariat avec plusieurs sponsors dont les chocolats Alex Olivier, dans le but de promouvoir l'association Mécénat Chirurgie Cardiaque. Courant sur l'ex Whirlpool de Catherine Chabaud, un vieux plan Lombard de 1998, Tanguy ne vise pas le classement, mais plutôt l'aventure et le voyage. Petit portrait en vidéo de l'un des skippers les plus attachants de ce 7ème Vendée Globe.
  • Publié le : 08/01/2013 - 10:01

© François Déliac - SEM Vendée