Salon de Düsseldorf, Grand Pavois de La Rochelle, Festival international de la Plaisance de Cannes, Salon nautique de Paris… Malgré une météo économique difficile, les Salons nautiques montrent la capacité de réaction et d'innovation des chantiers et des équipementiers. Analyse et tour d'horizon des nouveautés.

Actualité à la Hune

Yachting Festival Cannes 2016

La rentrée classe

Le Yachting Festival a ouvert ses portes hier et se tiendra jusqu’à dimanche 11 septembre sur le vieux port de Cannes. Petit tour d’horizon des nouveautés aperçues sur ce premier Salon nautique de rentrée qui voit décidément les choses en grand.
  • Publié le : 07/09/2016 - 07:33

Salon Cannes 2016Festival de Cannes (côté mer). Le Yachting Festival, c’est 600 bateaux de 2 à 52 mètres, à voile, à moteur, à une ou deux coques. Et une bonne dose de luxe. Photo @ Delphine Fleury

Chaque année c’est le même scénario : à l’heure où les enfants retrouvent les bancs de l’école, la plaisance fait son show sur la Côte d’Azur. C’est ce mardi 6 septembre que les premiers visiteurs se sont pressés à l’entrée du Yachting Festival de Cannes, et nous y étions ! Sous une chaleur écrasante et un soleil de plomb, nous avons arpenté des pontons roses, turquoise et dorés pour découvrir les nouveautés de la rentrée.

Ce n’est pas un secret : Cannes est un salon à flot nettement plus tourné vers le luxe et les grandes unités que le Grand Pavois de La Rochelle (qui aura lieu cette année du 28 septembre au 3 octobre). La preuve : dans le port cannois on ne dit plus Océanis, mais «Océanis Yacht». Bénéteau inaugure en effet son tout premier yacht de luxe, un marché sur lequel Jeanneau s’était déjà lancé voici quelques années avec le succès que l’on sait. Cela n’a pas manqué : l’Océanis Yacht 62 a fait son petit effet, et il nous a fallu attendre un peu que les badauds se dispersent pour avoir la permission de monter à bord – car il s’agit bien de monter, eu égard à l’imposant franc-bord de la bête ! Mais une fois franchie la muraille du tableau arrière (sans difficulté, il y a des escaliers !), on n’est pas déçu du voyage. Quel cockpit ! Et cette descente royale ! Et la suite propriétaire ! Et le garage à annexe ! Et, et… Bon, vous verrez bien…

Oceanis Yacht 58Vous avez dit yacht ? Imposant, le tableau arrière de l’Océanis Yacht 62 ? Oui, mais on y trouve un astucieux local à annexe, une cuisine d’été rétractable, un bain de soleil, une passerelle, des accès au gouvernail. Entre autres. Photo @ Delphine Fleury

Autre nouveauté du même chantier, le Sense 57 est présenté en avant-première quelques mètres plus loin. Il remplace le 55, dont il est une version rallongée, avec une grande delphinière à l’avant et un espace arrière revu qui intègre désormais une cuisine d’été (la fameuse plancha, très à la mode) et un bimini semi-rigide, soit deux ailes latérales, la partie centrale étant amovible.

Chez leurs confrères de chez Jeanneau, on fait aussi dans le luxe avec le tout nouveau Jeanneau Yacht 51. Ce «petit» yacht de seulement 15 mètres reprend la ligne et les attributs du 54 sorti l’an dernier, et le résultat est plutôt réussi, tant au niveau des finitions que du fameux cockpit XXL dont les méridiennes sont toujours un rêve de confort…

Au rang des (grands) monocoques de croisière, citons aussi le très classieux Grand Soleil 58, les imposants Hanse 588 et 675 ou le girond Pilot Saloon 58 de chez Wauquiez : il y en a pour tous les goûts !

Pour rêver, on peut aussi s’attarder devant l’immense cockpit noir et teck du Code 2 de Black Pepper. Une sorte de synthèse entre un 60 pieds IMOCA habitable et un Wally, bijou tout carbone – dedans comme dehors. Chic, dépouillé et forcément rapide. Et puis quelques mètres plus loin, on peut toujours se consoler avec le joli Dehler 34, un rêve disons plus… accessible.

Seventy 7Qui est-ce ? Mais à quel bateau appartiennent cette cabine et ces escaliers ? Un indice ? Le chiffre Sept... (Réponse : le nouveau Seventy 7 de Lagoon).Photo @ Delphine Fleury

Du côté des multicoques, impossible de ne pas remarquer le Seventy 7, le nouveau navire amiral de chez Lagoon, signé VPLP (et Nauta design ainsi que Patrick Le Quément pour l’intérieur), pourtant presque caché au milieu du bassin du Vieux-Port. Un mastodonte. Vingt-trois mètres de long, onze de large, trente-six mètres de tirant d’air et un déplacement de cinquante-sept tonnes. On n’a pas encore vu l’intérieur mais depuis le ponton il est juste énorme. Et il respire le luxe à tous les étages.

Chez Fountaine Pajot, la nouveauté la plus visible est le changement d’identité visuelle : le chantier vient de révéler son nouveau logo et sa gamme est désormais divisée en deux entités distinctes, les «FP Sailing Catamarans» et les «FP Motor Yachts». Le constructeur rochelais continue sa mutation vers davantage de confort et investit encore dans le toujours prometteur marché du catamaran à moteur, créneau sur lequel il est présent depuis une vingtaine d’années. Mais il faudra attendre le printemps et le Salon du multicoque de La Grande-Motte pour découvrir un nouveau modèle de catamaran à voile, un «New 47» qui viendra s’intercaler entre l’Hélia 44 et le Saba 50. 
 

Cannes 2016Nouvelle identité visuelle pour Fountaine Pajot : des initiales mêlées et deux entités (moteur et voile) séparées. Pour une rentrée haute en couleur. Photo @ Delphine Fleury

Le salon dure jusqu’à dimanche et il nous reste encore bien d’autres choses à voir, que nous vous présenterons dans votre magazine Voiles et Voiliers. Un conseil si vous venez : n’oubliez pas votre maillot de bain, la météo s’annonce estivale !

 

Groupe Bénéteau

La croissance, on y croit !

La première journée de salon a débuté par la traditionnelle conférence de presse de rentrée du groupe Bénéteau, l’occasion pour Hervé Gastinel de faire le point après une année de présence aux commandes du groupe, et d’annoncer ses projets pour 2017. Après un premier semestre très dynamique et de bons salons d’automne, les résultats ont marqué un net coup de frein début 2016, mais le marché français a bien résisté, et Bénéteau avance une «croissance à deux chiffres» aussi bien pour ses activités voile que moteur – sans en préciser davantage. Aux moyens d’une importante restructuration et d’une nouvelle organisation, le groupe Bénéteau compte s’inscrire dans une logique de croissance et lance pour 2017 un plan d’investissements de 90 M€ (soit 17 % de plus qu’en 2016). Ce qui se traduira, concrètement, par le lancement de 32 nouveaux modèles pour la saison à venir, voile et moteur confondus. Et au cas où l'on en douterait, Hervé Gastinel a rappelé à plusieurs reprises que la voile était au cœur de la stratégie du groupe. Ouf !  

Plan Salon Cannes 2016Photo @ DR

Cannes Yachting Festival Pratique

Dates : du mardi 6 septembre au dimanche 11 septembre 2016

Horaires : tous les jours de 10 heures à 19 heures

Nocturne le vendredi 9 septembre jusqu’à 22 heures. Fermeture à 18 heures le dimanche.

Lieu : Vieux-Port de Cannes et port Pierre Canto (grands yachts d’occasion)

Accès : Autoroute A8, sortie Cannes/Mougins.

Gare SNCF de Cannes. 

Aéroport international Nice-Côte d’Azur.

Tarif : entrée 18 €, gratuit pour les moins de 12 ans.

Plus d’infos sur : http://www.cannesyachtingfestival.com