Salon de Düsseldorf, Grand Pavois de La Rochelle, Festival international de la Plaisance de Cannes, Salon nautique de Paris… Malgré une météo économique difficile, les Salons nautiques montrent la capacité de réaction et d'innovation des chantiers et des équipementiers. Analyse et tour d'horizon des nouveautés.

Actualité à la Hune

Salon du Multicoque 2012

Cinq jours très multicoques à Lorient !

Après avoir jeté l’ancre à La Grande-Motte en 2011, il revient en Atlantique : le Salon du Multicoque ouvre ses portes du 18 au 22 avril à Lorient, devant l’ancienne base sous-marine et la Cité de la Voile. Ce rendez-vous nautique original, exclusivement dédié aux catamarans et aux trimarans de croisière, est en passe de devenir un classique. Qu’on se le dise !
  • Publié le : 18/04/2012 - 00:01

Lorient, paradis des multisUne superbe rade, des écuries de course au large, le chantier des MOD70, la Cité de la Voile Eric Tabarly : Lorient est lieu privilégié pour ce Salon dédié au voyage sur deux ou trois coques.Photo @ Nicolas Claris La boucle est bouclée. Le Salon du Multicoque, dont la première édition avait eu lieu au printemps 2010 à Lorient, revient s’amarrer devant l’ancienne base sous-marine du 18 au 22 avril 2012. L’idée d’une alternance entre Atlantique et Méditerranée avait été avancée dès la création de cet événement, et après une escale réussie à La Grande-Motte le salon revient, comme prévu, dans le port de Bretagne Sud où il devrait désormais se tenir tous les deux ans.

Il fallait y penser. Lorsque Philippe Michel et Frédéric Morvan ont décidé de créer ce salon spécialisé dans un domaine aussi restreint que le multicoque de croisière, l’idée pouvait paraître audacieuse, voire un brin casse-cou. Ils s’appuyaient sur plusieurs constats.

Premièrement, compte tenu des tailles de bateaux, de la logistique nécessaire pour les acheminer et du coût de l’espace sur le salon, les constructeurs de multicoques avaient de plus en plus de mal à exposer leurs voiliers à la grand-messe du Nautic de Paris. Un salon à flot, et décalé dans la saison par rapport au Grand Pavois de La Rochelle, représentait donc une alternative intéressante.

Des multis de croisière comme s’il en pleuvait !Unique en son genre, le Salon des Multicoques permet d’embrasser en un coup d’œil toute la production française (et étrangère) de catas et trimarans de croisière, de les visiter – et de les comparer. Photo @ Régis Mortier Deuxièmement, ils avaient constaté que la clientèle du multicoque est pour une bonne part constituée de nouveaux venus à la plaisance et pour une autre tranche importante d’anciens du motonautisme, deux publics qui n’ont pas les mêmes attentes que les voileux classiques.

En bons hommes d’affaire, ils ont pensé que ces clients étaient une cible à part entière, qui méritait que l’on s’en occupe ! A en juger par les 12 000 visiteurs qui se sont rendus au Salon du Multicoque à Lorient en 2010, les 16 000 de l’an dernier à La Grande-Motte, et par le nombre croissant d’exposants et de voiliers présentés, il faut croire qu’ils avaient vu juste !

Pour sa troisième édition – et sa seconde dans la version «Atlantique» –, le Salon du Multicoque s’installe donc sur les quais et les pontons de l’ancienne base sous-marine de Lorient, juste à côté de la Cité de la Voile Eric Tabarly. Cinq jours durant, les visiteurs pourront découvrir et visiter de nombreux multicoques (on en compte une quarantaine à flot), issus tant des grands chantiers tels que Lagoon, Fountaine-Pajot, Catana ou Nautitech, que de séries plus confidentielles.

Parmi les nouveautés à ne pas manquer : le Neel 45, deuxième version du trimaran-loft de croisière imaginé par Eric Bruneel, le Bandit 870, trimaran fun au look agressif signé Pierre Rolland et remis au goût du jour par le chantier Multid’O ; le Dazcat 1195, un tri hauturier et performant venu de Grande-Bretagne, l’original Futura 49, un catamaran à coques repliables, ou encore l’Access 6 du chantier Tricat dans sa nouvelle version «Sport» au gréement boosté (toutes ces nouveautés ont été présentées dans le programme du Salon, paru dans V&V n°494 du mois d’avril).

L’une des bonnes idées de ce salon est d’avoir imaginé un espace (un peu pompeusement baptisé «Multihull Club Design») sur lequel les architectes, designers et constructeurs sont invités à présenter leur travail, leurs réalisations et leurs projets. C’est aussi l’opportunité, pour les chantiers dont les locaux sont éloignés, ou dont les bateaux sont encore en gestation ou en cours de construction, de présenter les plans et les premières images de leurs multicoques de demain. Les sociétés de charter, spécialistes de la location de multicoques, sont également présentes, sur un espace dédié au tourisme.

Les MOD70, invités de marqueCinq MOD70 – Race For Water, Groupe Edmond de Rothschild (photo), Oman Sail, Spindrift et Foncia – seront présents à la Cité de la Voile Eric Tabarly pendant toute la durée du Salon !Photo @ Yvan Zedda Gitana SASi ce Salon est exclusivement consacré aux multicoques de croisière, il ne pouvait pas fermer les yeux sur les MOD70, ces fabuleuses machines de course qui ont été construites et assemblées à quelques mètres seulement du lieu d’exposition, chez Keroman Technologies (filiale de CDK). Cinq d’entre eux – Race For Water, Groupe Edmond de Rothschild, Oman Sail, Spindrift et Foncia – seront donc visibles sur le quai de la Cité de la Voile Eric Tabarly pendant toute la durée du Salon du Multicoque. Enfin, puisqu’il n’est pas interdit de s’amuser, les partenaires et exposants du salon pourront participer à une régate en Multi 23, le petit trimaran dessiné par VPLP. Alors, qu’est-ce qu’on attend pour y aller ?


...........
Salon du Multi 2012
 mode d’emploi 

Dates : du mercredi 18 au dimanche 22 avril 2012
Horaires : de 10h00 à 19h00
Lieu : Esplanade de la base sous-marine - Cité de la Voile Eric Tabarly, Lorient
Tarif : 6 € - Gratuit pour les moins de 12 ans (1 € par entrée sera reversé à l’association Watever)

Accès
> En voiture
- Depuis Rennes, Nantes, Vannes, Quimper, aéroport de Lann-Bihoué : direction Lorient. Au rond-point de Keroman à Lorient, prendre la deuxième sortie et entrer dans la Base des sous-marins. Traverser les deux premiers ronds-points, prendre à droite au troisième rond-point. Parkings gratuits aux abords immédiats du Salon du Multicoque.
> En train
- Gare SNCF de Lorient. Environ 3h40 en TGV depuis Paris-Montparnasse.
En avion
- Aéroport de Lann’Bihoué. Réduction sur une large gamme de tarifs publics.
Code identifiant à communiquer lors de la réservation : 14777AF

Vive la glisse sur trois coques !Il n’y a pas que de grands catas de croisière, au Salon. Il y a aussi les trimarans, rapides et funs – à l’image du Dash 750 essayé l’an dernier pendant le Salon de La Grande Motte. Ils offrent certes moins de confort, mais plus de sensations !Photo @ Delphine Fleury
...........
Les multicoques
exposés

Access 6 (version Sport), trimaran, CN Tricat.
Aventura 33, catamaran, Aventura Catamarans.
Bahia 46, catamaran, Iroise catamaran (location)
Bamba 50, trawler-catamaran, AYC.
Bandit 870, trimaran, Multid’O.
Barramundi 47, catamaran, Barramundi Boatyard.
Catana 42, catamaran, Catana.
Corsair 31, trimaran, Corsair.
Cumberland 46, Trawler-catamaran, Fountaine-Pajot.
Dash 750, trimaran, Corsair.
Dazcat 1195, catamaran, Multimarine Composites.
Dean 441, catamaran, Dean Catamarans.
Discovery 50, catamaran, Discovery yachts.
Dragonfly 28, trimaran, Multisailing.
Dragonfly 35, trimaran, Multisailing.
Futura 49, catamaran, Futura Yacht Systems.
JXX38, trawler-catamaran, Jaunin Production.
Lagoon 400, catamaran, Lagoon.
Lagoon 421, catamaran, Lagoon.
Lagoon 450, catamaran, Lagoon.
Lagoon 560, catamaran, Lagoon.
Leopard 44, catamaran, Leopard Catamarans.
Lipari 41, catamaran, Fountaine-Pajot
Mahe 36, catamaran, Fountaine-Pajot.
Marsaudon 52, catamaran, Marsaudon composites.
Multi 23, trimaran, Billie Marine.
Nautitech 442, catamaran, Nautitech.
Nautitech 542, catamaran, Nautitech.
Neel 45, trimaran, Neel Trimarans.
Nomad 50, trawler-catamaran, Chantier naval Hervé.
Queensland 55, Trawler-catamaran, Fountaine-Pajot,
Rackam 26, catamaran, Tregor Composites.
Rider C 23, coque open, Rider Marine.
Salina 48, catamaran, Fountaine-Pajot.
Sanya 57, catamaran, Fountaine-Pajot.
Seacart 26, trimaran, Seacart.
Smartboat 23, coque open, Smartboat.
Smartboat 30, coque open, Smartboat.
Summerland 40, Trawler-catamaran, Fountaine-Pajot.
Tresco, coque open, Alliaura Marine.
Tricat 25, trimaran, CN Tricat.
TS 52,8, catamaran, XL Catamarans.

+ les «Golden Oldies» A’capella, Nova et Three Legs of Mann.