Actualité à la Hune

America’s Cup World Series

Coupe de l'America : ils seront dix AC45 à Cascais !

Bonne nouvelle ! Deux des trois équipes françaises en lice pour la 34e Coupe de l'America seront présentes pour la première épreuve préliminaire. Aleph-Equipe de France (Pacé/Gautier) et Energy Team (frères Peyron) participeront au premier America's Cup World Series (ACWS) à Cascais du 6 au 14 août. Ils seront opposés à six autres challengers et à deux équipes du defender Oracle Racing.

  • Publié le : 17/06/2011 - 00:02

Musclé San Francisco ! A San Francisco, à la veille de son chavirage, Russell Coutts avait déjà frôlé la correctionnelle ! Les régates des America's Cup World Series, puis de la Coupe de l'America, s'annoncent en tout cas spectaculaires ! Photo © Gilles Martin-Raget (America's Cup)

La Coupe à Frisco ! Sur fond d'Alcatraz, l'aiguière d'argent a posé sa malle Vuitton à San Francisco jusqu'en 2013. Et qui sait pour combien de temps encore ? Photo © Gilles Martin-Raget (America's Cup)

Quatorze challengers avaient répondu à l'appel des pré-inscriptions avant le 31 mars. Six n'ont pas confirmé mercredi leur participation aux régates préliminaires, les AC World Series, qui seront disputés sur les spectaculaires catamarans à aile rigide AC45 (voir cette vidéo à la hune du chavirage d'Oracle en baie de San Francisco).

Parmi eux, on compte l'équipe All4One menée par Stéphane Kandler et Olivier de Kersauson. Mais les deux hommes n'ont pas jeté l'éponge pour autant. Ils espèrent signer rapidement un partenariat conséquent avant de s'engager définitivement. Et peut-être rejoindre les World Series dès septembre à Plymouth. Encore faut-il que le Golden Gate Yacht Club les accepte. Car désormais tout nouveau challenger - ou qui n'a pas confirmé son inscription avant le 10 juin - est considéré comme retardataire. Avec le danger de ne plus être accepté. Un risque que Stéphane Kandler a certainement mesuré, voire déjà négocié...

2 sur 8 = un quart de Français !

Les deux autres défis tricolores n'ont pas bouclé leur budget non plus. Mais suivant le vieil adage <les absents ont toujours tort>, ils pensent que ce sera la meilleure vitrine possible pour convaincre des gros partenaires de s'engager. Bruno et Loïck Peyron auraient déjà trouvé un ou plusieurs sponsors (et mécènes privés) à hauteur d'une dizaine de millions d'euros (sur un total recherché de 50-60 millions €). Suffisant pour amorcer le projet puisque de son côté, Philippe Ligot, Directeur Général d'Aleph, table sur une enveloppe de 5 millions d'euros pour les deux saisons en AC45 - achat compris du catamaran qui coûte environ 1 million d'euros.

Nos deux équipages hexagonaux vont découvrir tardivement les rudiments de l'AC45. Energy Team prendra possession début juillet du numéro 7 de la série et n'aura plus qu'un mois pour s'entraîner. Les voiles d'avant sont déjà en commande et ne seront livrées que fin juillet. A la barre, Loïck Peyron alternera avec un ou deux autres barreurs, dont Yann Guichard. Chez Aleph, le temps sera réduit à la portion congrue. Un ou deux jours d'entraînement seulement de prévu car le catamaran ne sera livré que le 30 juillet ! C'est Alain Gautier qui mènera l'AC45, secondé à la tactique par Bertrand Pacé.

Cayard, Mirsky, Booth et les autres

Torvar Mirsky rejoint Venezia Challenge A 25 ans, le jeune Australien Torvar Mirsky va barrer l'AC45 italien de Venezia Challenge. Photo © Yvan Zedda (Sea&Co)

Challengers les plus sérieux, Artemis (Paul Cayard/Terry Hutchinson) et Emirates Team New Zealand (Dean Barker) s'entraînent en AC45 depuis février et multiplient les navigations sur différents multicoques. Début juin à Istanbul, ils ont d'ailleurs pris les deux premières places de la 3e manche des Extreme Sailing Series. Pas mal pour deux marins qui n'avaient jamais mis les pieds sur un catamaran en octobre dernier !

Les Chinois de China Team se sont attaché les services d'une légende du catamaran de sport : l'Australien Mitch Booth aux dix titres de Champion du Monde et aux deux médailles olympiques. Les Italiens de Venezia Challenge ont également fait appel à un Australien. Mais un jeune match-racer talentueux : Torvar Mirsky, vice-champion du monde 2009 de match-racing et troisième l'an dernier. Seul le Team Korea n'a pas encore annoncé qui sera à la barre de son AC45 pour les premières épreuves.

Qui est le 8e challenger officiel ?

Jeudi 23 juin prochain, un huitième challenger officiel sera rendu public. Le communiqué d'ACEA de mercredi dernier se contentait d'aviser que la conférence de presse aurait lieu en Europe. Une chose est sûre : ce n'est pas All4One. Les rumeurs les plus courantes parlent d'un défi espagnol ou bien d'un second défi italien. Luna Rossa ? A moins que ce soit le mystérieux syndicat britannique...

Un règlement à géométrie variable

ACEA (Event Authority) et ACRM (Race Management) n'ont pas hésité à modifier le 34e Protocole afin d'aider les challengers qui bataillent pour réunir leur financement. Des changements qui ont fait hurler Vincenzo Onorato, le patron de l'ex-challenger of record Mascalzone Latino. Ce dernier a jeté l'éponge un peu vite courant mai. Mais la porte lui reste ouverte pour revenir.

ETNZ : objectif victoire ! Parmi les huit challengers, Emirates Team New Zealand sera sûrement l'un des plus dangereux ! Photo © Chris Cameron (34e America's Cup) La principale modification qui a motivé Energy Team à s'inscrire est la prolongation des AC45 sur toute la saison 2012 au lieu du premier trimestre initialement. De quoi offrir une plus longue visibilité sur ce support moins onéreux qu'un AC72 à de potentiels sponsors. Mais le choix des premières étapes de l'ACWS à Cascais (Portugal) et Plymouth (Angleterre) ne ravit pas la majorité des challengers. D'autant qu'il n'y a pour l'instant aucune équipe portugaise ni britannique. En France, Marseille s'était portée candidate. Avant d'abandonner en apprenant qu'il fallait verser 5 à 6 millions d'euros à l'organisation pour accueillir une épreuve.

Cela dit, les Marseillais n'ont semble-t-il pas été très forts en négociation : ni Cascais ni Plymouth n'ont versé le moindre centime ! Tout juste ont-ils mis à disposition quelques centaines de chambres d'hôtels. Dommage. Avec deux équipes françaises engagées, une épreuve en France eut été légitime. Peut-être en 2012...

Les dix équipes inscrites aux America's Cup World Series :

Defender
1 - Oracle Racing (Etats-Unis). Russell Coutts
2 - Oracle Racing (Etats-Unis). James Spithill

Challengers
3 - Artemis (Suède). Paul Cayard / Terry Hutchinson
4 - Emirates Team New Zealand (Nouvelle-Zélande). Grant Dalton / Dean Barker
5 - Aleph Equipe de France (France). Bertrand Pacé / Alain Gautier
6 - Energy Team (France). Bruno Peyron / Loïck Peyron
7 - China Team (Chine). Chaoyong Wang / Mitch Booth
8 - Venezia Challenge (Italie ). Cesare Pasotti / Torvar Mirsky
9 - Team Korea (Corée du Sud). Kim Dong-Young / barreur nc
10 - X, annoncé le 23 juin

Calendrier 2011 des ACWS

- 6-14 août. Cascais (Portugal)
- 10-18 septembre. Plymouth (Angleterre)
- 12-20 novembre. San Diego (Etats-Unis)

En complément

  1. 14/06/2011 - 18:16 Russell Coutts tombe de haut ! Le 13 juin en baie de San Francisco, le defender de la 34e America's Cup Oracle a organisé une journée à l'intention de la presse et des spectateurs. Par 20 à 25 nœuds de vent, les deux AC45 de l'équipe se sont livrés à une régate d'exhibition. Russell Coutts, quatre fois vainqueur de l'America's Cup, est à la barre d'Oracle 5. Il part à l'abattée et ne peut éviter une magnifique figure de style dont voici la vidéo.
  2. 1, 2, 3 hellip; russell  14/06/2011 - 06:29 34e Coupe de l’America – AC45 – San Francisco 1, 2, 3… Russell ! Il ne s’est pas fait mal, mais son amour-propre a dû en prendre un coup. Coutts est l’auteur de ce magnifique soleil sur l’AC45 Oracle Racing à San Francisco. Dans l’enfournement, Russell Coutts a traversé la structure de l’aile – les casques portés par les équipiers ne sont pas là pour la frime !
  3. la valeur n rsquo;attend vraiment pas hellip; 11/05/2011 - 00:04 34e Coupe de l’America – AC45 La valeur n’attend VRAIMENT pas… Non mais regardez-les ! A l’aise, pieds nus, souriants, main ferme sur la barre, six mômes se régalent à manœuvrer un AC45. A Auckland, le 27 avril, l’équipe d’Oracle Racing avait convié ces champions néo-zélandais en herbe, issus de l’Optimist, à venir naviguer sur son cata futuriste.
  4. vol plan eacute; pour une aile 28/04/2011 - 00:03 34e Coupe de l’America – AC45 Vol plané pour une aile «C’est notre premier chavirage – et le dernier, j’espère !» Plutôt décontracté, James Spithill, après le spectaculaire enfournement de son AC45 Oracle. La scène a eu lieu à Auckland par 25 nœuds de vent, lors de tests sur les nouveaux parcours, l’arbitrage électronique, l’équipement télé…
  5. betrand pac eacute;, 7e d eacute;fi 28/03/2011 - 00:02 34e Coupe de l’America – Interview exclusive Bertrand Pacé : «Un AC45 coûte 650 000 euros HT !» Bertrand Pacé n’est pas du genre à courtiser la presse, bien au contraire. Ses interviews sont plutôt rares. Pourtant, le Français le plus expérimenté de la Coupe, qui aborde sa septième campagne à la tête de Aleph-Equipe de France, a décidé de tout nous déballer. À quelques jours de la clôture théorique des inscriptions pour la 34e Coupe de l’America, le seul Français champion du monde de match-racing – qui aura 50 ans cet été –, nous a accordé un long entretien, sans langue de bois ni concession.
  6. 25/03/2011 - 15:00 Les AC45 s'affrontent pour la première fois La première confrontation entre plusieurs AC45 a eu lieu à Auckland le 23 mars. Deux équipages d'Oracle, un d'Artemis et un équipage d'ACRM (organisation de l'America's Cup) se sont ainsi entraîné en tirant des bords en flotte. Par 15 nœuds de vent, ils ont fréquemment dépassé les 20 nœuds de vitesse, produisant un spectacle magnifique. Voici la traduction en français du reportage de Martin Tasker pour l'émission One News, de la télé néo-zélandaise TNVZ.
  7. le premier duel pour ailes 23/03/2011 - 00:03 34e Coupe de l’America - AC45 Le premier duel pour ailes Cette photo est historique : voici le premier duel entre deux AC45, le premier croisement de deux catamarans ailés pour la Coupe de l’America. Oracle Racing (BMW n’apparaît plus à ses côtés) a en effet reçu son AC45 – et loue celui des Italiens en attendant qu'ils aient les fonds.
  8. rien qu rsquo;un p rsquo;tit accroc 23/02/2011 - 04:54 34e Coupe de l’America – AC45 Rien qu’un p’tit accroc Ouïe ! Le premier dessalage de l’AC45 – survenu après une session d’entrainement de l’équipe Artemis, lundi matin à Auckland – a été un petit peu brutal… Le catamaran était arrêté, quand une risée un peu plus forte a pris dans l’aile et couché le bateau.
  9. et le kangourou terrassa l rsquo;aile  21/02/2011 - 00:02 34e Coupe de l’America – AC45 Et le kangourou terrassa l’aile ! Depuis la victoire des Australiens lors de la Coupe 1983 – racontée dans le livre «Et le kangourou terrassa l’aigle» –, ce sont les Kiwis qui s’étaient mis en valeur dans la conquête du pichet. Mais les Kangourous reviennent – et ont tiré même leurs premiers bords sur l’AC454 ailé, à Auckland.
  10.  laquo;dis donc fiston, tu devrais changer de gv   raquo; 26/01/2011 - 05:13 34e Coupe de l’America – AC45 - Auckland «Dis donc fiston, tu devrais changer de GV !» Le grand gamin, là-haut, perché sur un flotteur à 20 nœuds, qui s’amuse à saisir au passage la GV d’un 470, c’est Murray Jones, légende de l’America, membre de TNZ, puis d’Alinghi. Le jeune homme en dessous, qui s’applique à régler le spi de son quat-sept’, c’est son fils, Matthew. Oh, daddy…