Actualité à la Hune

En direct de la 33e Coupe de l’America à Valence

Régate 1, deuxième / USA-17 contre Alinghi 5 : ce n'est pas encore pour aujourd'hui !

  • Publié le : 10/02/2010 - 00:46

Valence : le parcours des régates 1 et 3 La première régate se court sur un aller-retour de 40 milles dans l'axe du vent. Il en ira de même pour la troisième... si nécessaire : la 33e Coupe joue en deux manches gagnantes seulement ! Le sens de rotation (marques à bâbord ou à tribord) sera déterminé par le Comité de course le matin-même. Photo © D.R. Valence : la météo du lundi 8 février au matinAu large de Valence, la météo du lundi 8 février au matin. Les champs de vent prévoient entre 5 et 10 noeuds d"Ouest- Sud-Ouest sur le plan d"eau. Temps nuageux. Grains possibles.Photo @ D D.R. Alors, donc, reprenons : qui va gagner ? Alinghi 5 le cata ou USA-17 le tri ? Le defender helvétique ou le challenger américain ? La légèreté ou la puissance ? L'aile ou la Suisse ?

Espérons en tout cas qu'aujourd'hui, la météo voudra bien enfin permettre de courir la première régate de la 33e Coupe de l'America ! Car le vent a soufflé assez fort cette nuit (20-25 noeuds de Nord-Nord-Ouest), levant une mer de Nord assez marquée, et reste établi ce matin (20 noeuds), mais devrait faiblir peu à peu dans l'après-midi. Du coup, le Comité de course a décidé de ne pas donner de signal d'attention avant 11h54, aujourd'hui mercredi...

Restez donc connectés : cet article sera régulièrement mis à jour !

(Dernière màj : mercredi, 12h35).


LE DÉROULÉ DE LA RÉGATE
 

Valence : la zone de départ des régates La zone de départ des deux multicoques géants est soigneusement balisée et protégée. (Cliquez sur les illustrations pour les agrandir). Photo © D.R. 00h46 : ce week-end, BMW-Oracle Racing ayant gagné le tirage au sort, c'est USA-17 qui entrera tribord lors de la première régate (et lors de la troisième, si elle s'avère nécessaire).

00h55 : le Comité de course a décidé de ne pas donner de départ avant 11h54 aujourd'hui, mercredi, en raison du vent établi et de la mer formée régnant sur le plan d'eau au large de Valence. Harold Bennett (NZL), directeur de course : <Nous venons d'émettre cette nuit un avenant spécifiant qu'il n'y aurait pas de départ avant mercredi midi. Nous ferons une prochaine évaluation demain à 8h30 après étude des conditions météo. Le vent s'annonce fort au large cette nuit et cela va lever la mer. Je ne souhaite pas faire sortir les bateaux s'ils ne peuvent pas courir. Nous avons consulté les météorologues des deux équipes. Ils confirment les conditions annoncées.>

07h56 : le Jury et le Comité de course prennent leur petit déjeuner. Cela se confirme : pas de coup de canon avant 11h54 (signal d'attention) et de départ avant midi. Il y a encore du vent et de la mer au large. Le tout devrait se calmer peu à peu.

08h44 : le Comité a décidé de retarder la sortie des bateaux d'une heure. Celle-ci, prévue à 08h45, devrait donc avoir lieu vers 09h45.

09h20 : le Comité de course fera un point météo vers 09h30.

09h57 : on attend toujours la décision du Comité. Quoi qu'il en soit, le signal d'attention, maintenant, ne pourra être envoyé avant 12h54 et le départ avant 13 heures : une fois que le Comité a affalé l'aperçu lançant officiellement la procédure, il faut compter trois heures de délai avant le signal d'attention...
Notice Of Race - Point 4.b : Après un retard du signal d'attention décidé à terre, le prochain signal doit être posté au bureau officiel des Instructions de course avant l'affalage du pavillon <AP> et ce signal ne peut être reprogrammé avant un minimum de trois heures.

10h02 : composition de l'équipage de USA-17, 10 équipiers, les mêmes que pour la régate de lundi.
Brad Webb (NZL) : numéro un. Simone de Mari (ITA) : piano. Ross Halcrow (NZL) : régleur gennaker. Dirk de Ridder (NED) : régleur de l'aile. Joey Newton (AUS) : régleur du chariot de l'aile. John Kostecki (USA) : tacticien. James Spithill (AUS) : skipper-barreur. Matteo Plazzi (ITA) : navigateur. Thierry Fouchier (FRA) : piano et régleur des voiles d'avant. Matthew Mason (NZL) : inclinaison de l'aile.
Question : est-ce que Larry Ellison et Russell Coutts vont venir à bord au dernier moment, comme lundi ? Et rester à bord pour la régate ?

10h22 : le bateau du Comité de course est sorti au large pour évaluer les conditions de vent et de mer.

10h47 : d'après les infos (sérieuses et de première main) que nous avons, certains membres de l'équipe suisse ne sont pas chauds du tout pour aller naviguer. Ce qui fait dire à Paul Cayard, célèbre skipper de la Volvo et de l'America, présent à Valence pour la chaîne Eurosports : <On dirait des gamins qui, un jour de pluie, cherchent toutes les excuses du monde pour ne pas aller à l'école !>

11h53 : composition de l'équipage d'Alinghi 5, 14 équipiers (les mêmes que lundi), dont Ernesto Bertarelli (barreur), Loïck Peyron et Brad Butterworth.
Numéro 1 : Piet van Nieuwenhuijzen (NED). Pont-avant : Curtis Blewett (CAN). Piano : Rodney Ardern (NZL). Régleur près : Simon Daubney (NZL). Régleur portant : Nils Frei (SUI). Régleur grand-voile : Warwick Fleury (NZL). Chariot : Pierre-Yves Jorand (SUI). Barreur : Ernesto Bertarelli (SUI). Tacticien : Brad Butterworth (NZL). Bastaques : Murray Jones (NZL). Navigateur : Juan Vila (ESP). Plage avant : Jan Dekker (RSA/FRA). Equipier <flottant> et co-barreur : Loïck Peyron (FRA). Pré-départ : Peter Evans (NZL).

12h20 : à 5 milles au large de Valence, le vent ne souffle qu'à une dizaine de noeuds, oscillant entre le 240 et le 270°. Mais... Mais il y a une houle désordonnée et très marquée. Venant majoritairement du Nord (il y a eu de la tramontane forte cette nuit plus au Nord). En tout cas, une fois sur place, on comprend mieux les réticences du Comité de course. Ça balance pas mal à Valence !

12h35 : lundi, pas assez de vent. Aujourd'hui : trop de vent et, surtout, trop de houle. A 5 milles au large de Valence, il y a 15-18 noeuds de vent et un fort clapot. Et à 30 milles, là où devait se tenir la régate, on relève 25 noeuds établis et 2,50 mètres d'une houle désordonnée. Résultat : annulation officielle de la course du jour par le Comité. Déception !

12h35 : le prochain rendez-vous pour tenter de courir la première mache de la 33e Coupe de l'America est donc fixé à vendredi (12 février), signal d'attention à 10h00, départ à 10h06. Temps permettant.

 

LE DEFENDER
Alinghi 5 : les chiffres officiels

Le catamaran Alinghi 5, defender suisse A la barre du catamaran suisse Alinghi 5, son propriétaire. Rien d'étonnant : Ernesto Bertarelli régate depuis toujours sur le lac Léman - et en multicoque. Il sera parfois remplacé par Loïck Peyron. Photo © George Johns (Alinghi) Catamaran en carbone composite.

Patron du défi : Ernesto Bertarelli (SUI)
Barreurs : Ernesto Bertarelli (SUI) et Loïck Peyron (FRA)

Longueur hors-tout : nc
Longueur flottaison : 90 pieds (29,70 mètres).
Largeur : équivalente à deux terrains de tennis côte à côte
Tirant d'eau : nc
Tirant d'air : le mât pivotant et basculant équivaut à la hauteur d'un immeuble de 17 étages (*)
Grand-voile : nc
Gennaker : 1 100 mètres carrés
Surface de voile au près : nc
Surface de voile au portant : nc
Poids annoncé : nc

Architectes : le Design Team est composé de 23 personnes et coordonné par Grant Simmer. Rolf Vrolijk est à la tête de cette équipe en tant que premier architecte.
Chantiers : Alinghi Villeneuve et Décision Corsier, SUI
Heures de travail nécessaires à la construction : 100 000
Surface de carbone utilisée : 30 000 mètres carrés

(*) A Valence, l'équipe suisse a semble-t-il changé de mât pour adopter un espar plus haut, dont on peut supposer qu'il atteint 70 mètres. De ce fait, la voilure a également été augmentée.



LE CHALLENGER
USA-17 : les chiffres officiels

Le trimaran USA-17, challenger américain A la barre du trimaran américain USA-17, le jeune Australien James Spithill, touche-à-tout de talent qui mène aussi bien des petits catas de Classe A que de gros monocoques... ou ce multicoque géant. Photo © Gilles Martin-Raget (BMW-Oracle Racing) Trimaran en carbone composite

Patron du défi : Larry Ellison (USA)
Barreur : James Spithill (AUS)

Longueur hors-tout : 100 pieds (30 mètres)
Longueur flottaison : 90 pieds (27,60 mètres)
Largeur : 90 pieds (27,60 mètres)
Poids annoncé : nc
Tirant d'eau : nc

Aile pivotante et basculante : carbone, Kevlar et toile aéronautique.
Composition : un élément principal et neuf volets réglables.
Tirant d'air de l'aile : 68 mètres (*)
Corde de l'aile : de 3 à 14 mètres
Epaisseur de l'aile : de 50 centimètres (haut) à 2 mètres (tiers inférieur)
Poids de l'aile : 3,5 tonnes
Surface de l'aile : 650 mètres carrés
Génois : 620 mètres carrés
Gennaker : 780 mètres carrés.
Surface de voilure au près : 1 270 mètres carrés
Surface de voilure au portant : 1 430 mètres carrés

Architectes : Van Peteghem/Lauriot-Prévost, BOR Design Team, Mike Drummond, 30 designers et scientifiques
Chantiers : Core Builders, Anacortes (WA), USA ; Hall Spars, Bristol (RI), USA
Heures de travail nécessaires à la construction : 150 000

(*) A Valence, l'équipe de BMW-Oracle a installé un volet supplémentaire en haut de l'aile, comme plusieurs de ses membres l'avait d'ailleurs laissé entendre dans les interviews publiées sur notre site. Les Américains affirmant que cet élément supplémentaire mesure 8 mètres de haut, on peut considérer que l'aile est composée de neuf volets de 8 mètres. Ce qui donnerait 72 mètres réels. Et sa surface doit être en fait supérieure à 700 mètres carrés...


LE TERRAIN DE JEU

Valence : le terrain de jeu Voici le terrain de jeu de la 33e Coupe de l'America, disputée au large de Valence, Espagne. Vaste ? Et comment : il mesure 55 milles sur 35. C'est qu'il faut, quelle que soit la direction du vent, pouvoir y insérer des parcours de régate d'une quarantaine de milles ! Photo © D.R.

En complément

  1. alain gautier, un des quatre barreurs d #039;alinghi 5 09/02/2010 - 06:39 33e Coupe de l’America – Interview d'un des barreurs d'Alinghi 5 Alain Gautier : «Sans l’aile, les Américains étaient morts !» Consultant du design team, premier barreur d'Alinghi 5 le jour de la mise à l'eau, Alain Gautier partage avec le defender sa grande connaissance du multicoque. A la veille de la première manche (reportée) de la 33e Coupe de l'America, il nous raconte son expérience dans un milieu qu'il ne connaissait pas.
  2. suspense pour le premier d eacute;part 08/02/2010 - 06:33 En direct de la 33e Coupe de l’America à Valence [Régate 1] USA-17 contre Alinghi 5 : ce n'est pas pour aujourd'hui ! Alors, qui va gagner ? Alinghi 5 le cata ou USA-17 le tri ? Le defender helvétique ou le challenger américain ? La légèreté ou la puissance ? L’aile ou la Suisse ? Et, surtout : quand ? Car, même si les limitations de vent ont été officiellement supprimées, la météo – capricieuse en cette saison à Valence – joue déjà les trouble-fête ! La preuve : la première régate ne se disputera pas aujourd'hui lundi 8 février, pour cause de vent faible ! (Dernière màj : lundi, 13h46).
  3. joseph ozanne, l #039;un des designers de l #039;aile 07/02/2010 - 11:18 33e Coupe de l'America - Révélations sur USA-17 Joseph Ozanne : «Pour la glisse, nous avons gardé l'adhésif… pas la substance chimique» A la veille du premier match de la 33e Coupe de l’America, Joseph Ozanne, un des concepteurs français de l'aile, nous révèle – en exclusivité !– les secrets des différents systèmes antifriction testés ou utilisés par le challenger américain USA-17.
  4. que la f ecirc;te commence  enfin   07/02/2010 - 06:22 33e Coupe de l’America à Valence Que la fête commence enfin ! Oublions tout ce qui divise, agace. Et gardons le plus beau, ces deux incroyables multicoques, gardons les plus belles images, coques fines, gréements démesurés, puissance et légèreté, géométries osées, gardons les sillages légers, les flotteurs aériens – regardons enfin Alinghi 5 affronter USA-17 !
  5. mass   un mod egrave;le optimis eacute; assez fin. 06/02/2010 - 19:19 33e Coupe de l’America Tout ce qu’il faut savoir pour suivre la météo à Valence ! Le juridique étant provisoirement mis de côté, seul le Comité de course peut désormais décider si une régate de la 33e Coupe de l'America aura lieu ou non, en fonction des conditions de vent et de mer. Voici une revue des meilleurs sites météo gratuits pour prendre le temps prévu et observé à Valence.
  6. 05/02/2010 - 11:47 USA-17, ou le pari de la puissance La 33e Coupe de l’America devrait débuter lundi 8 février à Valence, en Espagne. Face au Defender suisse, les Américains ont clairement choisi la puissance. BMW Oracle, officiellement baptisé USA-17, est un trimaran de 90 pieds de long – et de large – doté d’une aile rigide. Démesuré !
  7. des dessous chics... et chocs  03/02/2010 - 12:25 33e Coupe de l’America à Valence Jumelles-laser et substances secrètes… autorisées ! Le Jury International de la 33e Coupe de l’America, qui a publiquement auditionné les deux parties à Valence, hier soir et ce matin, a fait connaître ses décisions concernant les six points litigieux qui opposaient encore Alinghi à BMW-Oracle Racing. Résultat : quatre décisions favorables à deux pour les Américains. Et les jumelles-laser ou les substances secrètes de BMW-Oracle sous ses flotteurs sont autorisées !