Actualité à la Hune

VOLVO OCEAN RACE

En régate à bord d’AkzoNobel

Le week-end dernier, la flotte de la Volvo Ocean Race 2017-2018 a fait escale à Saint-Malo après avoir disputé le Fastnet. Les sept monotypes Volvo Ocean 65 avaient rejoint la Cité corsaire au terme de la 3e étape de la «Leg Zero», 3e partie de ce prologue du tour du monde en équipage et qui se déroulait entre Plymouth (Grande-Bretagne) et Saint-Malo. Et c’est l’équipage espagnol de MAPFRE qui s’était adjugé cette étape-là. Team AkzoNobel a terminé à la 5e place mais c’est le 22 octobre prochain que les choses sérieuses commenceront. Le tour du monde en équipage et par étape - la Volvo Ocean Race anciennement Whitbread – s’élancera depuis Alicante en Espagne. Pour l’heure l’équipage du Team AkzoNobel (Pays-Bas) nous a reçus à bord de son tout nouveau bateau (une équipe qui décida en juin 2016 seulement de se lancer dans cette édition) à l’occasion de la Pro Am Race, disputée au large de Saint-Malo. Un moment étonnant pour un amateur de voile qui n’avait jamais eu la chance de monter sur un bateau de course ni de faire une régate de sa vie ! Impressions fortes garanties.
  • Publié le : 17/08/2017 - 11:02

Akzo NobelTeam AkzoNobel est un nouvel équipage néerlandais de course au large qui fait campagne pour gagner la Volvo Ocean Race 2017-18.Photo @ Pierrick Contin
Les amateurs de voile se sont régalés le week-end dernier à Saint-Malo. La flotte des Volvo Ocean 65 avait pris place le samedi 12 au matin sur le ponton installé pour l’occasion quai Saint-Louis. Passants, passionnés et touristes ont pu admirer les monocoques jusqu’au dimanche matin avant que les bateaux mettent le cap sur Lisbonne, terme de la quatrième et dernière partie de cette «Leg Zero».

Premiers pas à bord

Ce samedi 12 août, un grand nombre d’invités était attendu à 7 h 45 à la Trinquette du Yacht-club de Saint-Malo pour participer à la Pro Am Race sur les sept monocoques de la Volvo Ocean Race présents au cœur de la Cité corsaire. Après avoir assisté à une présentation de la course autour du monde et reçu quelques consignes de sécurité, une tenue de voile et un gilet de sauvetage nous étaient prêtés pour rejoindre le Volvo Ocean 65 numéro 8 du Team AkzoNobel.

Volvo Ocean 65Dès le samedi 12 août, les sept VOR 65 étaient en escale devant les remparts de Saint-Malo.Photo @ Brian Carlin/Volvo Ocean Race
Et c’est sous un ciel gris et une petite pluie fine qu’une partie de l’équipage cosmopolite, composé de professionnels venant de 7 pays, nous a accueillis à son bord à l’occasion de la course Pro Am prévue une heure plus tard. Les premiers pas sur le voilier sont hésitants, tout le monde se fait discret par peur de gêner et de premières timides questions en direction de l’équipage sont posées. Chacun des invités contemple le voilier entre émerveillement et sentiment d’inutilité.

Le skipper néerlandais Simeon Tienpont, double vainqueur de la Coupe de l’America – entre autres - avec Oracle Team USA à seulement 35 ans, prend la parole et nous présente les quatre membres de l’équipage présents à bord à ses côtés (ils seront 10 à bord lors de la Volvo Ocean Race, 9 marins et un Onboard Reporter, ndlr). Le barreur, régleur et responsable des performances du bateau, Roberto Bermudez de Castro Muñoz (Espagne) alias «Chuny» est déjà à la barre. Il s’apprête à vivre sa 7e Volvo Ocean Race. L’Australien Luke Molloy, barreur, régleur et responsable des voiles prépare, quant à lui, le matériel nécessaire à la Pro Am Race. Le benjamin de l’équipage Nicolai Sehested (Danemark), barreur, régleur et boat captain, s’affaire lui aussi à l’avant du monocoque de 65 pieds. Le chef de quart brésilien Joca Signorini est lui aussi de la partie. Enfin, Konrad Frost, Onboard Reporter pour la Volvo effectue ses derniers réglages et réalise les premiers clichés de l’équipage et des invités présents à bord.

Ecluse de Saint-MaloMalgré le ciel gris, le public était déjà au rendez-vous avant le départ de la course.Photo @ Brian Carlin/Volvo Ocean Race
Tout le monde est prêt et le ballet des VOR peut commencer. Un à un, Dongfeng Race Team, MAPFRE, Vestas 11 th Hour Racing, Sun Hung Kai Scallywag, Clean Seas Turn the Tide on Plastic, Team Brunel et notre équipage sur Team AkzoNobel quittent le ponton et abordent l’écluse du port de Saint-Malo pour rejoindre la ligne de départ. Malgré une météo mitigée, la foule est au rendez-vous pour contempler les coursiers.

Place à la régate !

Après une demi-heure d’attente dans le sas de l’écluse nous permettant de faire plus ample connaissance avec le bateau et l’équipage, nous gagnons la haute mer pour le départ de cette régate d’entraînement d’une cinquantaine de minutes. Une fois à bord, nous aussi, faisons désormais partie de l’équipage. La grand-voile est hissée. Le vent est au rendez-vous. Quelques manœuvres d’échauffement sont effectuées, les premières sensations se font ressentir et nous sommes fin prêts à aborder la course.

Akzo NobelCiel gris et vent ont rythmé la régate Pro-Am au large de Saint-Malo.Photo @ Brian Carlin/Volvo Ocean Race
Il est 9 heures et 45 minutes, le skipper, Simeon Tienpont tout sourire nous avertit du départ imminent. Les voiliers s’élancent un à un à une minute d’intervalle. La course Pro Am est enfin lancée. L’équipage enchaîne les premières manœuvres et, en tant qu’invité, nous sommes tout aussi mis à contribution. Au son de la voix de Luke Molloy, Nicolai Sehested ou encore «Chuny», nous nous exécutons et nous affairons à border à l’aide des moulins à café. Le voilier prend rapidement de la vitesse et atteint les 12-13 nœuds ! L’impression de vitesse est réelle, le voilier est à la gîte et nous nous lançons à la poursuite de nos concurrents. Une foule de semi-rigides et autres bateaux à moteur escorte l’ensemble des monocoques.

Akzo NobelIl fallait donner de sa personne pour obtenir une bonne place sur cette régate Pro Am.Photo @ Konrad Frost/Volvo Ocean Race
L’esprit de compétition et l’esprit d’équipe sont au rendez-vous et chacun des invités répond aux ordres donnés par les membres de l’équipage. Les voiles sont de mieux en mieux réglées et le bateau atteint la vitesse maximale de 16 nœuds. L’envie de gagner se fait ressentir. Nous nous éloignons alors de plus en plus de nos poursuivants et nous rapprochons peu à peu des voiliers partis les premiers. Il est temps de virer la bouée signalant la mi-parcours, pour entamer la deuxième partie de course. La manœuvre est plus délicate avec dix invités à bord mais elle est réalisée sans encombre. Le mediaman Konrad Frost, tel un cascadeur sur ce puissant voilier de 65 pieds, continue de mitrailler tout le petit monde présent à bord. Le retour se déroule à pleine vitesse et les sensations fortes sont toujours au rendez-vous. Le bateau continue sur sa lancée à environ 15-16 nœuds avant de franchir la ligne d’arrivée, toujours entouré de nombreux plaisanciers venus assister au spectacle. Époustouflant !

Pro-Am RaceAkzoNobel, Clean Seas Turn the Tide on Plastic et Dongfeng Race Team, au coude à coude après avoir viré la bouée signifiant la mi-parcours.Photo @ Pierrick Contin

Retour au port

10 heures et 45 minutes, la régate Pro Am touche à son terme et il est temps de regagner le port de Saint-Malo. Simon Tienpont, le skipper, nous annonce le résultat : nous obtenons la deuxième place juste derrière Team Brunel, avec seulement une seconde de retard sur celui-ci. L’équipage très accessible durant cette matinée semble satisfait d’avoir fait vivre ce moment à ses invités. Simple balade pour eux mais matinée exceptionnelle pour leurs convives.

Au passage de l’écluse, le public présent sous la pluie acclame un à un, les équipages des Volvo Ocean 65. Chacun débriefe la course et donne ses impressions. A l’arrivée sur le ponton, les badauds sont au rendez-vous et une fois amarré l’équipage partage une bouteille de champagne avec nous pour célébrer cette deuxième place. Un souvenir inoubliable !

Akzo NobelEntourés des membres de l'équipage Nicolai Sehested et Roberto Bermúdez de Castro alias «Chuny», les convives étaient tout sourire après cette virée en mer inoubliable.Photo @ Konrad Frost/Volvo Ocean Race


Volvo Ocean Race
Edition 2017-2018

Parcours :
Alicante - Lisbonne, départ le 22 octobre 2017
Lisbonne - Le Cap, départ le 5 novembre 2017
Le Cap - Melbourne, départ le 10 décembre 2017
Melbourne - Hong Kong, départ le 10 janvier 2018
Hong Kong - Guangzhou - Hong Kong, départ le 1 février 2018, étape de transition non comptabilisée
Hong Kong - Auckland, départ le 7 février 2018
Auckland - Itajai, départ le 18 mars 2018
Itajaí - Newport, départ le 22 avril 2018
Newport - Cardiff, départ le 22 mai 2018
Cardiff - Göteborg, départ le 10 juin 2018
Göteborg - La Haye, départ le 21 juin 2018


Equipes :

Team AkzoNobel (NLD), Simeon Tienpont (NLD)
Dongfeng Race Team (CHN), Charles Caudrelier (FRA)
MAPFRE (ESP), Xabi Fernández (ESP)
Vestas 11th Hour Racing (USA/DNK), Charlie Enright (USA)
Team Sun Hung Kai/Scallywag (HKG), David Witt (AUS)
Turn the Tide on Plastic, Dee Caffari (GBR)
Team Brunel (NLD), Bouwe Bekking (NLD)

Précédent vainqueur :
Abu Dhabi Ocean Racing, vainqueur 2014-2015


AkzoNobelLe vent était au rendez-vous dans la baie de Saint-Malo à l'occasion de la Pro Am Race disputée le week-end dernier.Photo @ Pierrick Contin


Classement général de la «Leg Zero» après 4 étapes

1. MAPFRE, 29 points
2. Dongfeng Race Team, 24 points
3. Team Brunel, 24 points
4. team AkzoNobel, 22 points
5. Vestas 11th Hour Racing, 20 points
6. Turn the Tide on Plastic, 13 points
7. Team Sun Hung Kai/Scallywag, 9 points

A noter que la quatrième et dernière étape de l'épreuve qualificative pour la Volvo Ocean Race menant les équipes à Lisbonne a été raccourcie faute de vent.