Actualité à la Hune

BONJOUR INDIA

En régate à Pondichéry

Dans le cadre d’un événement baptisé Sailing the East Coast, trois jours de régates étaient organisés à Pondichéry du 25 au 28 janvier 2018. Une première pour l’ancien comptoir français. L’événement était organisé par une jeune association nautique locale, la Pondy Sailing Association, qui l’a mené de main de maître.
  • Publié le : 27/02/2018 - 15:30

Sortie de portSortie de port de la flotte des Optimist qui se rendent sur la zone des régates sur la lagune de Thengaithittu au Sud de Pondichéry.Photo @ Véronique Tomietto
À Pondichéry, en Inde, quand on se promène sur le kilomètre et demi de front de mer appelé ici Beach Road, le regard peut naviguer jusqu’à l’horizon sans rencontrer une terre ou âme qui vive. Quelques bateaux de pêche de temps à autre, un bâtiment de la marine lors d’une rare visite. Ici, c’est plutôt le soleil levant et le régime des moussons qui dessinent les visages de la baie du Bengale : d’avril à novembre, une mer très calme et protégée du régime de Sud-Ouest, de décembre à mars, une mer houleuse et clapoteuse qui s’agite avec les vents de Nord-Nord-Est soufflant du fond de cette immense baie.

STECLes jeunes pousses de la voile indienne réunies à Pondichéry lors du seul événement sportif tourné vers la mer organisé dans le cadre de cette opération "Bonjour India".Photo @ Véronique Tomietto
Alors, quand la mer se peuple d’une cinquantaine de voiles dans le cadre de Sailing the East Coast, c’est l’événement. D’autant qu’il s’agit de la première régate organisée à Pondichéry. Un projet ambitieux et un défi relevé par l’équipe de la jeune Pondy Sailing Association (PSA) à la demande du gouvernement français dans le cadre de Bonjour India dont c’est la troisième édition du XXIe siècle. Pendant quatre mois – de novembre 2017 à février 2018 –, Bonjour India promeut la France partout en Inde sous l’égide de trois mots-clés : innovation, créativité et partenariat des événements sportifs, culturels, industriels, scientifiques, etc. Pondichéry devient la ville indienne qui accueille le seul événement sportif tourné vers la mer.

STECLes régatiers locaux s'en sont donnés à cœur joie en 420.Photo @ Véronique Tomietto
Sailing the East Coast s’inscrit pleinement dans la dynamique de la manifestation. Il s’agit d’une nouveauté qui a réuni des énergies franco-indiennes : organisation, transport des bateaux à travers l’Inde, logistique, déroulement, participation. Se déroulant dans le havre des «backwaters» (lagunes) de Thengaithittu, au Sud de Pondichéry, à un demi-mille environ du goulet d’entrée du port, PSA comptait une trentaine de participants : six Optimist, une Caravelle et huit Moth construits par des amateurs, un joli phare et un petit ponton en structures plastiques. Pour cette première régate, largement couverte par la presse indienne, la Pondy Sailing Association a su attirer les grands clubs d’Hyderabad et de Bhopal, ainsi que leurs coachs, des jeunes Français venus de la métropole mais aussi de La Réunion. Félix Pruvot, qui représentait la France en Laser aux jeux Olympiques d’Athènes en 2004, était l’invité d’honneur en qualité de coach Laser de l’USAM Voile de Brest. Il a embarqué avec lui pour cette première aventure indienne quelques jeunes de son équipe. Avant la régate, Pruvot avait pris la température du plan d’eau pondichérien en coachant pendant une semaine une dizaine de jeunes venus de Bhopal. «Les conditions sont juste extraordinaires» a-t-il confié. Pendant les dix courses qui se sont déroulées sur quatre jours, le vent est resté constant en force et en direction : 12-15 nœuds de Nord-Nord-Est avec une pointe à 18 le dernier jour. Sur la ligne de départ : Optimist, Laser, Laser Radial, 420 et quatre Seabird du Royal Madras Yacht Club (RMYC).

STECEn comptant Optimist et Laser, cinq classes de bateaux étaient en lice lors de cet événement.Photo @ Véronique Tomietto
Les jeunes marins français se sont montrés enthousiastes. Passé le choc culturel de l’arrivée, chacun a pris ses marques dans une ambiance amicale. La Pondy Sailing Association a rejoint la cour des grands en menant ce projet à bon port : «Pour une première, bravo ! Pondichéry, c’est un bon plan pour s’entraîner l’hiver» commente un navigateur français.

Sortie de portChoc des cultures nautiques et des bateaux lors de ces régates inédites à Pondichéry.Photo @ Véronique Tomietto
Après la remise des trophées dans les jardins du consulat de France, l’association et sa trentaine de bénévoles a phosphoré sur l’avenir de l’événement. La ville, camp hivernal pour les Brestois, planche sur un nouveau projet consacré à des stages interclubs. La Pondy Sailing Association souhaite aussi travailler avec les écoles indiennes et les enfants des communautés de pêcheurs voisines. Elle a aussi finalisé sa certification auprès de la Yachting Association of India afin d’ouvrir des sessions de formation sur bateaux à voile comme à moteur. Un avenir radieux s’ouvre pour ce jeune club ambitieux.

Sofiane KarimC"est le jeune Sofiane Karim qui a gagné en catégorie Laser Radial.Photo @ Véronique Tomietto



RESULTATS

Optimist : 1er K.S. Anirudh TNSA – 2e R.Neelanand TNSA – 3e T. Mehbubee YCH.

Laser radial : 1er Karim Sofiane FRA – 2e Maurin Leo FRA – 3e Kowalski Alexandre FRA

Laser 4.7 : 1er Harshita Tomar NSS – 2e Govind Balragi NSS – 3e Clementine Bretagne FRA

420 : 1er Anahata and Satvik Sundarmurthy RMYC.

Seabirds : 1er Navaz Currimbhoy and crew Chidambaram Krishnamurthy/Dr. Sridar Achariya RMYC.

Optimist Green Fleet : 1er Pradeep Bhowmick YCH – 2e Parandi Ravali YCH – 3e Jehanathan Vijaykumar RMYC.

Plus jeune marin : Sofi Polaskova (6 ans) PSA

TNSA Tamil Nadu Sailing Association

YCH Yacht Club of Hyderabad

NSS club de Bhopal

RMYC Royal Madras Yacht Club

PSA Pondicherry Sailing Association

Les tags de cet article