Actualité à la Hune

La matinale du Vendée Globe (35)

Dick à l’heure anglaise

Options météo, coups de théâtre dans le classement, bons et mauvais VMG, arrêts au stand... Tous les matins, revivez l'essentiel des 24 dernières heures du Vendée Globe analysées et commentées par notre rédaction.

  • Publié le : 14/12/2008 - 10:49

Vendée Globe 2008-09 : Classement du 14/12 à 5h Tandis que Dick et Davies se la jouent Bonnie & Clyde, seuls Le Cam et Josse résistent à l'extension des milles. Photo © D.R. En arrière de la flotte, les skippers découvrent les affres du stress et de la fatigue. Le premier coup de vent sérieux du Sud sape les morals. La mer est difficile et les vents irréguliers réclament des changements de voiles permanents. Intensifs. <Je suis épuisé ! Un front passe sur nous avec des vents de 40 noeuds et des rafales à 60 noeuds. J'avançais encore à 25 noeuds sous trinquette et quatre ris ! Je craignais que le mât ne tombe. Sur le pont, c'était effrayant>, évacue Jonny Malbon (Artemis). Le jeune skipper anglais - pointé 18e - se plaint du manque de sommeil et de la nécessité de rester sur le qui-vive.

Vendée Globe 2008-09 : Relevé du 13/12 à 11h00 1.Dick : bleu clair (H). 2.Golding : bleu clair (B). 3.Jourdain : rouge. 4.Desjoyeaux : blanc. 5.Josse : violet. Photo © D.R. Brian Thompson (Bahrain Team Pindar) regrette presque son option Nord : raser les îles Kerguelen par leur face Nord ne lui épargne pas de belles frayeurs. <J'ai opté pour une route au Nord des îles pour éviter le centre de la dépression qui arrive. [...] Nous avons eu 25 noeuds de vent hier, qui semblaient très calmes après le vent plus fort de ces derniers jours. Je suis parti en vrac à 80°. J'ai réussi à abattre en actionnant la quille. Cinq minutes plus tard, le bateau est parti au lof.>

Davies (Roxy) en profite pour le dépasser. Son humeur contraste nettement. <Le ciel n'était pas entièrement dégagé, il y avait quelques rafales de neige d'environ 40 noeuds. C'était drôle de voir pour la première fois de la neige dans le Sud, mais avec tous les changements de voiles que j'ai dû faire pour maintenir Roxy dans ces bourrasques, je n'ai même pas ressenti le froid. [...] J'ai croisé un iceberg à moins de 800 mètres à tribord. [...] Tellement beau, d'un bleu intense à la base, étincelant sur le haut avec les vagues qui s'échouent sur les côtés. Tellement dangereux. J'espère que c'est le seul.>

Passés les Kerguelen, entre deux coups de vent et avec une mer apaisée, les conditions semblent plus faciles.
La tête de la flotte connaît un regain d'enthousiasme, comme une réaction instinctive aux tristes nouvelles de ces dernières heures : casse de Peyron (Gitana Eghty), abandon de Wavre (Temenos) et nouvelle avarie de Stamm (Cheminées Poujoulat).

Le Cléac'h (Brit Air), plus serein : <Un front est passé avec des vents de 35 noeuds. Ça avance bien. La mer est un peu plus organisée qu'aux Kerguelen. Le bateau glisse mieux dans les vagues. [...] On a du mal à se réchauffer les mains et les pieds après les manoeuvres. Je suis content quand je démarre le moteur pour recharger les batteries. Cela fait un peu de chaleur dans l'habitacle.>

Pourtant les distances se creusent. Riou (PRB) justifie : <La visibilité est nulle. Il y a du brouillard. La mer est à 2°C, l'air à 6°C et il y a 30 noeuds de vent. [...] Les écarts avec les premiers commencent à être importants. Mais j'ai fait le choix de ne pas suivre la cadence de devant.>

Josse (BT) et Le Cam (VM Matériaux) tentent de juguler leurs pertes. Dans l'après-midi, moyennes supérieures à 19 noeuds. Le skipper de VM Matériaux tempère : <C'est la mer qui limite la vitesse du bateau et le choix qu'on fait d'appuyer sur la pédale. [...] Dehors, ce sont des seaux de flotte en permanence qui passent sur le pont. Quand on manoeuvre, on est obligé de ralentir un peu le bateau.>

Vendée Globe 2008-09 : Relevé du 14/12 à 05h00 1.Dick : bleu clair (H). 2.Golding : bleu clair (B). 3.Jourdain : rouge. 4.Desjoyeaux : blanc. 5.Josse : violet. 6.Le Cam : fuchsia. 7.Riou : orange. Photo © D.R. Alors que le gros temps déboule de l'Ouest, s'orientant plus au Sud, les traces des skippers reprennent du Nord et les empannages se négocient. Jourdain (Veolia Environnement), décroché par un Golding (Ecover) débridé, maintient Desjoyeaux (Foncia) dans son sillage. Le skipper de Veolia Environnement salue le parcours de Dick (Paprec-Virbac 2)...

Dick flirte avec les 20 noeuds de moyenne et creuse son avance. Plus de 70 milles. Et un cumulé de 438 en 24 heures. Joli record.

A la faveur de la nuit, Dick est parti ! L'imminent coup de vent venu de l'Ouest offrira-t-il à ses poursuivants de recoller ?


...........
v&v.com
présente le classement général provisoire du Vendée Globe (relevé du jour, à 5h00, en tête d'article) et analyse les performances des skippers (ci-dessous)... car celui qui avale le plus de milles en 24 heures, n'est pas toujours le premier ! Vendée Globe 2008-09 : Performances des dernières 24 heures (34) Dick décroche un nouveau record ! Se partageant les meilleures performances intermédiaires avec Le Cam. Photo © D.R.
...........
Suivi des avaries

Bernard Stamm (Cheminées Pouloulat) : rupture de ses fixations de safran. Le Suisse souhaite se mettre à l'abri pour tenter une réparation. Rappelons que lors de sa première nuit de course, Stamm avait heurté un navire et était contraint de revenir aux Sables pour réparer son bout-dehors brisé.
Brian Thompson (Bahrain Team Pindar) : problème de faux contact au niveau de son pilote automatique.

...........
Abandon
Dominique Wavre (Temenos II), dont la tête de quille a cédé vendredi, s'est mis à l'abri dans les îles Kerguelen. Les scientifiques basés là devraient aider le Suisse à fixer sa quille ; dès le mauvais temps passé, il pourrait alors rejoindre l'Australie.