Photo à la Hune

Grand prix Valdys

Les Multi50 en habits de lumière

  • Publié le : 07/09/2018 - 15:59
les multi50 en habits de lumière

Quatre des six équipages des Multi50 qui disputaient du 4 au 8 septembre à Douarnenez (Finistère) la partie 3 du Grand prix Vladys ont à tour de rôle accueilli à leur bord une équipière sortant de l’ordinaire en la personne de Yazemeenah Rossi. Ce mannequin français de 61 ans était plus connu jusque-là pour une plastique que s’arrachent couturiers haut de gamme et parfumeurs que pour la délicatesse de son vocabulaire en évoquant ses sensations à l’issue de ses premiers vols marins en Bretagne Sud.
Après ses navigations sur Solidaires en peloton-ARSEP, Arkema, Réauté Chocolat puis FenêtréA-Mix Buffet, le mannequin d’origine corse mais vivant aujourd’hui à Malibu (Californie) déclare ainsi que «chaque bateau a son âme et un son différent. Quand ils vont vite, ils commencent à faire de la musique. C’est merveilleux et plus ça accélère, plus la note devient aiguë».
Evoquant les foils de ces Multi50, Yazemeenah Rossi précise que «c’est vraiment extraordinaire. On a l’impression de voler. C’est à la fois fantastique et beau». Et d’ajouter que «c’est impressionnant de monter à bord, mais c’est encore plus impressionnant de se dire que les skippers les mènent seuls sur des traversées de l’Atlantique. C’est immense, on se demande vraiment comment ils font».
Comme pour donner plus de poids à ses mots en matière de voile, le mannequin précise que "j’ai fait du funboard pendant 25 ans et pas mal de catamaran de sport. J’ai grandi sur une plage en Corse, la mer c’est vraiment toute ma vie. C’est vraiment présent dans mon quotidien et j’ai toujours vécu avec une vue sur l’eau ensuite. Que ce soit à New York avec une vue sur le pont Verrazano, à Paris avec le canal Saint-Martin et maintenant à Malibu, avec sa plage.»