Actualité à la Hune

SNIM 2017

Marseille s’anime pour la SNIM

La SNIM (Semaine nautique internationale de Méditerranée) est à Marseille ce que le Spi Ouest-France est à La Trinité-sur-Mer : un rendez-vous incontournable pour tous les régatiers. Comme le «Spi», elle a lieu le week-end pascal, et ce qu’elle lui concède en quantité, avec en moyenne 120 bateaux participants (contre près de 400 en Bretagne), elle le compense par son ancienneté : la SNIM en est à sa 52e édition. Mais cessons-là les comparaisons, car le match Atlantique-Méditerranée n’a pas lieu d’être : les attraits respectifs des deux bassins de navigation ne sont plus à démontrer. Cap donc sur la superbe rade de Marseille – ou plutôt ses deux rades, la Sud et la Nord, séparées par les roches de calcaire blanc des îles du Frioul – pour quatre jours de joutes sportives et festives.
  • Publié le : 11/04/2017 - 00:01

MarseilleSous la protection de la «Bonne Mère», la splendide rade de Marseille constitue un terrain de jeu aussi beau que piégeux : un vrai bonheur de régatier !Photo @ Pierik Jeannoutot
L’édition 2017 s’annonce comme un bon cru, avec 120 équipages inscrits à quelques jours du début des hostilités, une nouvelle catégorie IRC 0 pour les gros bateaux et une météo qui devrait, sauf rebondissements, permettre aux concurrents de disputer de nombreuses manches, dans un vent de Nord-Ouest d’abord modéré puis plus musclé dimanche.

(Pour tout savoir sur les spécificités météo de la rade de Marseille en deux leçons, rendez-vous ici et ici)

Spectacle en vue

La SNIM est une des courses majeures du calendrier des régates IRC de Méditerranée, et la tenue, du 5 au 9 juillet prochain à Marseille, du championnat d’Europe IRC (organisé conjointement par l’UNCL et les clubs locaux CNTL, SNM et UNM), attise les convoitises de bon nombre d’équipages, qui ont profité de l’hiver pour changer de monture. Cette 52e SNIM constitue ainsi un parfait ballon d’essai à l’issue de ce mercato et permettra aux nouveaux venus de se mesurer à la concurrence sur le site même du championnat.

Le spectacle devrait être de qualité, puisqu’on pourra ainsi voir évoluer sur l’eau trois TP52, qui courront cette année dans la flotte IRC 0 destinée aux plus grands monocoques. On y retrouve le grand favori Team Vision Future, le TP52 de Jean-Jacques Chaubard et Mikaël Mergui, vainqueur l’an dernier (vainqueur aussi de la Semaine de Porquerolles et des Voiles de Saint-Tropez en 2016), et qui vient de remporter la Massilia Cup. Une place au soleil que lui disputeront Arobas 2, troisième l’an dernier, qui accueille à son bord Xavier Rohart (double champion du monde en Star) et le coureur au large Yannick Bestaven, déjà présent l’an dernier, et un nouveau venu nommé Alizée, skippé par Laurent Camprubi qui a lâché son XP44 pour ce TP 52 qui n’est autre que l’ex-Paprec Recyclage. Et pour parfaire le tableau, le superbe Swan 601 Lorina 1895 viendra se mêler à la bataille. Après trois années de régates sur les prestigieuses épreuves méditerranéennes de Saint-Tropez à Porto Cervo, le plan Frers s’engage cette année dans le circuit IRC, et joue donc à domicile (son port d’attache est Marseille) avec en ligne de mire le championnat d’Europe. Belle bagarre et images choc assurées !

A noter également, en IRC 1, l’arrivée du Ker 46 Tonnerre de Glen de Dominique Tian. Le premier adjoint au maire de Marseille a troqué son A40 RC Glen Ellen V pour l’ex-Tonnerre de Breskens du Néerlandais Pieter Vroon. Un nouveau challenge pour l’équipage de choc, toujours mené par Eric Daher, après des années de succès en IRC2.

Attention, favoriVainqueur de la dernière édition, l’équipage du TP52 Team Vision Future de Jean-Jacques Chaubard vient de remporter la Massilia Cup. En IRC 0, il affrontera deux autres TP52, Arobas 2 et Alizée.Photo @ Pierik Jeannoutot

La grande course

C’est l’un des temps fort de la SNIM, et un moment que les équipages apprécient particulièrement. Réservée aux flottes IRC 0, 1, 2 et 3, la traditionnelle «grande course» est une boucle côtière de 80 à 100 milles. Son départ est donné dans l’après-midi, si bien que les premiers concurrents rentrent au Vieux-Port en début de soirée alors que les retardataires n’en terminent qu’au beau milieu de la nuit. Et tout le monde doit être d’attaque pour les parcours banane en rade qui reprennent dès le lendemain matin !

Cette année, la grande course devrait partir le vendredi 14 (ou en fonction de la météo le samedi 15 ou dimanche 16) en milieu d’après-midi, et son parcours sera vraisemblablement tourné vers l’Est : les plus gros iront virer Porquerolles et les plus petits rebrousseront chemin vers les Embiez ou le cap Sicié.

SurpriseUne vingtaine de Surprise sont attendus à la SNIM. L'événement permettra aux monotypes Archambault de disputer leur Championnat de Méditerranée.Photo @ Pierik Jeannoutot
Les Surprise et Grand Surprise

Outre les IRC, la SNIM comptera cette année deux flottes monotypes : Surprise et Grand Surprise. La flotte des Grand Surprise Team Winds de Loïc Fournier-Foch, basée au Frioul, est une habituée de l’événement et permet à des équipages constitués de comités d’entreprises ou de groupes d’amis de venir régater sur ce magnifique plan d’eau à bord de voiliers monotypes préparés et équipés, livrés «clés en mains».

Quant aux Surprise, ils sont attendus en force cette année, puisqu’ils profitent de l’événement pour disputer leur championnat de Méditerranée. 

Coques en StockGrâce à la flotte de location Team Winds, basée sur l’île du Frioul, les Grand Surprise sont toujours au rendez-vous de la SNIM et possèdent leur propre classement monotype.Photo @ Pierik Jeannoutot

SNIM : LE PROGRAMME

Jeudi 13 avril
8 à 23 heures : confirmation des inscriptions.

Vendredi 14 avril
10 heures 30 : briefing.
15 heures : mise à disposition sur l’eau pour une ou plusieurs courses. (Sans doute la «grande course» pour les IRC 0, 1, 2 et 3).

Samedi 15 avril
9 heures 30 : briefing.
11 heures : mise à disposition sur l’eau pour une ou plusieurs courses.

Dimanche 16 avril
9 heures 30 : briefing.
11 heures : mise à disposition sur l’eau pour une ou plusieurs courses.

Lundi 17 avril
9 heures 30 : briefing
11 heures : mise à disposition sur l’eau pour une ou plusieurs courses.
19 heures : proclamation des résultats.

RÉGATES EN VUE

Voir les régates sur l’eau pour 1 euro
Le dimanche 16 avril, l’Office de la mer s’associe à la Nautique pour proposer au public d’embarquer à bord d’une vedette et vivre la course au plus près des bateaux, pour un euro symbolique. Trois départs : 11 heures 30 – 13 heures, 13 heures – 14 heures 30 et 14 heures 30 – 16 heures.
Inscriptions en ligne sur le site de l’Office de la mer : http://officedelamer.com

Comment se rendre à la SNIM ?
Privilégiez les transports en commun : le Vieux-Port de Marseille est très bien desservi.
SNCF : à pied depuis la gare Saint-Charles.

Métro : Sortie Vieux-Port.
Bus : Arrêt place aux Huiles (Quai de Rive Neuve)
Vélos libre-service : station 1003 place aux Huiles ou 7349 Quai de Rive Neuve.