Brève

Mini-Transat : la course neutralisée en Espagne

  • Publié le : 30/10/2013 - 09:02
Maudite météo… A peine partie, avec plus de 15 jours de retard, la Mini va déjà s’arrêter en Espagne. La direction de course a en effet décidé de neutraliser la course au port de Sada, à proximité de La Corogne, le temps d’attendre que les vents forts de Sud-Ouest qui vont balayer le cap Finisterre, les 1er et 2 novembre, mollissent et passent au Nord-Ouest. La flotte est attendue sur zone dans la nuit de jeudi à vendredi. La direction de course a choisi d’anticiper la décision de manière à prévenir les coureurs avant que des options stratégiques marquées n’apparaissent au sein de la flotte, ceci pour garantir l’équité sportive. Une ligne d’arrivée sera mise en place à Sada. Le classement de la première étape sera le cumul des temps Douarnenez-Sada et Sada-Lanzarote. Les coureurs ont été prévenus par VHF par l’intermédiaire des bateaux accompagnateurs ainsi que par BLU lors de la vacation météo. Une confirmation de réception a été demandée à chaque concurrent. Par ailleurs, on dénombre quelques abandons : Craig Horsfield (Naked Retreat), suite à un abordage avec Annabelle Boudinot (qui, elle, a pu finalement pu repartir après un arrêt express à Douarnenez, Arnaud Etchandy (Ipar Hego), sur problèmes techniques, Bert Bossyns (Netwerk), solent entièrement déchiré, Bruno Simonnet (El Nono), pour raisons médicales, et Arthur Léopold-Léger (Delcroix-Mécénat Chirurgie Cardiaque), du fait d’un démâtage et d’une voie d’eau. Deux autres navigateurs font enfin actuellement route vers Douarnenez : l’Espagnol Carlos Lysancos (Reyno de Navarra), confronté à de sérieux problèmes de pilote, suite à une collision après le départ, et Stan Maslard (Groupe Sefico), qui joue de malchance : après avoir cassé son support de vérin de pilote juste avant le départ, il connaît maintenant un problème de gréement.

Les tags de cet article