Vidéo

Volvo Ocean Race 2008-09/4e étape

Petit dîner tranquille en mer de Chine

Comme prévu, la 4e étape de la Volvo Ocean Race (Singapour-Qingdao) est redoutable : en arrivant au Nord des Philippines, les concurrents essuient un sévère coup de tabac, vent contre courant, avec jusqu’à 50 nœuds de Nord Ouest et des creux de 14 mètres. A bord des VOR 70 Green Dragon, Telefonica Blue (leader) et Ericsson 4, les «media men» tournent des vidéos saisissantes, malgré des conditions improbables. A voir en plein écran…
  • Publié le : 23/01/2009 - 06:00

© Volvo ocean Race

En complément

  1. 01/06/2011 - 00:00 Les 40 produits phares de votre été Comme prévu, la 4e étape de la Volvo Ocean Race (Singapour-Qingdao) est redoutable : en arrivant au Nord des Philippines, les concurrents essuient un sévère coup de tabac, vent contre courant, avec jusqu’à 50 nœuds de Nord Ouest et des creux de 14 mètres. A bord des VOR 70 Green Dragon, Telefonica Blue (leader) et Ericsson 4, les «media men» tournent des vidéos saisissantes, malgré des conditions improbables. A voir en plein écran…
  2. 20/03/2009 - 11:45 Volvo Ocean Race 2008-09/4e étape Surf extrême à l'approche du cap Horn 15 mars 2009… Ericsson 4, en deuxième position derrière Ericsson 3, fonce plein pot vers le Horn malgré des conditions extrêmes et des problèmes de barre. Objectif : gagner les quatre points accordés au premier bateau de la course à enrouler le cap mythique. Voici ce que ça donne en vidéo…
  3. 25/01/2009 - 19:51 Volvo Ocean Race 2008-09/4e étape Baston en mer de Chine : Puma explose sa bôme en direct Alors qu’il mène la 4ème étape de la Volvo Ocean Race (Singapour – Qingdao), Puma est pris dans un violent coup de vent de Nord Ouest au Nord des Philippines. Malgré la réduction de voilure faite peu de temps auparavant, la bôme se brise sous l’œil de la caméra arrière. Des images video impressionnantes du choc et de l’incident qui a fait perdre la première place à Ken Read sans entamer sa détermination : après 20 heures de travail acharné au mouillage sous la côte de Luzon, Puma a repris la course en 4ème place, avec une réparation de provisoire de sa bôme.
  4. 50 n oelig;uds de vent, 14 m egrave;tres de creux, casse et abandon 25/01/2009 - 14:53 Volvo Ocean Race 2008-09 50 nœuds de vent, 14 mètres de creux, casse et abandon Tempête en mer de Chine. Plus de 50 nœuds entre Philippines et Taïwan, 14 mètres de creux, vent contre courant. Seul Telefonica Blue passe, les six autres se mettent à l’abri, quatre mouillent : Puma, Telefonica Black qui abandonne l’étape, Delta Lyoyd et Green Dragon. La Chine est encore loin.