Actus

Spi Ouest-France Destination Morbihan

Que du talent !

Ils sont beaux, ils sont chauds et ils vont tout donner pendant les quatre jours de course du Spi Ouest-France - Destination Morbihan.
  • Publié le : 11/04/2017 - 10:25

Open 7.50 et Mach 6.5Open 7.50 et Mach 6.5Photo @ Eric Rousseau
Qui ? Les équipages des classes Open 7.50 et Mach 6.5 qui ont bien l'intention de faire le show sur leurs sportboats de haut vol. Les amateurs de spectacle et de compétition vont être servis puisque les grands noms de la voile se sont donné rendez-vous dans la baie de Quiberon pour ce week-end pascal. Lors cette deuxième étape du championnat atlantique Sportboats UNCL Open Mach, ils ne se feront aucun cadeau !

Tout le gratin en Open 7.50

Du beau monde, il y en aura tout d'abord chez les quatorze Open 7.50, avec le vainqueur du Challenge de Printemps 2017, Nicolas Groleau sur Bretagne Télécom. Le créateur-constructeur des Open 7.50 sera accompagné de Loïs Berrehar et devra faire face à plusieurs adversaires de taille. En premier lieu, Charles Caudrelier et Marie Riou, qui skippent deux Open 7.50 dans le cadre de leur préparation à la Volvo Ocean Race. Charles Caudrelier aura Pascal Bidégorry à ses côtés à bord de Dongfeng Race Team 1. Sur Donfeng Race Team 2, Marie Riou sera accompagnée de Caroline Brouwer et de Fabien Delahaye, vainqueur entre autres de la Transat Jacques Vabre en Class 40 avec Sébastien Rogues en 2013 et du Tour de France à la Voile 2012. Ils risquent de donner du fil à retordre à des concurrents pourtant aguerris de la série, tels que Marc Guillemot sur Sepop Morbihan. Afin de mettre toutes les chances de son côté, Marc a constitué un équipage pour qui l'Open 7.50 n'a plus de secret : Xavier Dagault, Benoît Mary et Alex Marmorat. Sur Faun Environnement, Arnaud Godart-Philippe, figariste s'il en est, embarque Sidney Gavinet, responsable du projet Oman Sail. Le vainqueur de l'Open Mach Trophy 2016, Sébastien Thetiot sur Open Bar, a choisi Antoine Mermod, très investi dans la classe IMOCA, ainsi que l'irremplaçable Erwan Le Bec, du team Sodebo, pour constituer un équipage de choc. Ils auront fort à faire avec l'équipage britannique skippé par le Danois Thorkild Juncker sur Cool Runnings avec à la barre Jochem Visser. Ce barreur et tacticien danois a remporté trois championnats du monde et presque cinquante titres nationaux. Sur Qualiconfort Isolation, on retrouvera l'équipage habituel des frères Leys, tandis que Frédéric Duthil (Technique Voile) embarquera le team de la voilerie ainsi que Paul Dagault de Spindrift Racing. Les amateurs seront eux aussi de la partie avec le fidèle Dominique Goubault sur Trez Open, ainsi que Daniel Poisson (Open Your Eyes), surnommé Fish, le plus ancien propriétaire d'Open 7.50 avec Nicolas Groleau. L'Europe se donnera aussi rendez-vous au Spi Ouest-France - Destination Morbihan avec les deux équipages de Grégoire Bargibant et de Benoît Catry venus de Newport (Belgique).

La fine fleur en Mach 6.5

La crème de la crème sera présente en Mach 6.5 avec huit bateaux inscrits. Le très en forme Team Actual avec Yves Le Blevec, Sandrine Bertho, Davy Beaudart et Nicolas d'Estais, sera l'équipage à battre. Les quatre anciens ministes seront dans le viseur de Mathieu Jones (Alternative Sailing) qui, malgré le remplacement de Julien Texier par Jean-Charles Scale à la tactique, compte bien reconquérir son titre de 2015. Un autre équipage à suivre sera celui de Generali-Horizon Mixité, Isabelle Joscke ayant à ses côtés des pointures : Anne-Claire Le Berre et Sigrid Longeau, spécialistes du match-race, Pierre Brasseur, avec qui Isabelle a fait la Transat Québec/Saint-Malo et Emilien Lavigne, jeune régatier plein de talent. Ils n'auront qu'à bien se tenir face à Manu Guedon (West Paysages - Le Carré 56) qui sera accompagné de Sébastien Magnen, l'architecte du Mach 6.5 et unique double vainqueur de deux Mini-Transat consécutives. Le Finistère sera fièrement représenté par l'équipage de l'Ankou : les Carantécois Yann Sassy et Jean-Marie Jezequel, mais aussi David Boudgourd, bien connu des coureurs en Longtze et Samy Villeneuve de la voilerie Incidence. Les habituels Blanchot père et fils seront bien évidemment de la partie sur Machsimus, ainsi que l'équipage de Sharp, venu de Guérande. Enfin, un petit nouveau pointera le bout de son nez : Tar'Mach, équipage suisse constitué de la famille Landolt qui, après avoir navigué en Surprise et en F18, tirera ses premiers bords en Mach 6.5.

Autant dire que du talent, il y en aura pendant le Spi Ouest-France - Destination Morbihan 2017, et bien malin sera celui qui saura donner le tiercé gagnant dans l'ordre !

Pour toutes les informations sur le 39e Spi Ouest-France - Destination Morbihan, cliquez ici.