Actualité à la Hune

Record solo autour du monde

Thomas Coville : le Pacifique entre glisse et stress

Dans le record du tour du monde en solitaire, les océans se suivent et ne se ressemblent pas. Après l'Indien torturé, le Pacifique semble plus conforme aux situations moyennes. Thomas Coville sur Sodeb'O accuse toujours un retard de deux jours sur Francis Joyon. S'il parvient à ne pas accroître ce handicap au cap Horn - qui pourrait être atteint vers le 6 ou le 7 mars -, tout restera possible. Car Joyon avait connu une remontée de l'Atlantique difficile. En attendant, la belle glisse dans la houle du Pacifique s'accompagne d'un stress dû en particulier aux difficultés du pilote à éviter des embardées. Or, le moindre départ à l'abattée et l'empannage accidentel qui s'en suit peuvent avoir des conséquences matérielles gravissimes...

  • Publié le : 01/03/2011 - 05:03

Ça glisse dans le Pacifique. Au contraire de cette image d'archives, c'est sous un ciel bleu que Thomas Coville a navigué dimanche et lundi dans le Pacifique, avec de belles conditions de glisse. Le Grand océan s'annonce meilleur que l'océan Indien. Photo © Benoît Stichelbaut (Sodeb'O)

Temps de référence à battre : 57 jours, 13 heures, 34 minutes et 6 secondes (soit 15,84 noeuds sur les 21 769 milles de la route théorique selon le WSSRC, mais ce calcul est erroné, la moyenne serait de 15,76 noeuds sur 21 769 milles et de 15,75 noeuds sur 21 760 milles), record établi du 23 novembre 2007 au 20 janvier 2008 (heure française) par Francis Joyon à bord d'Idec.