Actualité à la Hune

Transat BPE 2009

Trois Nordistes contre trois Sudistes

Après dix jours de mer, treize des quatorze concurrents au départ sont toujours en course - et aujourd'hui à mi-parcours de cette transat en solitaire sur Figaro entre Belle-Ile-en-Mer et Marie-Galante. L'actuel leader n'est autre que le dernier vainqueur de l'épreuve, Nicolas Troussel, en compagnie de deux , tous trois sous la menace de trois . Ça chauffe, d'autant que les alizés ont fait sécession et ne soufflent guère !

  • Publié le : 16/04/2009 - 09:27

Transat BPE 2009 : les positions au 16 avril Troussel (Bleu) pour une fois plutôt médian, des Sudistes qui l'attaquent par en dessous : mais ma parole, c'est le monde à l'envers ! Sauf que Nicolas est - pour l'instant - en tête. Photo © D.R. (BPE) Une fois n'est pas coutume, Nicolas Troussel (Financo) a opté pour une route médiane... pour l'instant payante puisqu'il mène la flotte de la Transat BPE. Mais, comme ses camarades du Nord, le double vainqueur de la Solitaire du Figaro (2006 et 2008) et vainqueur en titre de la Transat BPE poursuit des alizés qui s'obstinent à fuir devant son étrave. La faute à un anticyclone des Açores parti en goguette au Sud de son archipel favori. Du coup, les alizés n'en ont plus que le nom et les nerfs des <Nordistes> sont mis à rude épreuve.

Fallait-il se rallonger sérieusement la route vers le Sud pour aller chercher ces fameux vents portants ? Ou prendre le risque de frôler le centre anticyclonique pour rester proche de la route directe au risque d'être fortement ralenti ? Voici 48 heures, il n'était pas facile de trancher. Aujourd'hui, l'investissement dans l'option Sud commence à rapporter quelques subsides.

Nord contre Sud
Les <Sudistes> Gildas Morvan (Cercle Vert), Erwan Tabarly (Athema) et François Gabart (Espoir Région Bretagne) ont dû vivre quelques grands moments de doute en voyant leur retard enfler à vue d'oeil ces derniers jours. Mais, ce matin, ces trois-là ont certainement retrouvé le sourire. Ils ont repris une trentaine de milles dans la nuit sur le leader et progressaient encore ce matin 3 noeuds plus vite ! Huit noeuds de vitesse contre seulement cinq noeuds du côté de Troussel, Gérard Véniard (Macif) et Thierry Chabagny (Suzuki Automobiles), le trio de tête qui ne compte plus qu'une cinquantaine de milles d'avance sur leurs trois poursuivants.

Nicolas Troussel sur Financo Nicolas Troussel (Financo) connaît quelques problèmes de pilote. Handicapant pour l'actuel leader, surtout au portant... Photo © Benoît Stichelbaut (Sea & Co)

Reste à savoir combien de temps les trois <Nordistes> seront ralentis par l'anticyclone. Quelques heures à en croire Nicolas Troussel ce matin : <On n'en a plus pour longtemps de ce passage mou, ça commence à rentrer doucement.> L'optimisme est moins net du côté de Thierry Chabagny : <Je pense que ça peut durer encore deux jours à ce rythme-là !> De quelques heures à deux jours, la différence est énorme et pourrait donc faire les affaires du trio Morvan, Tabarly et Gabart. Troussel, grand adepte de la route Sud lors de ses victoires sur la Transat Ag2r 2004 et du Trophée BPE 2007 va-t-il se mordre les doigts d'avoir dérogé à ses bonnes habitudes ?

2 à 3000 litres d'eau à l'intérieur !
Partie sous un temps de demoiselle, cette 3e Transat BPE en solitaire a déjà offert aux concurrents un large éventail de conditions météo. Pétole au départ suivi d'une sortie de golfe de Gascogne au près dans des conditions musclées avant d'envoyer les spis aux alentours de Madère.

Après avoir enfourné sous spi et embarqué entre 2 et 3000 litres d'eau à l'intérieur, Eric Drouglazet (Luisina), qui a dû vivre l'une des plus grosses frayeurs de sa vie, est pour l'instant le seul concurrent à s'être retiré de la course. Son électronique n'a pas apprécié le bain de mer forcé. Le vainqueur de l'édition 2005 de la Transat BPE et de la Solitaire du Figaro 2001 tente actuellement de rejoindre la Bretagne par ses propres moyens, <à l'ancienne> comme il dit, c'est-à-dire sans instruments ni pilote...

D'autres concurrents déplorent quelques avaries plus ou moins handicapantes, à commencer par le leader Nicolas Troussel, privé de girouette pour son pilote. Celui-ci ne barre plus qu'en mode compas, beaucoup moins efficace qu'en mode vent pour les allures portantes. <J'ai essayé de monter dans le mât pour ma girouette, mais je n'ai pas réussi. Je me suis fait branler à droite à gauche, et je n'ai pas insisté...>

Actuellement 9e, Isabelle Joschke (Synergie) connaît des problèmes de charge de ses batteries, l'obligeant à réduire au strict minimum sa consommation électrique. La seule femme de la course limite donc son utilisation du téléphone, de l'ordinateur et du pilote. Une situation qu'elle avait déjà connue lors de la Transat 6,50 2005 entre La Rochelle et Salvador de Bahia...

En complément

  1. 01/06/2011 - 00:00 N °484
  2. bpe 2009, un d eacute;part mou 06/04/2009 - 17:12 5e Transat BPE Départ lénifiant Dimanche, 15 heures, le départ de la transat BPE en solitaire a été donné à Belle-Île dans un vent d'Est... quasi inexistant. Les 14 Figaristes engagés se sont ainsi traînés, luttant contre un fort courant de marée et menés par Franck Le Gal (Lenze) jusqu'à la nuit où le vent s'est lentement renforcé. Puis c'est Gildas Morvan (Cercle Vert) qui a pris la tête de la course.
  3. tous aux trousses de nicolas  05/04/2009 - 15:00 Trophée BPE 2009 Tous aux trousses de Nicolas ! Il a montré qu’il savait trousser une victoire. Il a donné son nom à un coup d’éclat culotté – «une Troussel». Il est le vainqueur du dernier Trophée BPE, Belle-Ile/Marie-Galante. Pour l’édition 2009 de cette transat, Nicolas est prévenu : son Financo sera surveillé par les 13 autres solitaires !
  4. troussel fait sa  quot;troussel quot; 04/04/2009 - 13:15 5e Transat BPE Nicolas Troussel : «Je ferais bien le doublé» La veille du départ de la 5e BPE, Belle-Île-Marie-Galante, le vainqueur en titre Nicolas Troussel nous décrit son "laboratoire à Troussel" ou comment il orchestre les coups de génie météo qui font ses victoires mythiques... et parfois ses déboires ? A 34 ans, le double vainqueur de la Solitaire du Figaro glousse et reste d'une sérénité déconcertante - limite planante -, voyant les choses résolument à sa manière...
  5. morvan, 12e de la bpe 2007 02/04/2009 - 17:42 5e Transat BPE Les Figaristes attaquent fort La BPE, seule course transatlantique en solitaire et en monotype, partira dimanche prochain de Belle-Île-en-Mer pour rallier Marie-Galante. Les 14 figaristes engagés devraient franchir la ligne d'arrivée d'ici trois semaines... Temps de référence de Nicolas Troussel : 21j 09h 11min et 45sec. Samedi dernier, c'est Gildas Morvan qui remportait le prologue. Il nous fait faire le tour d'horizon de la course.
  6. gildas morvan  cercle vert  empoche le prologue de la transat bpe 30/03/2009 - 16:33 Transat BPE 2009 Gildas Morvan empoche le prologue «Quand je suis sur l'eau, j’ai toujours envie de bien faire.» Les 50 milles de prologue de la Transat BPE, courus le 28 mars par vent medium entre Concarneau et Belle-Ile, ont permis à Gildas Morvan (Cercle Vert) de valider ses choix techniques, mais aussi tactiques et stratégiques.
  7. isabelle joschke   ses nuits sont aussi belles que ses jours 20/03/2009 - 10:09 Figaro/Transat BPE 2009 Isabelle Joschke : ses nuits sont aussi belles que ses jours S’entraîner, de jour comme de nuit… L’an dernier, pour sa première saison en Figaro, elle avait enlevé une étape sur la Cap Istanbul. En 2009, Isabelle Joschke (Synergie) veut faire mieux. Au départ de la Transat BPE Belle-Ile/Marie-Galante, le 5 avril, elle sera la seule femme parmi les 14 engagés…