Actus

Course autour du monde 2019

Un nouveau bateau pour Coville

  • Publié le : 01/02/2017 - 10:44

C’est une question qui l’aura animé durant tout ce tour du monde : «S’il y avait un autre bateau à côté de moi, est-ce que je ferais mieux ?» A cette interrogation, Thomas Coville n’a pas eu de réponse. D’où cette furieuse envie de repartir pour un tour du monde, en course cette fois-ci. Mais face à François Gabart et son maxi-trimaran Macif (mis à l’eau en 2015), à Armel Le Cléac’h qui naviguera sur Banque Populaire IX actuellement en construction à Lorient et à Sébastien Josse qui lui aussi sera doté d’un bateau flambant neuf, le skipper de Sodebo Ultim' sait qu'il devra rester compétitif. D’où cette décision de construire un nouveau trimaran :

«Ce nouveau bateau est pour nous la concrétisation de cette idée qui a germé en 2007 en ouvrant le terrain de jeu au tour du monde en multicoque en solitaire, explique Thomas CovilleNos bateaux sont aujourd’hui capables de participer à un programme complet avec les courses historiques et de nouvelles épreuves dont de l’équipage qui nous permet de former des marins pour transmettre et donner la place aux jeunes talents. Cette idée de nouveau bateau m’a accompagné pendant le record. Quand c’était vraiment dur, cette dynamique m’a permis de trouver de la ressource et de l’énergie. Pour me motiver, j’imaginais que j’étais en course et qu’il y avait un bateau à côté de moi… L’émulation, la compétition est au cœur de notre système et de notre évolution. Aujourd’hui, notre plateau se constitue et nous construisons avec le collectif en vue ce tour du monde en solitaire au départ de Brest en 2019.»

Nouveau bateauPhoto @ François Chevalier / JB Epron / Team Sodebo

Avant de pouvoir naviguer sur son nouveau trimaran, c’est sur l’ancien Geronimo que Thomas Coville disputera The Bridge (en équipage), la Transat Jacques Vabre (en double) cet automne et la Route du Rhum (en solitaire en 2018). Sobedo Ultim’ sera ensuite vendu pour amortir la construction du nouveau Maxi, permettant ainsi à un autre navigateur de prendre le départ de cette course initiée par le collectif Ultim, comme indique Patricia Brochard, coprésidente de Sodebo :

«Thomas naviguera sur Sodebo Ultim’ pendant encore deux saisons et sur le nouveau bateau en 2019. Le trimaran sera ensuite à vendre, permettant ainsi à un nouveau projet de participer à cette course majeure que sera le tour du monde en Ultim en solitaire en 2019. Nous avons toujours revendu nos bateaux pour alimenter les compétitions existantes. Ce nouveau projet a pour ambition de continuer à révéler l’entreprise au travers de ce sponsoring et de faire vibrer toujours plus de personnes grâce à ce sport et ces marins qui racontent de belles histoires.» 

Ce nouveau Maxi de 32 mètres sera le fruit d’une collaboration d’architectes «où seront associés VPLP, Renaud Banuls, Martin Fischer, mais aussi la voilerie North. Ce sera davantage un design team en fait» a annoncé Thomas Coville. Le marin et son sponsor donnent rendez-vous au printemps pour en dévoiler un peu plus…