Actualité à la Hune

SPI OUEST-FRANCE - DESTINATION MORBIHAN

Parfum de TFV pour les Diam 24

Pour la 3e année consécutive, la flotte des Diam 24 (les monotypes du Tour de France à la Voile), va en découdre en baie de Quiberon.
  • Publié le : 15/03/2017 - 16:02

Diam 24 BeijafloreBeijaflore, skippé par Valentin Bellet, sera l'un des grands animateurs de cette flotte spectaculaire de Diam 24. Photo @ Didier Ravon

Pour la 3e année consécutive, la flotte des Diam 24 (les monotypes du Tour de France à la Voile), va en découdre en baie de Quiberon. L’insolente domination de Team Lorina Golfe du Morbihan (Quentin Delapierre et Matthieu Salomon) l’an dernier dans la grande boucle, a fait des émules, et nombre d’équipes ont débuté les navigations tôt en saison (en janvier) cette année, que ce soit à La Rochelle sous la conduite de Pierre Mas ; à l’ENVSN sous celle de Baptiste Meyer ou encore à La Grande Motte, avec Franck Citeau l’entraîneur de l’équipe de France de Nacra 17 qui, avec Billy Besson et Marie Riou, a raflé les quatre derniers titres mondiaux.

Cette année au Spi, tous les prétendants ou presque au TFV - soit une bonne trentaine de bateaux – devraient être présents, et ce d’autant que l’épreuve trinitaine compte pour le circuit permettant d’attribuer le titre de champion de France. Le « casting » est impressionnant entre coureurs au large, spécialistes du cata de sport ou membres de l’équipe de France de voile ! Outre les vainqueurs du Tour 2016, on trouve notamment Teamsud de France (Pierre Leboucher), Beijaflore (Valentin Bellet), Oman Sail (Thierry Douillard), Oman Sail 2 (Cédric Pouligny), Ville de Genève (Nelson Mettraux), Batistyl-Iba (Cyrille Le Glohaec), Vivacar (Matthieu Souben), Groupe SFS (Sofian Bouvet) ou encore Helvetia Purple By Normandy Elite (Pauline Courtois). Que du beau monde !

En bref 

470. Ça va batailler dur en Diam 24 entre barreurs de 470 ! Guillaume Pirouelle (Beijaflore), Sofian Bouvet (Groupe SFS) ou Pierre Leboucher (Teamsud de France). Ces trois-là cumulent plusieurs titres et podiums mondiaux en junior et senior.

Noé Delpech. Cinquième aux JO de Rio en 49er, le Montpelliérain a rejoint Sofian Bouvet pour la saison en Diam 24, tout comme Achille Nebout et Gaultier Germain.

Kiwi Magic. Jason Saunders, respectivement 5e et 4e en 470 puis en Nacra 17 aux JO de Londres et Rio, le Néo-Zélandais effectue la saison sur Beijaflore. À entendre l’équipage, c’est une sacrée recrue !

Sun Fast 3200 Cifraline 4Le Sun Fast 3200 Cifraline 4 mené par Daniel Andrieu, son architecte, vainqueur en IRC 3 en 2016, remet son titre en jeu.Photo @ Didier Ravon

En famille. Le père, Daniel Péponnet, ancien champion d’Europe de 470 avec son frère Thierry, sera à la barre d’un JPK 10,80 en IRC double pendant que son fils Kevin surnommé « Kepon » et aussi champion d’Europe de 470 mais en junior, régatera avec le duo Salomon-Delapierre en Diam 24.

En famille (bis). L’architecte des Sun Fast 3200 et 3600 Daniel Andrieu, vainqueur en IRC 3 l’an dernier à la barre de Cifraline 4 (Sun Fast 3200) remet son titre en jeu, avec Charlie Pinot, Marc Reine, Jérôme Burgaud… et sa fille Cécile qui prépare la Mini Transat.

Pour toute information sur le Spi Ouest-France - Destination Morbihan 2017, cliquez ici.