En complément

  1. puma, ericsson 4 et les autres 15/02/2009 - 10:00 Volvo Ocean Race / Départ de l’étape 5 Puma, Ericsson 4 et les autres Malgré la pétole mythique qui règne à Qingdao (Chine), le départ de la 5e et plus longue étape de la Volvo Ocean Race n’aura pas été sans surprise. Telefónica Blue rentre à terre après avoir talonné (voir notre photo en complément).
  2. puma, cotten   chacun ses atouts 05/02/2009 - 09:23 Guy Cotten et Puma Deux nouveaux sacs étanches face à face Guy Cotten, qui fait un carton avec ses sacs étanches, présente cette année deux nouveaux produits. Face à lui, le géant Puma tente une percée dans la voile. Comparons...
  3. 25/01/2009 - 19:51 Baston en mer de Chine : Puma explose sa bôme en direct Alors qu’il mène la 4ème étape de la Volvo Ocean Race (Singapour – Qingdao), Puma est pris dans un violent coup de vent de Nord Ouest au Nord des Philippines. Malgré la réduction de voilure faite peu de temps auparavant, la bôme se brise sous l’œil de la caméra arrière. Des images video impressionnantes du choc et de l’incident qui a fait perdre la première place à Ken Read sans entamer sa détermination : après 20 heures de travail acharné au mouillage sous la côte de Luzon, Puma a repris la course en 4ème place, avec une réparation de provisoire de sa bôme.
  4. puma se d eacute;m egrave;ne et m egrave;ne devant torben  19/01/2009 - 09:13 Volvo Ocean Race 2008-09 Puma se démène et mène devant Torben ! Si Ericsson 4, intouchable, indéboulonnable, impérial, depuis le début de la Volvo Ocean Race, a pris encore une fois la tête dès le coup de canon de l’étape Singapour-Qingdao, hier à 13 heures, Puma, un des rares à lui contester sa suprématie, a ensuite réussi à le passer en vitesse pure au près.
  5. ericsson 4 et puma enl egrave;vent l rsquo;in-port de singapour 10/01/2009 - 13:00 Volvo Ocean Race 2008-09 Ericsson 4 et Puma enlèvent l’In-Port de Singapour Deux bagarres de rues, un plan d’eau atypique et encombré, du spectacle et du suspense : l’In-Port de Singapour, cinquième manche de la Volvo, disputée par 10 à 15 nœuds de vent sur fond de gratte-ciels et de super-tankers, a vu la première régate remportée par Puma, la seconde par Ericsson 4.
  6. 22/11/2008 - 20:05 Le Cap-Cochin : avarie structurelle sur Puma Le Cap-Cochin. Cap sur un temps de cochon. Et, surtout, une mer de vache. Puma décolle deux fois en survitesse. Et, par deux fois, casse des éléments de structure. Vers l'étrave, d'abord. Puis carrément au milieu du bateau. Non loin de la quille. Il faut ralentir, lever le pied, réparer...
  7. puma   le rouge et le noir 03/11/2008 - 09:04 Volvo Ocean Race Puma deuxième au Cap : le rouge et le noir Tableau en rouge et noir. Puma arrive deuxième de la première étape de la Volvo, au Cap. Après avoir cravaché à vue d’Ericsson 4 pendant près de 5 000 milles. «Il va falloir qu’on bosse», commentait sobrement Sidney Gavignet, chef de quart, à l’arrivée. Heureux. Et déçu.
  8. sidney gavignet, chef de quart sur puma 10/10/2008 - 18:05 Au départ de la Volvo Ocean Race à Alicante Sidney Gavignet : «Cette course est d’abord un défi humain passionnant» Il a un prénom original, hommage au jazzman Sidney Bechet. Il court sur tout ce qui navigue. Il se considère presque comme un Anglo-Saxon. Il participe à sa quatrième Volvo Ocean Race, tour du monde en équipage où les Français sont rares. A quelques heures du départ, rencontre avec Sidney Gavignet.