Actus

Décès de Jean-Louis Frot

L’un des pères de l’Hermione s’est éteint

L’un des pères du projet de reconstruction de la frégate l’Hermione s’est éteint mercredi 29 août dans les Charentes-Maritimes où il avait fait toute sa carrière d’homme politique notamment en tant que maire de Rochefort de 1977 à 2001.
  • Publié le : 29/08/2018 - 18:10

Arrivée Hermione La RochellePhoto @ Jean-Dominique Lamy/Association Hermione-La Fayette

Après avoir été à l’origine du projet de reconstruction de la Corderie royale de Rochefort puis des bassins de radoub dans cette cité, Jean-Louis Frot avait rejoint l’idée défendue par des passionnés tels qu’Erik Orsenna : construire une réplique de la frégate qui avait amené La Fayette et sa troupe aux Etats-Unis en 1780 pour défendre la cause des insurgés américains en lutte pour leur indépendance contre les colons anglais.

«Jean-Louis Frot n’était pas un homme de la mer, loin de là, même, mais je me souviens que quand les chantiers de la corderie et du chantier se sont achevés dans sa ville, il nous a demandé : “Et pourquoi pas faire un bateau ici, maintenant. Ce serait logique, non ?”» nous a expliqué Jean-François Fountaine, fondateur du chantier naval éponyme et actuel maire de La Rochelle, après l’annonce de ce décès.

«Jean-Louis était un homme de défis et celui-là aussi, il l’a réussi, en fédérant du beau monde autour de ce projet pas si fou que cela, ajoute le constructeur rochelais. Dès le départ, j’ai rejoint cette idée fabuleuse. L’obstination a payé puisque l’Hermione a été lancée en 2014. Jean-Louis était présent, bien sûr. L’Hermione est partie aux Etats-Unis, puis elle est revenue. Mais même en son absence, la ville de Rochefort garde maintenant une dimension fabuleuse. Jean-Louis a gagné le pari de sa vie.»

Avec ses trois mâts lui permettant de porter jusqu’à 2 100 m2 de voilure, cette frégate réalisée entièrement en chêne était à l’origine manœuvrée par un équipage de 200 personnes, ce nombre ayant été réduit à 80 équipiers dans sa version moderne. Celle-ci mesure toujours 65 mètres de long mais a subi quelques modifications par rapport aux plans d’origine afin de satisfaire notamment aux réglementations marines actuelles et à un minimum de confort pour ses matelots d’aujourd’hui.

Les tags de cet article