Actualité à la Hune

Nautic 2016

Dix nouveaux équipements à ne pas manquer

A défaut (ou en plus) d’acheter un nouveau bateau, un autre moyen efficace pour dépenser beaucoup d’argent consiste à compléter l’équipement de ce fier navire. Le Salon nautique de Paris, qui a ouvert ses portes ce week-end, est un endroit approprié pour siphonner votre compte en banque, et nous sommes allés reconnaître le terrain pour vous y aider. Rendez-vous dans le hall 2.1 du Parc des expositions de la Porte de Versailles consacré à ce secteur économique.
  • Publié le : 05/12/2016 - 16:41

Hall équipementLe Hall 2.1 regroupe l'ensemble des équipements des plus classiques aux plus modernes pour équiper votre bateau, le rendre plus performant, plus sécurisant et plus confortable. Photo @ Yannick Kethers
Icom IC-M605

Une VHF fixe avec écran couleur

Dans le domaine de la VHF, le fabricant japonais Icom est l’un des plus réputés. En cette fin d’année, il présente un émetteur-récepteur fixe intégrant un récepteur AIS. Mais la principale caractéristique de ce nouveau modèle haut de gamme (qui remplace la VHF M603), c’est son grand écran couleur. Parfaitement étanche à l’immersion (norme IPX8), la M605 enregistre par ailleurs les deux dernières minutes de communication. A noter aussi la possibilité de connecter jusqu’à trois stations déportées. Cependant le prix est en rapport avec les prestations. Rappelons enfin qu’Icom a aussi lancé tout récemment une VHF portable ASN 5 watts M93D, qui remplace la 91D et s’en distingue par son écran bien plus grand.

Hall 2.1, stand B21. Prix : modèle fixe M605 à 1 490 €, modèle portable M93D à 456 €.

Icom IC-M605Icom IC-M605Photo @ DR


Hopman HST01Hopman HST01Photo @ DRHopman HST01
La sono autrement

A bord du nouveau J/112E, la musique est diffusée par des enceintes un peu spéciales. Ce sont de petits boîtiers que l’on fixe sur n’importe quelle surface (par exemple sur le pont du bateau, par en dessous) et qui font simplement vibrer celle-ci qui joue donc le rôle de la traditionnelle membrane. On parle d’“enceintes à vibration”. Le son nous a semblé très correct, et l’avantage est évident : pas de trou à faire et une étanchéité parfaite... Le distributeur français (la société Tournemer à Nantes) n’indique pas de tarif public pour l’instant, mais ce dispositif est a priori plus cher que des enceintes ordinaires. Renseignements : gilles.breteche@wanadoo.fr.

Hall 1, stand G55. Prix non communiqué.

Mactac

Un adhésif antifouling

Sur le même salon il y a un an, on découvrait l’adhésif antifouling Uniflow, qui équipait alors le nouvel Ikone 750 du chantier Espace Vag (ce sympathique petit croiseur de 7,50 mètres gréé en cat-boat). Voici un concurrent : l’adhésif MacGlide de Mactac fait lui aussi appel au silicone, et il présente les mêmes avantages, à savoir que, bien sûr, on se passe complètement de biocide. Chez Mactac, on précise quand même qu’en dépit d’une bonne résistance mécanique, l’adhésif n’est pas conçu pour être utilisé sur des bateaux qui échouent régulièrement. A noter que la pose est assurée par la société Ader Nautic. Le produit est censé avoir une durée de vie de 5 ans. Chez Espace Vag, après un an d’utilisation de l’adhésif Uniflow, on tire un bilan plutôt positif de l’expérience. Il est tout de même préférable de naviguer et/ou de nettoyer la carène régulièrement, nous précise Pierrick de Kervénoaël, le patron du chantier, mais l’intérêt évident de cette solution est que l’on ne pollue pas quand on nettoie la carène.

Hall 2.1, stand C02. Prix : environ 130 € le mètre carré. Compter par exemple 3 225 € pour une carène d’Océanis 31 (25 mètres carrés).

MactacMactacPhoto @ DR
Antal T-LockAntal T-LockPhoto @ DRAntal T-Lock

Un pad-eye articulé très malin

Le spécialiste italien de l’accastillage, distribué en France par la société rochelaise XPO, ajoute à son catalogue ce très joli pad-eye articulé et démontable. La partie fixée sur le pont demeure à poste, mais on peut ôter et remettre en place le loop très facilement, d’une seule main. Une fois en place, le loop peut pivoter sur un axe vertical sur 360°, ce qui permet de l’utiliser dans toutes les positions. Le fabricant précise qu’il n’est pas fait pour pouvoir pivoter sous forte charge, mais cela n’ôte pas tout intérêt à ce dispositif, loin de là. Deux modèles disponibles, pour des charges de travail de 2,2 et 3,5 tonnes.

Hall 2.1, stand C82. Prix : à partir de 159 € avec le loop (mais sans anneau).

Navicom RT850

Une VHF boîte noire à petit prix

Nettement moins chère que les modèles concurrents du même type, la RT850 est la première VHF fixe “boîte noire” proposée par Navicom. Le principe de la boîte noire est que l’essentiel de l’électronique est inclus dans un boîtier nu (sans écran ni clavier) sur lequel on connecte une ou plusieurs stations déportées (ici jusqu’à deux). Outre la version standard, Navicom propose aussi une version avec récepteur AIS intégré, et une autre avec AIS et compatibilité NMEA2000 (il s’agit de la nouvelle norme de communication pour l’électronique marine). La station déportée est étanche (norme IPX7), et le logiciel est capable de reconnaître le type de cibles AIS, c’est-à-dire de différencier d’un côté les émetteurs en fonctionnement sur des navires en route normale, et de l’autre les émetteurs de détresse de type “SART” (embarqués sur des navires ou des radeaux de survie) ou de type “MOB” (balises individuelles homme à la mer). Ainsi, quand un SART ou un MOB est repéré, une alarme visuelle et sonore se déclenche.

Hall 2.1, stand A12. Prix : de 239 € à 399 € (antenne GPS en option, 69 €).

Navicom RT850Navicom RT850Photo @ DR
Zhik AvlareZhik AvlarePhoto @ DRZhik Avlare

Des vêtements étanches, respirants et ultralégers

On ne saura rien concernant la fabrication de ce nouveau tissu dans lequel sont taillé les nouveaux polos et les nouveaux tee-shirts Avlare du fabricant australien Zhik (importé en France par la société Gréement Import). On nous assure qu’il n’y a aucun traitement déperlant, et pourtant l’étanchéité et le caractère hydrophobe du tissu en question ne font pas de doute. Et en tout cas, ces vêtements sont d’une très grande légèreté. A noter que le polo comme le tee-shirt sont disponibles avec une coupe homme ou une coupe femme.

Hall 2.1, stand B84. Prix non communiqué.
 

 

Alta Sails

Blaster Easy Pack

Il y a un an sur le même Salon nautique, la voilerie Alta Sails avait déjà présenté ce système très complet permettant d’établir et d’affaler plus facilement une trinquette sur étai largable textile. Depuis lors, le système a encore été optimisé dans les détails. Rappelons les deux caractéristiques essentielles de ce dispositif : le sac à voile est spécialement conçu pour cet usage, avec des lattes et un Velcro pour faciliter l’ouverture et la fermeture, et par ailleurs un bout permet de faire descendre la têtière plus facilement.

Hall 2.1, stand B70. Prix non communiqué.

Alta SailsAlta SailsPhoto @ DR
Mantagua Tiny TriMantagua Tiny TriPhoto @ DRMantagua Tiny Tri

Un feu tricolore à LED plus léger et plus design

Ce tout petit feu tricolore à LED a la particularité d’être conçu spécifiquement pour les voiliers de moins de 12 mètres. Cela lui permet d’avoir une puissance limitée (la portée ne dépasse pas 1 mille mais cela suffit pour être conforme aux exigences réglementaires) et donc aussi une consommation minimale - seulement 1,8 watt. Et aussi d’être environ deux fois plus léger et moins encombrant que le modèle standard de Mantagua : 72 grammes au lieu de 155, 40 millimètres de diamètre au lieu de 70, et 29 millimètres de hauteur au lieu de 36. Pas bête. Le design a lui aussi été optimisé.

Hall 2.1, stand A28. Prix : 120 €.
 

 

 


NKE Apparent Wind Monitor

Des données de vent précises pour (beaucoup) moins cher

Avec la gîte, le roulis, le tangage, le capteur girouette-anémomètre est fortement perturbé, ce qui fait que les données récoltées manquent beaucoup de précision. L’électronicien NKE proposait déjà des solutions (très) haut de gamme pour traiter et rectifier ces données, mais il fallait y mettre plusieurs milliers d’euros ; on devait en effet utiliser un capteur de mouvements d’un côté, un calculateur de l’autre. Le nouveau boîtier NKE baptisé “moniteur de vent apparent” intègre le capteur de mouvements et le calculateur. Il coûte tout de même un bon millier d’euros mais c’est déjà bien plus abordable… Attention toutefois, il ne sera peut-être pas disponible avant le printemps 2017.

Hall 2.1, stand B22. Prix : 1 200 €.

NKE Apparent Wind MonitorNKE Apparent Wind MonitorPhoto @ DR
Furuno NXT

Un radar plus simple à utiliser

Dans le domaine des radars, les nouveautés ont été nombreuses au cours de ces derniers mois, et le Salon nautique de Paris est l’occasion de se faire une idée de l’interface adoptée par ces nouveaux appareils. Un des plus intéressants est le nouveau modèle Furuno baptisé NXT, un radar à bande large (sans magnétron) qui intègre une technologie de type doppler. Celle-ci permet de repérer plus facilement les cibles potentiellement dangereuses, lesquelles, sur l’écran du radar NXT, s’affichent automatiquement en rouge dès le moment où l’on choisit le mode d’affichage simplifié qui est dédié à cette fonction “Analyse de cible”. Seule réserve : avec sa puissance de 4 kilowatts et son antenne radôme de 61 centimètres de diamètre (et 7,3 kilos), ce radar est plutôt destiné aux bateaux de plus de 12 mètres. Lire aussi notre test complet dans le numéro 547 de Voiles et Voiliers.

Hall 2.1, stand C11. Prix : à partir de 2 874 €.

Furuno NXTFuruno NXTPhoto @ DR

Les tags de cet article