Actualité à la Hune

Complément VV n°519, mai 2014 - Diaporama

Passage du Nord-Ouest : de Nuuk à Nome, une première en cata !

Parti du Groenland en juillet dernier, Libellule, un Salina 48 de série, a rallié l’Alaska en septembre, signant ainsi le premier passage du Nord-Ouest en catamaran de croisière. En complément de l’interview de son skipper Yves German, paru dans Voiles et Voiliers (n°519, mai 2014), voici en images les vingt moments-clés d’une navigation engagée.
  • Publié le : 21/04/2014 - 00:02

Passage… Ce jour-là, après le Bellot Strait, nous levons l’ancre à 4 heures du matin pour profiter d’une longue journée avant le mauvais temps – pour revenir bredouille le soir et mouiller au même endroit sans avoir trouvé la bonne passe. Mais cette lumière incomparable est notre récompense.Photo @ Equipage LibelluleSi les catas de croisière sont d’abord conçus pour le soleil et les alizés, l’attirance d’un équipage pour les hautes latitudes ne se discute pas. Pour les propriétaires suisses de Libellule, Salina 48 de chez Fountaine-Pajot, cet atavisme avait déjà justifié un large détour par le Groenland lors d’une transat retour en 2012. Ils ont remis ça cette année dans le Pacifique, via le fameux passage du Nord-Ouest.

L’archipel de l’Arctique. La carte du Service hydrographique Canadien, où nous avons tracé notre route. A notre connaissance, aucun bateau de plaisance n’a emprunté le Parry Channel, route plus courte mais trop glacée en 2013, année la plus chargée depuis 2005. (Cliquez pour agrandir)Photo @ Equipage LibelluleOuvert par Amundsen entre 1903 et 1906, on y entre officiellement par le Lancaster Sound, par 73° Nord et 80° Ouest. La sortie se fait via le détroit de Béring, par 180° Ouest, à la ligne de changement de date. 100° de longitude qui représentent à ces latitudes environ 2 200 milles de navigation en comptant les détours entre les îles.

Fonte des glaces aidant, le Nord-Ouest est en passe de devenir une voie commerciale stratégique – et de plus en plus fréquenté par les bateaux de plaisance. Pour autant, la navigation à ces latitudes ne s’improvise pas. Surtout sur un catamaran, moins agile dans le floe et plus sujet qu’un monocoque aux blocages par effet de chasse-neige de ses deux carènes.

Bien préparé et skippé par deux pros, Yves German et Sylvain Martineau, Libellule est pourtant passé alors que certains monocoques ont préféré faire demi-tour. Une navigation engagée dans des décors souvent hostiles et toujours exceptionnels. Place aux images, donc  !


>> Pour visualiser le diaporama, cliquez ici !
(Rappel : vous pouvez le visualiser en plein écran et au rythme que vous désirez, grâce aux commandes en bas à droite)

En complément

  1. illustr diaporama nw Réservé à nos abonnés Réservé aux acheteurs du numéro Mai 2014 Acheter ce contenu 21/04/2014 - 00:01 Complément VV n°519, mai 2014 Passage du Nord-Ouest en cata : le diaporama Parti du Groenland en juillet dernier, Libellule, un Salina 48 de série, a rallié l’Alaska en septembre, signant ainsi le premier passage du Nord-Ouest en catamaran de croisière. En complément de l’interview de son skipper Yves German, paru dans Voiles et Voiliers (n°519, mai 2014), voici en images les vingt moments-clés d’une navigation engagée.
  2. 519feuilletage-salina Réservé à nos abonnés 20/04/2014 - 23:51 Le passage du Nord-Ouest en cata habitable «Nous avons envisagé de faire demi-tour» L’an passé, dans ce même supplément multicoques, nous vous contions l’aventure de Libellule, un Salina 48 au Groenland. Un an plus tard, nous em- barquons à nouveau à bord pour... le passage du Nord-Ouest.
  3. ville fantôme 02/08/2013 - 00:02 J’ai navigué dans l’eau de là La Louise au Groenland (5) : à pleines dents Un pays, un bateau et un skipper fabuleux… Naviguer au Groenland à bord de La Louise de Thierry Dubois, c’est surnaturel. La preuve en cinq courts articles. Voici le dernier, avec un diaporama.
  4. arche électrique 28/07/2013 - 00:01 J’ai navigué dans l’eau de là La Louise au Groenland (4) : à vue d’œil Un pays, un bateau et un skipper fabuleux… Naviguer au Groenland à bord de La Louise de Thierry Dubois, c’est surnaturel. Les sens retrouvent leur sens. La preuve en cinq courts articles. Voici le quatrième.
  5. la louise dans son élément 24/07/2013 - 00:01 J’ai navigué dans l’eau de là La Louise au Groenland (3) : tout ouïe Un pays, un bateau et un skipper fabuleux… Naviguer au Groenland à bord de La Louise de Thierry Dubois, c’est surnaturel. Les sens retrouvent leur sens. La preuve en cinq courts articles. Voici le troisième.
  6. beauté sauvage 20/07/2013 - 00:01 J’ai navigué dans l’eau de là La Louise au Groenland (2) : à main levée Un pays, un bateau et un skipper fabuleux… Naviguer au Groenland à bord de La Louise de Thierry Dubois, c’est surnaturel. Les sens retrouvent leur sens. La preuve en cinq courts articles. Voici le deuxième.
  7. cache-cache 13/07/2013 - 00:01 J’ai navigué dans l’eau de là La Louise au Groenland (1) : à pied d’œuvre Un pays, un bateau et un skipper fabuleux… Naviguer au Groenland à bord de La Louise de Thierry Dubois, c’est surnaturel. Les sens retrouvent leur sens. La preuve en cinq courts articles. Voici le premier.