Actus

Atlantic Rally for Cruisers

Naufrage sur l’ARC

  • Publié le : 29/11/2016 - 13:56

Naufrage du NoahL'équipage du Noah évacuait son bateau en train de sombrer pour être sauvé par le bâtiment de recherche James Cook.Photo @ Bramley Murton/National Oceanography Centre

A 370 milles au Sud-Ouest des Canaries, Noah, voilier battant pavillon allemand participant à l’ARC, a coulé, victime d’une voie d’eau.

Mercredi 23 novembre, le skipper du monocoque allemand Noah informait le comité de course de l’Atlantic Rally for Cruisers, parti trois jours plus tôt de Las Palmas (îles Canaries), que son voilier en aluminium de 41 pieds prenait l’eau et que l’équipage ne parvenait pas à localiser la voie d‘eau. 
La situation s’aggravait quelques heures plus tard après la défaillance des pompes de cales électriques. Un «Mayday» était transmis à 14 heures 09 TU. Le monocoque White Satin et le catamaran Step by Step 2, également engagés dans l’ARC, venaient sur zone, restant à côté du Noah jusqu’à l’arrivée du bâtiment de recherche océanique, RSR James Cook. Les cinq membres d’équipage du voilier, contraints d’abandonner leur bateau, embarquaient peu après à son bord. Le sauvetage, coordonné par le MRCC Tenerife se terminait le même jour à 16 heures 45.

Les naufragés étaient débarqués vendredi 25 au port de Santa Cruz de Tenerife. On peut lire sur le blog du Noah que l’équipage n’est pas blessé, mais que le bateau «gît désormais à 4 000 mètres de profondeur», à mi-chemin entre les Canaries et les îles de Cap-Vert. D’après le skipper, le voilier aurait heurté un objet flottant non identifié (OFNI) causant la voie d’eau.
Noah, voilier en aluminium dessiné il y a vingt ans par Oswald Berckemeyer et adapté à la grande croisière, avait quitté Las Palmas parmi les 210 autres bateaux engagés dans l’ARC 2016. Triste fin de voyage pour cette famille allemande qui rêvait de la croisière au large depuis fort longtemps.