Actualité à la Hune

Et les règles de course deviennent fun ! (9)

Tu te pousses, Papathanasiou ?

  • Publié le : 23/08/2014 - 00:01

Torben Grael, barreur aux mains d"orRécemment, c'est en tant que skipper d'Ericsson 4 et vainqueur de l'édition 2008-09 de la Volvo Ocean Race que l'on connait le Brésilien Torben Grael. Mais auparavant, il est médaillé d'argent en Soling (Los Angeles, 84) puis deux fois médaillé de bronze en Star (Seoul, 88 et Sydney, 2000) et deux fois champion olympique (Barcelone, 96 et Athènes, 2004) !Photo @ Carlo Borlenghi DPPI

L’un remonte au près, l’autre descend au vent arrière : qui est prioritaire ? Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la réponse est toute simple. Révisons la règle avec la légende du Star Torben Grael.

Au lendemain des Jeux de Londres, l’emblématique quillard olympique – le Star – a donc été écarté des séries olympiques… Il en faisait pourtant partie depuis 1932 ! Mais contrairement à ce qu’il se produit souvent en pareilles circonstances, la majorité de ses champions à la fibre olympique ne lui ont pas tourné le dos.

Parce que certains l’aiment toujours autant. Parce que d’autres espèrent que la Fédération internationale (ISAF) revienne sur sa décision… Ou que le Comité olympique (CIO) intervienne directement pour présenter le quillard aux Jeux de Rio, deux des sportifs les plus réputés au Brésil (oubliez le foot et la F1) ayant raflé quelques médailles sur les listons du sloop bermudien : Robert Scheidt et Torben Grael. Avec 2016 en ligne de mire, tout deux se sont donc remis en ordre de marche : le premier et plus jeune s’est remis au Laser (une autre série où il a pas mal gazé et ne semble pas avoir beaucoup perdu la main) et le second est remonté sur son Star, au cas où.

Au mondial disputé début juillet au Lac de Garde, ils étaient 87 concurrents. Ce sont les Allemands Robert Stanjek et Frithjof Kleen qui sont sacrés champions. Du côté tricolore, Xavier Rohart et Serge Pulfer terminent 13e. Et pour ce qui est de Torben Grael, il se classe 9e, associé à Guilherm de Almeid. Sur les images que nous publions ici, l’équipage brésilien croise les Grecs Emilios Papathanasiou et Antonis Tsotras… Qui doit s’écarter ? À vos règles de course, on bachote les numéros 10, 14 et 16 !

 

Tribord / Bâbord, classiqueSi deux voiliers se croisent alors qu'ils ne naviguent pas sur la même section de parcours, comment se hiérarchisent les priorités ?Photo @ Carlo Borlenghi DPPI

 

CROISER SUR DES ALLURES DIFFÉRENTES / ÉVITER UNE COLLISION

 

> Lieu de l’incident : Marque sous le vent, manche n°3 du championnat du monde de Star (avant que celle-ci ne soit annulée puis reportée au jour suivant).

> Heure : 12:43, le 2 juillet 2014.

> Règles en jeu : 10 et 14 (et éventuellement 16).

> Description de l’incident : Après avoir enroulé la marque sous le vent, Torben Grael et Guilherm de Almeida (BRA 8210) remontent tribord amures au près. Ils sont sur une route de collision avec Emilios Papathanasiou et Antonis Tsotras (GRE 8434) qui naviguent encore sur la section de parcours précédente, vent arrière, bâbord amures.

 

> Conclusion : Les deux concurrents ne naviguent pas sur la même section de parcours ni sur la même allure ? Peu importe. La règle 10 qui dicte les priorités entre deux bateaux navigant sur des bords opposés s’applique tout autant : c’est le tribord amures qui est prioritaire sur le bâbord amures. Emilios Papathanasiou et Antonis Tsotras  qui descendent au vent arrière doivent donc s’écarter de Torben Grael et Guilherm de Almeida qui remontent au près.

Sur la première image de la série (ci-dessus), on voit d’ailleurs très bien que le barreur grec lofe et borde sa GV en direct dans le but de changer sa trajectoire. Du côté du barreur brésilien, on ne constate aucune angulation de barre entre les deux images (celle ci-dessus et celle ci-dessous), ce qui laisse penser qu’il n’a pas eu à bouger.

 

Règle 14 : obligation d"éviter le contactGare ! La règle 14 oblige tout concurrent à éviter le contact avec un autre, même s'il est prioritaire.Photo @ Carlo Borlenghi DPPI

 

> Complications possibles
1. Moins d’un mètre ? Chaud ! Ce qui reste difficilement appréciable du fait du téléobjectif, c’est l’écart réel qui existe entre les deux bateaux ; il semble très faible. Si c’est le cas, on peut penser que l’équipage grec a pris le risque de réduire au minimum sa marge de manœuvre alors que les Brésiliens auraient pu devoir/vouloir lofer, tout en restant prioritaires. Certes, la règle n°16 («Modifier sa route») aurait tempéré alors cette aulofée, mais étant donné le peu de vent manifeste, il aurait été difficile pour les Grecs de les accuser d’avoir enfreint cette règle…

2. Éviter le contact. Par ailleurs, s’il était clair que les Grecs ne modifieraient pas leur route, les Brésiliens auraient pu devoir se soumettre à la règle 14 («Éviter le contact»), bien que prioritaire selon la règle 10.

Priorité au king ?Lorsque l'on croise une star de la série, n'est-il pas juste de le laisser passer, quoi qu'il advienne ?Photo @ Carlo Borlenghi DPPI3. La star des Star. Retournons artificiellement l’image, pour souligner un dernier point. Cette fois-ci, les Brésiliens se retrouvent bâbords amures et les Grecs, tribord amures. Contrairement à ce que l’on pense parfois, la priorité est toujours donnée aux concurrents qui naviguent tribord amures. Pour ce qui est de l’ordre hiérarchique, il n’a aucune valeur dans le règlement : que les Brésiliens soient devant sur cette manche ou que le barreur soit un quadruple médaillé olympique de la série (or en 96 et 2004, bronze en 88 et 2000) n’y change rien... Même si on a le droit d'être impressionné !

 

Mémo - Règles de course

Règle 10 - Sur des bords opposés. Quand des bateaux sont sur des bords opposés, un bateau bâbord doit se maintenir à l'écart d'un bateau tribord.

Règle 14 - Éviter le contact. Un bateau doit éviter le contact avec un autre bateau si cela est raisonnablement possible. Cependant, un bateau prioritaire ou un bateau ayant droit à de la place ou à de la place à la marque
(a) n'a pas besoin d'agir pour éviter le contact jusqu'à ce qu'il soit clair que l'autre bateau ne se maintient pas à l'écart ou ne donne pas la place ou la place à la marque, et
(b) doit être exonéré s'il enfreint cette règle et que le contact ne cause pas de dommage ou de blessure.

Règle 16 - Modifier sa route.
16.1
Quand un bateau prioritaire modifie sa route, il doit laisser la place de se maintenir à l'écart.
16.2 De plus, quand après le signal de départ, un bateau bâbord se maintient à l'écart en naviguant pour passer derrière un bateau tribord, le bateau tribord ne doit pas modifier sa route si de ce fait le bateau bâbord est immédiatement contraint de modifier sa route pour continuer de se maintenir à l'écart.

 

> Question de choix tactique : Et si on se marquait d’un bord sur l’autre ?

Quand on pense «contrôle de l’adversaire» et «marquage», on imagine facilement duels de virements et d’empannages… Or, deux adversaires peuvent très bien se gêner (volontairement) alors qu’ils ne naviguent pas sur la même allure !

Ainsi (particulièrement dans une série lente comme le Star), un adversaire qui descend au portant peut se positionner de manière à ce que le cône de dévent de ses voiles gêne un autre qui enroule la marque sous le vent puis repart au près. Évidemment, ce dernier devrait pouvoir s’en dégager sans trainer, d’un simple virement... À moins que d’autres bateaux l’en empêchent. Et du reste, c’est un avantage qu’il peut être toujours intéressant de prendre !

 

………..
Pour (re)lire nos précédents articles, suivez les liens :

«Dis-moi, Terry, t’aurais pas viré un peu près, là ?»,
ici.  Règles n°10, 11, 13, 15 et 20. (Version 2009/2012)
«Non, Andreas, y’a pas de place !... Paas de plaaace !», ici. Règles n°11, 12, 15 et 16.
(Version 2009/2012)
«Y'a pas d'eau à la bouée au vent, Yann ?», ici. Règles n°10 et 18. (Version 2009/2012)
«Franck ! Au loof !», ici. Règles n°11, 12, 16 et 17. (Version 2009/2012)
«C'est trop tôt, Michel... et ça ne passe paaas !», ici. Section C des règles de course (n°18, 19 et 20). (Version 2009/2012)
«Russellll ! Y'a pas d'eau !... Bam !», ici. Règles n°11, 12, 14, 16, 18 et 31. (Version 2009/2012)
«Mike, tu charries !!», ici. Règles n°10, 13, 29.1, 41 et un bonus. (Version 2009/2012)
«C'est moche, ce que tu fais à Loïck», ici. Règles n°10, 13 et 18.

 

...........
Aller plus loin

> Les règles de course à la voile sont établies et éditées tous les quatre ans, par la Fédération internationale. La FFVoile et Voiles et Voiliers les commercialisent traduites et en édition bilingue, ici. Une référence incontournable pour régater !

En complément

  1. vignette 03/08/2014 - 00:01 Départ et règles de course UFD, c’est quoi ? «UFD», c’est l’acronyme de «U Flag Disqualification» que certains ont peut-être repéré dans les classements sans savoir à quoi cela correspond… On fait donc le point sur cette nouvelle règle de départ, avantages et inconvénients compris.
  2. ah, la patauge  Réservé à nos abonnés Réservé aux acheteurs du numéro Novembre 2013 13/11/2013 - 00:01 Et les règles de course deviennent fun ! (8) C’est moche, ce que tu fais à Loïck ! Patauger pendant une manche du Mondial, c’est pas terrible… Mais quand c’est la faute d’un concurrent suédois, c’est un peu fort de café ! Embarquez avec Peyron sur son Moth à foils, on révise les règles !
  3. instant dramatique 26/10/2012 - 00:01 Vidéo Vendée Globe : Et les règles de course deviennent fun ! (7) Mike, tu charries !! Ça s’appelle un "gentlemen’s agreement"… Et en gros, cela n’engage que ceux qui l’entendent ! Intéressant ? L’occasion de (re)voir le départ du dernier Vendée en vidéo, avec un œil neuf : celui du règlement !
  4. pas mauvais, le mec  10/09/2012 - 00:01 Vidéo AC45 : Et les règles de course deviennent fun ! (6) Russellll ! Y’a pas d’eau !… Bam ! Noooon ! Russell Coutts !! Un médaillé olympique qui explose l’étrave de son AC45 en fonçant dans le Comité de course !! On n’en croit pas nos yeux, mais si, il l’a fait ! Faut réviser tes règles de courses !
  5. positionnement sur la ligne 21/03/2012 - 00:01 Vidéo MOD70 : Et les règles de course deviennent fun ! (5) C’est trop tôt, Michel… et ça ne passe paaas ! Grosses accélérations, ligne de départ courte… Quand les MOD70 font le show, ils le font aussi du côté des règles de course ! Et vous ? Ça vous est déjà arrivé de demander de l’eau au bateau-comité ?
  6. question de priorité 22/02/2012 - 00:16 Vidéo Volvo Ocean Race : Et les règles de course deviennent fun (4) Franck ! Au looof ! «Mât par le travers !» Ah non, ça, ça risque pas ! Sur la Volvo Ocean Race aussi, on se lofe, mais sans faire n’importe quoi ! Quelles règles les meilleurs utilisent-ils ? Comment ? Pourquoi ? Découvrez-le ici.
  7. impeccable 19/01/2012 - 00:08 Vidéo AC45 : Et les règles de course deviennent fun ! (3) Y’a pas d’eau à la bouée au vent, Yann ? Les passages de bouées en AC45, ce n’est pas chaud… C’est bouillant ! Tribord ! Bâbord ! «Quoi, de l’eau à la bouée au vent ?!?» Quelles règles les meilleurs utilisent-ils ? Comment ? Pourquoi ? Découvrez-le ici.
  8. t #039;as raison de faire la grimace, tiens  06/10/2011 - 04:16 Vidéo AC45 : fun, les règles de course ! (2) Non, Andreas, y’a pas de place !... Paas de plaaace ! Et sur les départs, alors, vous avez vu les images vidéo retransmises en direct de Plymouth ? De la pure folie ! Il n’y a pas quinze centimètres entre les AC45 et les mecs se tournent autour en s’alpaguant ! «Regarde le coup de barre qu’il vient de mettre, là ! Attends, mais il va lui rentrer dedans !» Vu le rythme, ce n’est pas toujours facile de suivre. Quelles règles les meilleurs utilisent-ils ? Comment ? Et pourquoi ? En l’espace de quelques secondes de la manche du 14 septembre dernier, les règles 11, 12, 15, 16 et 18 y passent ! L’occasion de réviser trois cas d’école où il s’agit de défendre son territoire.
  9. illusion instantan eacute;e 20/09/2011 - 05:30 Vidéo AC45 : Et les règles de course deviennent fun ! (1) Dis-moi, Terry, t’aurais pas viré un peu près, là ? Après Cascais, la fièvre nous reprend à Plymouth ! Les images vidéo des manches en AC45 retransmises en direct nous scotchent et nous rendent dingues : «T’as vu comme il lui a viré sur la gueule ? – Ouaiiis ! Mais, il a le droit de faire ça ?» Voilà le hic. Sorti de tribord/bâbord, on a tendance à vite trouver les règles de course rasoirs et on est un peu largués. Alors il est temps de s’y remettre ! Quelles règles les meilleurs utilisent-ils ? Comment ? Et pourquoi ? Allez, on se repasse la bande et on débrief’ sur quatre cas d’école : les règles de course 10, 11, 13 & 20 !