La photo à la hune par Jean-Marie Liot / DPPI

HOMMAGE
Loïck Peyron dans le sillage d'Éric Tabarly
peyron pen duick ii

Ce fut l’un des temps fort de ces premières journées de Salon Nautique : l’annonce par Loïck Peyron qu’il disputerait la prochaine édition de The Transat à la barre de Pen Duick II. The Transat, dont le départ sera donné le 2 mai 2016 de Plymouth à destination de New York n‘est autre que la mythique Transat Anglaise qu’Éric Tabarly gagna en 1964 à la barre de ce même bateau, événement fondateur de la course au large en France. Triple vainqueur de cette course où Tabarly s’imposa deux fois, nul autre que Loïck Peyron ne pouvait être plus légitime pour mener de nouveau ce voilier à l’assaut de l’Atlantique Nord. « Je vais naviguer comme Éric en 1964, explique-t-il, avec le même jeu de voiles, avec les mêmes moyens, c’est-à-dire pas beaucoup. Et pourtant, à l’époque, ce bateau était délirant. J’éprouve une certaine fierté de pouvoir le faire, ça a du sens. Il faut redorer le blason de ces bateaux. » Rappelons qu’avant de remplacer fort brillamment Armel Le Cléach’h à la barre de l’Ultime Banque Populaire – gagnant ainsi la Route du Rhum 2014 – Peyron avait pour projet de disputer cette course-là à bord d’une réplique fidèle d’Olympus Photo, de manière à rendre déjà un hommage à Mike Birch, vainqueur de la première édition en 1978 sur ce petit trimaran.