La photo à la hune par Vincent Curutchet/DPPI/Vendée Globe (Vincent Curutchet/DPPI/Vendée Globe)

Vendée Globe
Eric Bellion au bout de son calvaire
portrait bellion

En franchissant à 17 h 58'20'' ce lundi la ligne d’arrivée du 8e Vendée Globe au large des Sables-d’Olonne, Eric Bellion a pris la neuvième place de cette édition 2016-2017 après 99 jours 04 h 56'20'' de mer. Le skipper de CommeUnSeulHomme est aussi le premier débutant à en terminer après des mois de navigations difficiles sur l’ancien DCNS (plan Finot-Conq) de Marc Thiercelin. Sa fin de parcours fut en particulier éprouvante après avoir essuyé une terrible tempête où le vent est monté jusqu’à 73 nœuds au large du Portugal, couchant son bateau une dizaine de fois sur l’eau. Il était de plus confronté depuis samedi à un problème de rail puis de drisse de grand-voile, le contraignant à naviguer sous J3 et à un moteur défaillant, d’où l’obligation de recharger les batteries du bord avec les seuls hydrogénérateurs. Eric Bellion aura fait preuve durant tout ce Vendée Globe d’une belle détermination et d’un grand sens marin lui permettant non seulement de terminer mais de se classer à ce rang flatteur. Voilesetvoiliers.com reviendra en détail dans les heures qui viennent sur son parcours avec l’intéressé. Le prochain skipper attendu est Arnaud Boissières (La Mie Câline) le 16 février.