La photo à la hune par Jean-Marie Liot

NAUTIC 2015
Prix de la haute technologie pour NKE
le nouveau pilote nke prix de la haute technologie

On connaît le pilote NKE Gyropilot 2, qui équipe un certain nombre de bateaux de croisière, de course-croisière IRC ou encore de Minis. Mais l’électronicien basé à Hennebont (près de Lorient) développe aussi, depuis 2008, un calculateur Processor HR tout spécialement destiné aux bateaux de compétition. Avec la dernière version (3.7) de son logiciel, ce pilote de course offre désormais un mode rafale pour les risées, et même un mode surf pour les descentes de vague… mode surf qui n’est paraît-il pas pour rien dans la victoire de Frédéric Denis au classement général (en proto) de la dernière Mini-Transat Îles de Guadeloupe. Et le skipper du plan Lombard Nautipark était pourtant équipé d’une version légèrement bridée de ce pilote, afin de respecter certaines contraintes liées à la jauge Mini. Thomas Ruyant, qui a pris une belle quatrième place en monocoque 60 pieds dans la dernière Transat Jacques Vabre, ou encore Thomas Coville (deuxième en Ultime dans cette même épreuve) disposaient quant à eux de la version complète. A la suite de ces beaux résultats, NKE a décroché pour son pilote HR le Prix de la Haute Technologie décerné chaque année par la Fédération des industries nautiques (FIN) et la Fédération française de voile (FFV). Sur notre photo, Paul Fraisse, directeur de la société (à gauche avec le boîtier du calculateur), et Hugo Kerhascoët, ingénieur (à droite avec l’afficheur couleur Multigraphic).