Actus

En solitaire à 12 ans

Tom, petit prince de la Manche

Tom Goron, 12 ans, va tenter ce mercredi 27 juin de battre le record de la traversée de la Manche en solitaire en Optimist. Accompagné de son père sur un bateau suiveur, l’adolescent devrait partir à l’aube des rivages de l’île de Wight pour rejoindre Cherbourg en solitaire et sans assistance à bord de son bateau de 2,36 mètres de long pour 2,18 de large.
  • Publié le : 26/06/2018 - 12:07

Tom, petit prince de la MancheTom, 12 ans, va tenter mercredi avec son Optimist de battre le record de la traversée de la Manche en solitairePhoto @ Sophie Goron

L’objectif du petit Tom sera de battre le record détenu depuis 2016 par Violette Dorange, 16 ans, qui avait franchi ces 60 milles (111 kilomètres) en 14 heures et 56 minutes. Objectif réalisable pour Tom, puisque la météo de mercredi prévoit des vents d’Est-Nord Est solidement établis autour de 15 à 20 nœuds.

«Tom devrait donc être à 90 ou 100° du vent apparent pour la traversée, ce qui est parfait mais ce qui l’obligera aussi à faire des breaks car cette allure suppose des positions de rappel qui sont plus fatigantes» explique son père, Nicolas Goron.

A ceux qui reprocheraient au père de pousser l’enfant à l’exploit, Nicolas Goron répond, flegmatique, que «ce serait mal connaître Tom que de nous reprocher de le pousser à quelque chose. Depuis qu’il a 8 ans, il s’entraîne hiver comme été sur les plages près de Saint-Malo. C’est sa passion. C’est moins dangereux, je crois, de le suivre sur un bateau d’assistance au milieu de la Manche que de le laisser partir l’hiver depuis le rivage».

Même accompagné, Tom disposera à son bord d’une balise AIS, d’une balise personnelle satellite, d’une radio VHF, de feux à éclats, de fusées de détresse et d’une corne de brume en cas de brouillard.

Suprême récompense : La mère de Tom, Sophie Goron, ne sera pas sur le bateau suiveur mais sur la plage, à l’arrivée. Même en cas d’échec.

Les tags de cet article