Actualité à la Hune

Voiles et Voiliers n°552

Un Voiles et Voiliers hors norme en kiosque !

A l’heure où nous bouclions ce numéro, les premiers arrivés du Vendée Globe étaient connus, Thomas Coville avait battu le record de Joyon en faisant le tour du monde en solitaire en 49 jours, et l’équipage d’IDEC Sport était en bonne voie pour également battre le record du Trophée Jules Verne. En un mot, le début d’année est victorieux et plein de promesses. Voiles et Voiliers vous fait découvrir ces champions, entre autres navigations et essais, comme toujours !
  • Publié le : 27/01/2017 - 08:54

Voiles et Voiliers N°552
SPÉCIALE VENDÉE GLOBE 2016
Après plus de 70 jours passés en mer à une vitesse démentielle, Armel Le Cléac’h et Alex Thomson sont arrivés aux Sables-d’Olonne respectivement le jeudi 19 janvier et le vendredi 20 janvier, devançant Jérémie Beyou arrivé le 24 janvier. Une véritable prouesse tant le rythme a été soutenu et tant l’écart avec le reste du peloton est énorme. Retour sur l’arrivée triomphale, portrait croisé des deux premiers, décryptage de la météo exceptionnelle de cette 8e édition, rencontre avec l’équipe Banque Populaire à terre, sans qui la victoire n’aurait pas été possible. C’est notre dossier Vendée Globe.

Armel Le Cléac"h 552Armel Le Cléac'h fête sa victoire dans le chenal des Sables-d'Olonne lors de ce Vendée Globe 2016-2017.Photo @ Vincent Curutchet / DPPI / Vendée Globe
TOUR DU MONDE
Après cinq essais infructueux, il l’a fait ! Thomas Coville a bouclé son tour du monde en solitaire le jour de Noël, un record historique puisque réalisé en 49 jours seulement. Interview «à froid» du vainqueur et décryptage du routage et du bateau, on vous dit tout sur l’aventure de Sodebo Ultim’ avec un focus sur le bateau (visite visible aussi en vidéo), l’explication de son routage et un grand entretien avec le marin qui se prolonge en vidéo ici (réservé aux abonnés)

Thomas Coville 552Thomas Coville nous à livré ses impressions à froid, longtemps après sa performance pour prendre le recul nécessaire à l’analyse.Photo @ Loïc Madeline
AU FIL DE L’ESTUAIRE
Entre Pornichet et Nantes, nos journalistes ont fait des découvertes magnifiques à bord d’un Seascape 24, avec pas mal de surprises au tournant. Un fleuve loin d’être monotone, et une balade qui se termine avec Nantes, une ville riche culturellement parlant.

Un reportage à ne pas manquer en vidéo aussi !

Lavau 552A marée haute, on peut faire une très belle promenade sur l'étier de Lavau, qui s'enfonce d'environ un mille à travers les prés salés, jusqu'au petit village du même nom.Photo @ Tangi Le Bigot
COUPE DE L’AMERICA
Nous sommes exceptionnellement montés à bord du Class AC Test de Groupama Team France lors de l’ultime entraînement du 18 décembre avant les Bermudes. Entre émerveillement et plaisir, on vous dit tout.

GRANDE CROISIÈRE
Nous avons retrouvé Corentin lors d’une escale au Cap-Vert. Son Nomade des Mers s’est embarqué autour du monde avec poules, expérimentations et autres cultures hydroponiques. Une aventure humaine extraordinaire qui fait du bien.

Ile Santiago 552Escale à Tarrafal. Au Nord de l'île Santiago (Cap-Vert), le but est de se familiariser aux techniques de l'hydroponie, très utiles vu la sécheresse.Photo @ Jean-Luc Gourmelen
DIVAGATIONS
Daniel Allisy termine ses pérégrinations en Méditerranée en beauté sur les lettres «W», «X», «Y» et «Z».

TRADITION
Paul Elvstrom, figure emblématique de la plaisance mondiale depuis des décennies, nous a quittés le 7 décembre dernier. Voiles et Voiliers revient sur la vie d’un régatier majuscule, quatre fois champion olympique, treize fois champion du monde et sept fois champion d’Europe.

APPRENDRE
Savoir réaliser un œil épissé sur tresse creuse n’est pas bien compliqué, surtout si l’on suit la méthode de Ronan Le Rest, préparateur technique dans le team Quéguiner-Leucémie Espoir de Yann Eliès sur le Vendée Globe.
Et pour encore mieux comprendre, ne manquez pas cette vidéo (réservée aux abonnés)

CA VOUS EST ARRIVE
Jean et Marjo Lumaye, un couple originaire de Belgique, sont des habitués de la navigation. En 2011, lors d’un voyage à bord d’Otter II, un Hans Christian 43 T, ils mouillent dans une baie d’Annapolis. Mais le voilier dérape, cogne une digue avant d’être sauvé par un remorqueur de l’US Navy. Après quelque temps, ils découvrent, stupéfaits, que l’assurance refuse de prendre en charge les réparations. Un récit qui incite à lire les petites lignes de vos contrats…

ESSAI
Voiles et Voiliers a testé pour vous le Tröll 26, un dayboat de promenade élégant, rapide, confortable et vraiment original. Essai vidéo ici.
- Le Django 12.70, un bateau de grande croisière efficace et sans fioritures. Essai vidéo ici.
- Et enfin l’Ofcet 32, un course-croisière d’à peine 10 mètres d’un jeune chantier qui ne manque ni d’ambition ni de talent. Essai vidéo ici.

Tröll 26 - 552Dessiné et construit sur mesure, sans véritable limite de budget, ce très joli voilier de promenade (Tröll 26) est élégant, rapide, confortable et vraiment original. C'est du jamais vu et ça vaut le détour !Photo @ Jean-Marie Liot
EQUIPEMENT
Notre spécialiste équipement s’est interrogé ce mois-ci sur les batteries et se demande s’il faut passer au lithium… Bien qu’encore onéreuses, elles se révèlent intéressantes sur plusieurs points, et notamment par rapport à leur durée de vie. On vous dit tout.